7
Fév
08

Le coup de grâce





Idriss DébyLe président tchadien Idriss Déby serait prêt à gracier les six français de l’Arche de Zoé qui avaient été condamnés à 8 ans de travaux forcés au Tchad (peine traduite en droit français en huit ans de prison fin janvier).

En fait, tout cela ressemble à un geste de bonne volonté diplomatique à destination de la France dans une période où le pouvoir tchadien est très menacé par les rebelles. Le coût de ce geste pour la France? Le déploiement rapide d’une force internationale, la protection militaire ainsi qu’un appui diplomatique sans failles pour le pouvoir en place. Au delà du fait que je trouve malsain de se livrer à un tel marchandage diplomatique, j’ai un peu l’impression que la France se fait escroquer sur ce coup là. Est ce que le président tchadien est vraiment digne de recevoir tout ce support? Il a un passé particulièrement douteux et l’on peut se demander dans quelle mesure l’affaire de l’Arche de Zoé n’a pas été une excellente opportunité saisie par le pouvoir local pour monnayer un soutien français dans la crise rampante. Si tous les dictateurs du monde jouent à ce jeu là, nous ne sommes pas sortis de l’auberge sachant que Sarkozy aime bien s’impliquer dans des affaires ne concernant pas directement la France (cf les infirmières bulgares ou Ingrid Bétancourt).





2 commentaires pour “Le coup de grâce”
  1. Gilles dit :

    Soit tu es de mauvaise foi, soit tu es naïf.
    Y’a pas eu de contrepartie entre la France et le Tchad, juste la bonne volonté sympa de Déby.
    Comme pour les infirmières bulgares en Libye, en somme 😀

  2. Olivier dit :

    C’est clair, on n’est pas déby les… 😉



L'autre monde | Thème liquide par Olivier