3
Nov
10

La honte





On vient de l’apprendre, Raymond Domenech aurait saisi le tribunal des prud’hommes dans le but d’obtenir 2,9 millions d’euros de la FFF. Je suis absolument estomaqué par cette nouvelle. C’est la FFF et plus généralement l’Etat français qui devraient poursuivre Raymond Domenech pour lui réclamer des dommages et intérêts. Il a terni l’image de la France. Toute la planète a rigolé à cause du comportement de notre équipe de football.

Il va de soit qu’il est absolument impensable que le tribunal des prud’hommes accorde le moindre centime d’euro à Raymond. Il faut commencer par rejeter sa demande et le condamner aux dépens pour procédure abusive. Ensuite, je souhaite que la Fédération le traduise devant une juridiction capable de l’empêcher à vie d’exercer toute fonction dans le monde du football en France. Puis il faudra examiner comment il peut être poursuivi pour réparer le préjudice moral qu’il a engendré chez de nombreux français.

Je pense qu’on pourrait difficilement le déchoir de la nationalité française comme il n’est pas possible de le rendre apatride. Il faut donc voir comment il peut être sanctionné financièrement. Une amende de plusieurs millions d’euros ne me semblerait pas disproportionnée lorsque l’on songe à la peine de Jérôme Kerviel. Il ne faut pas oublier que la France s’est couverte de honte dans cette affaire.

Mais comme Raymond n’est pas seul dans cette affaire. Il convient également de mettre sur le banc des accusés ceux qui l’ont maintenu à son poste alors que tout le monde réclamait, à raison, sa tête depuis des années.

Plus généralement, cette saisine symbolique pose le problème de la gestion des licenciements dans notre pays. N’importe qui peut saisir les prud’hommes et demander n’importe quoi, le risque étant au pire de voir sa demande rejetée. Aller aux prud’hommes dans le cas de Raymond, cela ne coûte pas cher et cela peut rapporter gros. C’est un vrai problème car cela engorge les tribunaux, cela coûte très cher aux entreprises et cela rend tout licenciement très difficile à entreprendre. Et une entreprise qui ne peut pas licencier facilement une personne malgré des fautes énormes, c’est une entreprise qui réfléchira à deux fois avant d’embaucher avec un contrat stable. On ne le dit pas assez mais la difficulté et le coût du licenciement sont des freins majeurs à l’embauche. S’il est tout à fait normal de protéger les employés contre la malhonnêteté de certains patrons, il n’est pas raisonnable de pénaliser toute l’économie avec un excès de précautions complètement inadapté à la réalité économique…





Un commentaire pour “La honte”
  1. Medorius dit :

    D’accord! Comme disait Cantona, on n’a pas vu de plus mauvais entraîneur depuis Louis XIV!
    Quant aux Prud’hommes, il faut savoir qu’il y a 61% dappels. Il est donc courant d’entrer dans une procédure qui dure 4 à 6 ans. Il serait donc logique qu’une demande jugée abusive puisse obliger le demandeur au moins à rembourser les frais engagés, pour se défendre, par celui qu’il attaque.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier