30
Avr
12

La stratégie du pire





Pour moi, il ne fait aucun doute que ni Bayrou, ni Le Pen, ne vont donner une consigne claire de vote. Et cela pour deux raisons : la première, c’est que cela serait aller à l’encontre de leur discours depuis des mois qui a consisté à rejeter la droite et la gauche, la seconde, c’est que donner une consigne de vote serait une manière de se dissoudre leur électorat dans celui du candidat soutenu et ils ne peuvent pas se le permettre.

Ils vont donc poursuivre la stratégie du pire, celle qui consiste à laisser une bonne partie de l’électorat aller choisir la solution de facilité qui est de voter Hollande. C’est un calcul politique risqué mais qui pourrait s’avérer très payant à moyen terme pour Marine Le Pen notamment. En effet, si Hollande passe, elle est relativement assurée d’être au second tour en 2017 car l’exaspération de l’électorat de droite va s’amplifier et une partie de l’extrême gauche passera à l’extrême droite. En clair, la situation va se pourrir et le vote Le Pen en bénéficiera. C’est la stratégie du pire, celle qui mène au chaos mais je n’ai pas grand doute sur le fait que c’est celle que va retenir Marine Le Pen.

Son électorat est un électorat de souffrance et de contestation qui grandit au fur et à mesure que les français se sentent délaissés. Avec la crise qui va enfler si Hollande passe, il ne fait pas de doute que le sentiment de colère va s’amplifier dans la population.

Il est clair que Sarkozy a été un peu trop modéré dans un certain nombre de réformes. A mon sens, il aurait dû y aller beaucoup plus fort pour renverser la table sur Mélenchon et ses amis. Mais bon, il a quand même fait bien plus que les présidents précédents.

Pour Bayrou, la problématique est différente. Il veut continuer d’exister politiquement, tous les 5 ans. Cette fois-ci, cela n’a pas du tout pris mais je ne le vois pas descendre d’un cran et participer à un gouvernement, son ego en souffrirait trop. Pour lui, c’est le poste de président ou rien. Donc comme là c’est rien, il va se taire et attendre de pouvoir se poser comme recours. Il n’a toujours pas compris que le train était passé et que ce n’était pas avec son tracteur qu’il allait le rattraper..

Les français ne doivent pas être dupes dans cette situation. Sarkozy, c’est l’assurance que la France ne coulera pas. Il en a fait la preuve. Il est le seul capable de maintenir la France à flots. Alors bien sûr, il n’est pas le Président idéal mais le Président idéal n’existe pas…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier