8
Juin
10

L’appart de Fadela Amara





Si l’on en croit les révélation d’une certaine presse, Fadela Amara hébergerait son frère dans son appartement de fonction, appartement qu’elle n’occuperait pas personnellement par ailleurs. Cet appartement disposerait d’une vue sur la Tour Eiffel (ça c’est pour l’anecdote car sur le principe, cela ne change rien) et d’un cuisinier (certains diront que cela fait toujours un emploi, moi je pense que cela fait surtout une charge inacceptable).

Si cette histoire est vraie, non seulement Fadela Amara doit démissionner sur le champ mais en plus, elle devra être poursuivie pour abus de biens sociaux. N’importe quel patron du secteur privé qui logerait un frère dans son logement de fonction serait très certainement poursuivi par le fisc en justice pour abus de biens sociaux. Pourquoi en serait-il autrement pour Fadela Amara?

Il faut donc qu’elle clarifie très vite la situation et que le cas échéant elle en tire toutes les conséquences. Les hommes et femmes politiques doivent être exemplaires. A une période où se loger est toujours plus difficile, on ne saurait tolérer qu’une ministre fasse profiter sa famille de son logement de fonction. Il faudrait mieux le louer au plus offrant. Vu le déficit, l’Etat n’a pas les moyens de supporter la charge du loyer des membres de la famille d’un ministre.

Si les faits étaient avérés, il faudrait bien entendu qu’elle prenne en charge tous les loyers au prix du marché de manière rétroactive avec les intérêts moratoires. Affaire à suivre donc…





9 commentaires pour “L’appart de Fadela Amara”
  1. pascal dit :

    Ce que je trouve ridicule dans cette histoire c’est que nos ministres bénéficient d’un logement de fonction même s’ils n’ent ont pas besoin…
    Il suffirait de leur demander à leur prise de fonction s’ils ont besoin de ce logement.Dans la négative,pas de logement et voila.
    Après, du fait de l’avoir à dispo de toute façon,il est tentant de rendre service.Notont que fadela Amara n’a surement pas sous loué ce logement à son frère…

  2. Olivier dit :

    Je pense qu’il faudrait tout simplement supprimer les logements de fonction pour les ministres. Ils ont un salaire bien supérieur à la plupart des français et peuvent par conséquent se payer un appart. Il n’y a guère que pour le ministre de l’intérieur et le premier ministre que cela puisse se justifier du fait de la nécessité de les avoir physiquement à disposition au cas où…

    J’espère bien qu’elle n’a pas sous loué son logement car là on changerait de catégorie et elle risquerait la prison ferme…

  3. pascal dit :

    Un p’tit article sur Christine Boutin ça ferait pas de mal non plus….

  4. Olivier dit :

    J’y songe j’y songe 😉
    Je cherchais hier soir la vidéo où Apathie l’a démonté sur Canal+ car ça vaut son pesant de cacahuètes mais j’ai du mal à mettre la main dessus. Cela serait pas mal pour illustrer l’article. Mais en clair, je suis outré qu’on ait pu lui confier une telle mission 🙂

  5. pascal dit :

    Bon,apparament elle à rectifié.
    Mais sans les médias evidemment rien n’aurait changé.
    Le plus triste dans cette affaire c’est cela semble être une pratique courante.
    Beaucoup de politiques sont consernés.

  6. Olivier dit :

    Oui je sais pas si faut généraliser. Il y a sûrement d’autres cas. Ce qui me choque le plus, c’est qu’elle ne se rende pas compte de l’énormité de la situation… Elle a vraiment un problème d’ego.

  7. pascal dit :

    J’ai cru comprendre que passé 60 ans les politiques en activité touchent leur retraite de député.(pour ceux qui l’on été evidemment).
    Cela ne me générait pas si les revenus n’étaient pas aussi importantes et cumulés, bien-sûr….

  8. Olivier dit :

    En fait, le plus énorme est qu’ils touchent une retraite à taux plein avec relativement peu d’annuités. Il n’y a pas besoin d’être député 40 ans pour ça, loin de là… Bonjour l’équité…

  9. Medorius dit :

    Pour une fois, il y a consensus.
    Les politiques doivent être exemplaires sur ce point. Il y en a eu: De Gaulle, Delors…
    J’étais effondré quand j’ai vu les députés se voter une augmentation substantielle, sans commune mesure avec celle du SMIC…à l’unanimité!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier