31
Mar
12

La googlelisation d’Internet





Je me souviens d’Internet sans Google, dans les année 95, c’était cool, un peu comme une société sans structure centrale. Et puis Google est arrivé et il a tout emporté.

Aujourd’hui, toute personne montant un site web est obligée de prendre en compte le fonctionnement de Google dès le début, faute de quoi, son site restera dans les oubliettes du web.

Lorsque je regarde mes statistiques de trafic, je suis toujours très frappé du déterminisme de Google. D’un jour à l’autre, il m’envoie presque toujours le même nombre de visiteurs à 1% près, c’est stupéfiant. Ce ne sont pas toujours les mêmes pages qui tiennent le haut du pavé même le volume global reste constant. C’est comme si dans l’algorithme, il disait : « bon pour aujourd’hui, j’ai envoyé assez de visiteurs, on verra demain pour la suite ».

De temps en temps, il y a une baisse ou une hausse brutale. C’est souvent lié à un changement de l’algorithme. Ces derniers temps, j’ai plutôt été perdant que gagnant bien que j’ai écris de nombreux posts.

En fait, ce que j’ai remarqué, c’est que Google est très sensible à la thématique et la spécialisation d’un site. Si vous faites un site qui ne tourne qu’autour d’un sujet, Google adore et vous envoie un nombre de visiteurs par page très élevé. Si vous faites un site qui parle de tout et n’importe quoi comme mon blog, là c’est plus difficile, il vous considère comme un portail généraliste et face aux poids lourds du secteur, vous vous retrouvez dans les bas fonds.

Pour vous donner une idée de l’impact de cette règle de la spécialisation. Un site très spécialisé peut faire 10 visiteurs par page par jour même avec un très petit nombre de pages (200 pages vues pour un site de 20 pages) là où mon blog avec plus de 2.000 pages fait à peine 0,5 visiteur par page par jour! Le ratio est énorme…

De là à dire que Google ne m’aime pas, il n’y a qu’un pas 🙂

L’autre jour, j’ai fait une petite cure d’optimisation du blog pour alléger le poids des pages. Plus de 50% gagnés en une heure de travail, juste en supprimant quelques plugins trop gourmands en scripts et en les remplaçant par des plugins plus écologiques. Ensuite, une petite recompression des grosses images et hop, le blog est 2 fois plus rapide à charger. On va voir si cela plaît à Google.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier