24
Avr
17

La victoire d’Emmanuel Hollande





Hier soir, François Hollande a gagné son pari : enchainer un deuxième mandat! En effet, le passage au second tour de Macron, c’est l’assurance de voir perdurer à la tête de la France la doctrine de l’échec, la social-démocratie façon Hollande. En voyant le résultat, je me suis demandé comment les français pouvaient être à ce point aveuglés par le petit manège de Macron. Le gars a été aux manettes pendant 5 ans, il a mis le pays à genoux et non, ça ne leur suffit pas, ils veulent en reprendre pour 5 ans… Le Français est masochiste!

Je salue le bon score de François Fillon qui a bien résisté en dépits de la campagne calomnieuse menée par les médias à son encontre depuis des mois. Sans ce matraquage en règles, nul doute que ce serait lui le prochain président. Je craignais cette issue, elle était inéluctable. Les médias ont bien fait leur travail de sape. Mais je n’oublie pas non plus la trahison d’un grand nombre d’élus des Républicains comme le Fenech ou Estrosi. Quand tu adhères à un parti, tu ne savonnes pas la planche de celui qui a été désigné par le peuple. Il y a un vrai problème avec le manque de loyauté en politique. On l’a vu aussi à gauche où Hamon termine juste au-dessus de la barre pour éviter la faillite au PS.

Je pense aussi qu’il va falloir s’occuper de Dupont-Aignant. S’il n’avait pas été là, Fillon était au second tour. Il faut mettre un candidat des Républicains face à lui aux prochaines élections législatives et municipales. Pareil avec Bayrou, il faudra s’assurer qu’il ne dispose plus d’aucun mandat. Toutes les mauvaises choses ont une fin!

Moi je n’appelle pas à voter Macron au second tour. Chacun doit rester libre de son vote et ce n’est pas à la bienpensance socialiste, elle qui a abandonné le peuple depuis tant d’années, de lui dicter une nouvelle fois la conduite à tenir. S’ils ne voulaient pas de Le Pen au second tour, ils n’avaient qu’à laisser passer Fillon plutôt que de le dégommer avec ces odieuses affaires montées de toutes pièces. Maintenant qu’elle est là, il faut pas venir pleurer. C’est trop facile de faire le lit du FN pendant des années et ensuite de venir faire la morale à ceux qui en ont pris plein la gueule à cause de la politique catastrophique de la gauche…

Le PS est en morceaux, les Républicains ne sont guère mieux. Macron se voit déjà calife à la place du calife. Les médias ne savent plus sur quel pied danser. Elle est belle notre démocratie. Hier, la seule chose qui m’a réconforté, c’est de voir une vieille dame, probablement au-delà de 90 ans, marchant difficilement mais sûrement avec sa canne dès 8h30 vers le bureau de vote. Un bel exemple de courage démocratique…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier