25
Fév
09

La réforme territoriale





france-mapOn va bientôt avoir le résultat de la commission animée par Edouard Balladur à propos de la réforme territoriale qui doit à terme permettre un redécoupage de la France et une simplification des échelons.

Il semblerait d’après les premières informations qui ont filtré que les départements ne vont malheureusement pas disparaître. On passerait de 22 à 15 régions avec un élargissement de certaines régions. Je pense notamment aux bretons qui vont récupérer une partie des Pays de la Loire, ça risque de faire tousser quelques bretons. Mais bon, ça leur permettra d’être un peu plus dans le réel lorsqu’ils diront qu’il ne pleut jamais en Bretagne…

Vous pourrez trouver la carte du nouveau découpage envisagé sur le site de Libé. Dans cette réforme, il n’y a donc que les cantons qui vont disparaître. Je pense que la baisse du nombre de régions est bonne. En revanche, j’insiste sur la nécessité de supprimer les départements. Cela permettra de faire de vraies économies. Cette réforme est une réforme majeure, peut être la plus importante de la présidence de Sarkozy alors il faut qu’elle soit ambitieuse, utile et pérenne.

Bon après, c’est vrai que dès le départ, associer réforme et Balladur, il y a déjà un contresens mais bon, espérons que l’éléphant n’accouche pas d’une souris.





3 commentaires pour “La réforme territoriale”
  1. Gilles dit :

    Mon côté « nostalgique » dit : on ne touche pas aux départements 🙂
    Remarque, je suis « valdoisien » point. Si tu supprimes le 95, je le serais toujours 😉
    Les régions, ça me touche moins, surtout que l’Île de F. ne va pas disparaître, donc ça me va. Et la Normandie réunis, je m’en fous comme de l’an 40.
    Par contre le « Grand Paris », désolé, ce n’est pas un projet à but d’économies mais un « fantasme » du Chef d’État Sarkozy qui veut, à l’instar de F. Mitterrand et sa TGB ou Chirac et son musée faire une réalisation de son vivant ET rattacher Paris à des communes genre Neuilly, histoire que la Droite récupère du pouvoir (le Maire de Paris ne serais pas « chef », ce qui arrange Sarkozy) sur un territoire qu’elle a perdu pour encore un bout de temps.
    Après hein, depuis quand on décide de nos choix ? 🙂 Sarko powa donc il va trancher…
    Et « réforme » + « Balladur », c’est pas plus incongru que « Cuba » + « Jack Lang » LOL

  2. Olivier dit :

    Je suis pas très fan du grand Paris… Paris c’est Paris, quoi qu’on en dise. Je ne suis pas sûr que cela soit un fantasme de Sarko dans le sens où on parlait bien avant qu’il soit élu Président. Je pense qu’il essaye juste de se repositionner dans cette affaire mais il n’en est pas à l’origine.

  3. Alberto dit :

    L’heure est plus que jamais aux économies et à la simplification administrative. Nous sommse presque les seuls en Europe à avoir autant de fonctionnaires: ils n’ont cessé d’augmenter jusqu’en 2007, non seulement au niveau de l’Etat, mais surtout au niveau des collectivités locales où il a explosé. Il faudra m’expliquer pourquoi ces collectivités crient à la spoliation de l’Etat à leurs dépens.

    Outre l’économie réalisée, comment justifier cet empilement source de confusion, de querelles de prérogatives, de démarches interminables et incomporéhensibles qui favorisent les grands groupes et découragent les initiatives individuelles: commune, intercommunalité, canton, département, région, Etat?
    Un exemple: pour décider de l’orientation d’une personne handicapée, la maison du handicap met 6 mois à un an, réunit une commission de plusieurs dizaines de personnes, là où la consultation d’un spécialiste peut souvent résoudre le problème en une heure?



L'autre monde | Thème liquide par Olivier