25
Avr
12

La lettre d’Hollande aux électeurs du FN





Mes chers futurs amis,

Je le sais, les temps sont durs pour vous, rassurez-vous pour nous aussi. Depuis 10 ans qu’on est dans l’opposition, on en finit par faire n’importe quoi. D’abord il y a eu Ségolène en 2007, une grosse erreur de casting puis DSK en 2011, qui a trouvé des sujets plus agréables à étudier que ceux dont ils étaient censés s’occuper et maintenant, il y a moi, le modeste François d’Hollande. Il faut que je vous le dise, je n’avais pas prévu de me retrouver candidat. Je pensais que Martine ou DSK feraient l’affaire mais la vie en a décidé autrement alors me voilà contraint de représenter le PS.

Moi le PS, je le connais bien, c’est un parti dont j’ai été premier secrétaire. Avec moi, ils ont connu la décomposition puis la recomposition. Le problème, c’est que le recyclage n’a pas bien fonctionné puisque nous nous sommes retrouvés avec les mêmes déchets qu’avant. Bon il faut dire qu’à l’époque, on ne connaissait pas Eva Joly, depuis, on a retenu la leçon, on a commencé à évacuer les plus radioactifs comme DSK et Ségolène mais ça prend du temps.

Alors il faut nous comprendre, nous ne sommes pas parfaits mais on s’améliore. Moi je veux vous tendre la main, pas comme le fait le candidat sortant, lui il veut vous la bouffer votre main. Moi je vous tends la main parce que j’estime que tout comme les immigrés, vous avez le droit à pouvoir vivre décemment en France. Cela ne me fait pas plaisir quand vous votez pour Marine mais bon elle est plus séduisante que son père alors je peux comprendre, un soir de désespoir, moi aussi j’en ai connu quand j’étais avec Ségolène.

Mais soyons sérieux, revenir vers le PS, c’est retrouver votre dignité. On ne vous montrera plus du doigt dans la rue comme des malades ou des racistes, vous serez de sympathiques électeurs du PS, ouverts au changement. Cela sera une sorte de guérison. Certes vous resterez fragiles et vulnérables mais au moins votre conscience commencera à aller mieux.

Vous verrez, la générosité, c’est formidable. Au début, c’est un peu difficile mais dès qu’on comprend comment donner aux autres ce que l’on n’a pas en tondant les électeurs de l’UMP, je vous assure que c’est vraiment jouissif. Bon ok vous ne dînerez pas tous les soirs au Fouquet’s mais on a quelques petites adresses bien sympas qu’on réserve à nos militants, moins exposées médiatiquement.

Bon et puis si vous avez des problèmes de boulot, vous irez voir Mélenchon. Il vous organisera une petite manif et hop, plus de boulot, euh pardon, plus de problème de boulot! Pour les problèmes de logement, vous pourrez contacter Delphine Batho qui dispose d’une liste de logements vacants. Voilà, vous voyez la politique, c’est simple, il suffit de sonner à la bonne porte, euh de mettre le bon bulletin.

Alors le 6 mai, mes chers futurs amis, votez pour moi plutôt que pour l’autre nain car moi, j’ai vraiment envie de déménager, je n’en peux plus de mon 5p dans ce quartier pourri de l’ouest parisien, je veux un bail de 10 ans à l’Elysée.

Je compte sur vous comme vous pourrez compter sur moi!

François d’Hollande





2 commentaires pour “La lettre d’Hollande aux électeurs du FN”
  1. pierre dit :

    Je trouve que vous vous faites bien plaisir à descendre la gauche d’articles en articles. (assez gratuitement d’ailleurs).
    Il serait intéressant de faire un bilan des années de droite que l’on a du subir…

  2. Olivier dit :

    Moi je me trouve très modéré par rapport à la démagogie dont a fait preuve la gauche durant des années… Mais comptez sur moi pour rééquilibrer la balance, on ne passera rien à Hollande…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier