7
Août
17

La voiture bientôt interdite à Paris!





Vous n’y croyez peut être pas mais c’est un fait, dans quelques années, les voitures seront probablement interdites à Paris. En cause, la politique aveugle de Bobodalgo. On pensait que Delanoë était un extrémiste, on avait vraiment rien vu. En effet, depuis qu’elle est arrivée au pouvoir en 2014, elle enchaîne les décisions liberticides prises sans aucune concertation. La France qui se lève tôt pour bosser est coincée dans des embouteillages toujours plus importants, le périph est au bord de l’asphyxie!

L’autre jour, je suis tombé de ma chaise. Non contente d’avoir fermée la voie George Pompidou entre le Louvre et Bastille il y a un an avec tous les problèmes que cela a engendré, Bobodalgo récidive en plein cœur de l’été. Cette fois-ci, elle ferme la voie George Pompidou entre Boulogne Bir Hakeim pour faire des travaux. 5 semaines de travaux pour créer une énième piste cyclable sur un itinéraire pourtant déjà bien pourvu. Encore une fois, les choses se sont décidées à la hussarde entre bobos à la Mairie de Paris sans demander l’avis des habitants et des automobilistes qui sont pourtant les premiers concernés.

Je suis ulcéré par cette manière de faire de la politique qui est profondément anti démocratique. Pécresse est bien seule à se débattre face au rouleau compresseur Bobodalgo. NKM ne s’est jamais opposée à la Mairie sur ces sujets, constante dans la trahison de ses promesses électorales…

A un moment, il va falloir que cela cesse. A quoi bon créer des voies cyclables pour 50 cyclistes dans l’heure quand on peut faire passer des centaines de personnes en voiture. Si le diesel a explosé en France, c’est de la faute de gens comme Bobodalgo et sa clique socialo-coco-écolo qui ont poussé cette technologie dans les années 80 et 90 au détriment d’énergies plus propres. On a pris 20 ans de retard à cause d’eux. Mais personne ne leur demande des comptes. A croire que tous les journalistes habitent à 2 minutes à pied de leur travail…

Macron qui a été élu sur la promesse de relancer l’économie et l’emploi devrait tordre le bras de Bobodalgo sur ce sujet. Ces mesures coûtent très cher à l’économie, plusieurs milliards d’euros par an en heures de travail perdues dans les embouteillages…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier