29
Jan
12

L’arrogance Hollandaise





Depuis quelques jours, François d’Hollande a un peu changé d’attitude. Il est devenu particulièrement arrogant et suffisant. C’est aussi incroyable qu’insupportable.

Cet homme voudrait se faire passer pour le messie, le seul recours, l’homme providentiel… Il voudrait nous faire croire qu’avant lui, tout était échec et désillusion mais qu’avec lui, tout va devenir rose!

A la primaire socialiste, même s’il ne l’avait pas claironné, c’était lui le plus fort, il le savait déjà. Et maintenant, c’est encore lui le plus fort. La manière qu’il a de parler du « Président sortant » sans jamais citer le nom de Sarkozy comme si son nom ne méritait pas d’être prononcé est juste une insulte pour notre République et les millions de français qui ont voté pour Sarkozy. C’est une manière de cliver le pays comme jamais cela ne s’était fait avant. Sarkozy n’a jamais insulté les électeurs socialistes de la sorte.

Lorsque l’on rentre dans le détail, on se rend compte malgré tout que le futur « Président entrant » est malgré tout assez d’accord avec ce qui a été fait par  Sarkozy. Sur le service minimum par exemple, réforme emblématique de la droite qui a été combattue becs et ongles par la gauche, Hollande est finalement d’accord et il ne reviendra pas dessus, tiens donc! Il aurait pu remercier Sarkozy d’avoir fait le sale boulot sur ce coup. Il est amusant de voir que la gauche a passé cinq ans dans des postures idéologiques pour bloquer toute évolution mais qu’en réalité, sur le fond, ils étaient plutôt d’accord avec tout ce qui s’est fait.

Les élus de gauche sont frustrés du manque de pouvoir, ils n’en peuvent plus de s’occuper des conseils régionaux. Ils ont des ambitions autres…

Je n’ai pas du tout aimé non plus le passage dans l’émission de France 2 jeudi soir où Hollande s’est moqué de Juppé, suggérant qu’il avait des problèmes d’audition et de compréhension. Sur le même registre, on pourrait attaquer Hollande sur sa vue qui ne lui permet pas de voir la réalité…

Et puis, quelle malhonnêteté intellectuelle sur le nombre de fonctionnaires. Depuis des mois, il nous disait qu’il allait créer 60.000 postes de profs. Il s’était bien gardé de dire que cela serait en contrepartie de 60.000 suppressions de postes dans les autres corps, je suis sûr que cela plaira à tous les fonctionnaires qui vont être impactés par ces optimisations. Déshabiller Dominique pour habiller Jack, c’est encore et toujours ce que la gauche faire de mieux.

Voilà, François d’Hollande fera vraiment un mauvais président, froid et distant, hautain et suffisant. On peut reprocher à Sarkozy son énergie et sa franchise, deux qualités qu’on ne risque jamais de reprocher à Hollande.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier