15
Oct
11

La victoire de François d’Hollande





Je ne crois pas prendre un risque inconsidéré en prédisant la victoire de François d’Hollande demain pour le second tour de la primaire. La première est mathématique, il va récupérer les larmes de Marie-Ségolène, la gauche droite de Manu, une larme de Bailey’s et le vote de Maître Montebourgeois. Avec ça, s’il dépasse pas les 55%, j’y comprends rien…

Ensuite, il y a un fort rejet de Martine Aubry dans l’électorat bobo socialiste parce qu’elle représente une gauche trop dure et austère à leurs yeux.

Je suis très amusé par les ralliements opportunistes dont a bénéficié François d’Hollande. Il n’y a que celui de Manu qui me semble à peu près acceptable. Marie-Ségolène le soutient car elle ne veut pas sombrer dans l’oubli et elle a encore une dent tenace contre Martine Aubry après le bourage des urnes lors de l’élection au poste de premier secrétaire. Maître Montebourgeois quant à lui sait que ce n’est pas marrant de traverser le désert, lui qui a régulièrement connu la solitude avec son nouveau ancien parti socialiste et sa 25e République. Il a donc maladroitement négocié son ralliement froissant au passage tout son électorat qui n’y voit aucune cohérence mais lui assurera une bonne place dans le futur gouvernement de François d’Hollande, probablement premier ministre ou garde des Sceaux. Marie-Ségolène, elle, sera à l’éducation nationale, Manu à l’intérieur et Bailey’s aux anciens combattants.

Martine Aubry qui aimerait bien ne pas connaître une traversée du désert dit maintenant à qui veut l’entendre qu’elle soutiendra François dès lundi mais je pense que c’est trop tard et qu’elle n’aura pas le poste de premier ministre, dommage Martine, on ne peut pas gagner à tous les coups! Quand on veut être candidat, il faut avoir l’envie et l’envie, tu en as grandement manqué…

Et puis les socialistes sont lucides. Martine Aubry est brutale et a quelques cadavres comme notamment les 35h que le pays ne lui a pas pardonné. Avec François d’Hollande, au moins, on sait qu’il ne se passera rien puisqu’il n’a jamais rien fait. La gauche demi-molle, ça vaut mieux que la gauche dure…





Un commentaire pour “La victoire de François d’Hollande”
  1. Medorius dit :

    François Hollande est, à mon avis, le meilleur choix pour la gauche et les électeurs ne s’y sont pas trompés. Certains diront le moins mauvais, car ses états de service ne brillent pas par leur efficacité.
    J’ai été un peu effrayé par son désir « de réenchanter le rêve », dans les circonstances actuelles et le recrutement de 60.000 enseignants, sans ébaucher le moindre programme de nature à changer la pédagogie dont on a vu le triste résultat.
    Il faut dire, pour être juste, que le Figaro a fait fort, lui aussi, en titrant « Comment payer moins d’impôts? », au moment où il va falloir se serrer la ceinture. Scandaleux!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier