21
Fév
13

La lettre de Titan à Montebourg





J’ai lu avec intérêt la lettre du patron de Titan à Arnaud Montebourgeois. Vous pouvez la lire ici. J’avoue qu’elle m’a bien fait rire. Le trait est à peine forcé. On imagine en effet que les salariés bossent un peu plus de trois heures par jour mais bon, on devine aisément le choc des cultures entre le patron américain très orienté « business » et les syndicalistes d’Amiens. De mon point de vue, celui qui a raison est celui qui réussit. Et dans cette situation, force est de constater que la CGT a contribué à détruire bien plus d’emplois en France que Titan dans le monde…

Bref, oui les syndicats français ont des attitudes folles. Et oui, c’est bien qu’une personne extérieure non soumise à l’omerta de la bien pensance bobo gauchiste le dise haut et fort sans aucun filtre. Si certaines personnes se sentent insultées, elles feraient bien de descendre de leur pied d’Estale et proposer des solutions qui fonctionnent.

Il est clair que les gouvernements français, de droite comme de gauche, n’ont rien fait pour protéger notre économie. Pire, ils l’ont exposé toujours plus à la concurrence déloyale des moins disants au nom de pseudo règles que nous sommes les seuls à appliquer. Comment accepter que des emplois financés sur des deniers publics partent à l’étranger? Je repense à l’histoire de ce marché passé par le STIF avec  un call center à l’étranger. Et que dire de Renault qui a ouvert une usine énorme au Maroc après avoir été renfloué par l’Etat… français! Le PDG de Titan a raison, en France, le gouvernement fait n’importe quoi avec l’argent public.

En Chine et en Inde, ils achètent chinois et indien! Et des quantités massives d’argent public sont injectées dans les fleurons de l’économie pour en faire des poids lourds qui innondent le marché mondial. Nous à part Airbus, on n’a pas grand chose. C’est l’avion qui cache un ciel vide…

Alors comment faire si nous ne sommes pas prêts à faire plus de protectionnisme? Et bien, il va falloir se retrousser les manches. Et là encore, la patron de Titan a bien raison! On ne travaille pas assez en France. Avec les 35 heures et nos coûts salariaux, on ne peut pas lutter. Donc soit il va falloir revoir à la baisse les salaires et les prestations sociales pour diminuer les charges, soit il va falloir travailler beaucoup plus!

J’espère que le ton de cette lettre permettra de faire un électrochoc. Merci Maurice Taylor. Aujourd’hui, les syndicats l’ont mauvaise et le gouvernement fait semblant d’être choqué mais au fond, tout le monde ici est content que vous ayez osé dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas en France : il faut dégager la CGT!!!





5 commentaires pour “La lettre de Titan à Montebourg”
  1. pascal dit :

    Ta réaction est bien française…Honte à nous…On est des gros nuls…toujours plus mauvais que les autres…En metant de côté tout le savoir faire Français reconnu dans le monde ( productivité compris .)
    Ce taylor est un pauvre type (même s’il est rich ;),caricature de l’amaéricain moyen.Qui s’est présenté à des élections avec des arguments d’extrême droite.S’est payé le luxe d’une page dans un grand journal pour critiquer la politique d’Obama.L’entreprise de ce monsieur n’est qu’une goutte d’eau face à Michelin.
    Et nous bons Français qui aimont la flagélation nous faisons de la pub à ce genre d’individu..

  2. Olivier dit :

    Non, pas honte à nous. Honte à la CGT et Arnaud Montebourg. Si nous vivons sur le même territoire, nous ne partageons pas les mêmes valeurs ni les mêmes aspirations. Je pense que lorsque l’on fait partie d’un groupe où il y a des brebis galeuses, il faut les dénoncer avec la plus grande force. Ne rien dire reviendrait à approuver leurs agissements de manière implicite.

    Tes arguments sont Taylor sont les mêmes que ceux des journalistes ce matin à la radio. Vous cherchez à discréditer le personnage sur la forme mais bien entendu rien sur le fond. Peu importe qui est ce gars là. Ce n’est pas le premier et pas le dernier à faire ce genre de commentaires.

    Et si tu veux discuter de la forme. On peut parler de Montebourg, élu d’extrême gauche régulièrement réduit aux seconds rôles au sein du PS. Ce gars là est comme beaucoup d’avocats, dans l’outrance permanente avec le verbe haut placé mais des idées à la hauteur de son ambition, au niveau du caniveau…

    J’entendais le gars de la CGT dire que Taylor était proche de l’hôpital psychiatrique. Moi je réponds à ce gars de la CGT qu’il est proche du Pole Emploi et qu’il va y rester un bon bout de temps. Ça lui laissera du temps pour réfléchir sur le bien fondé de son action…

    Il est amusant aussi de voir un ministre de gauche prendre Michelin en exemple, Michelin qu’ils avaient descendu il y a quelques années. Comme quoi, le discours est vraiment adaptable à chaque situation. Pathétique…

    Enfin, sur le savoir faire et la productivité française, c’est un leurre… Quand la production locale est centralisée sur des industries à très forte valeur ajoutée comme le luxe et l’aéronautique, c’est sûr que la valeur ajoutée créée par heure de travail est élevée. Le souci, c’est qu’on travaille pas assez d’heures et que globalement, cette industrie ne donne pas assez d’emplois. C’est ça la réalité. On peut continuer à fermer des entreprises, la valeur ajoutée et la productivité par actif va augmenter. Mais quand il n’y aura plus d’actifs, ça nous fera une belle jambe.

  3. pascal dit :

    NON ! PAS PEU IMPORTE QUI EST CE GARS LA !! CEST TROP FACILE.
    Cet américain grande gueule et raciste a réussi à faire connaitre sa marque de pneus en France.les sympathisants UMP peuvent faire des gorges chaudes de ses propos et glousser sous cape..
    Je pense que c’était le but.il est atteind..

  4. Olivier dit :

    En l’occurrence, tu auras l’honnêteté de reconnaître que celui qui a voulu le faire revenir et lui a donné cette exposition, c’est Montebourg et non l’UMP… A priori, le fait qu’il soit grande gueule et/ou raciste ne lui posait absolument aucun problème à ce moment là. Bref, c’est très facile de lui trouver tous les défauts de la terre maintenant qu’il a claqué la porte au nez de Montebourg. C’est un moyen d’éviter le débat, tactique habituelle de la gauche qui a très bien fonctionné avec Sarkozy. Cela ne m’empêchera pas de dire que ce type a raison. La CGT a coulé l’industrie dans notre pays. Elle est responsable et comptable de ces millions d’emplois détruits. Ceux qui sont sur le carreau devraient porter leur situation devant les tribunaux pour réclamer des dommages et intérêts à la CGT.

  5. Medorius dit :

    Il faudra m’expliquer comment une soi-disant productivité au zénith des travailleurs français est compatible avec le déclin accéléré de notre industrie. Il faut prendre en compte une fonction publique obèse, aux privilèges exorbitants, à la règlementation de plus en plus complexe, qui marche de moins en moins bien (sollicitez-là en juillet et en août, aux vacances de Noël et de Pâques et vous verrez), qui travaille 35 heures ou moins et part en retraite souvent avant 60 ans, enfin qui plombe le PIB de plus de 10 points qu’en Allemagne.
    Au lieu de la réformer, le gouvernement supprime l’unique journée de carence en cas d’arrêt de travail!Et le choc indispensable de compétitivité est remplacé par un « pacte » timide, différé et complexe, des taxes et des institutions supplémentaires, qui ne sont pas prêts d’encourager l’investissement.
    Dans le cas particulier d’Amiens-Nord, personne ne conteste le refus de négocier de la CGT, contributeur en chef de l’effondrement de notre industrie.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier