12
Fév
13

Le départ de Benoît XVI





Comme beaucoup, j’ai été très étonné par le départ de Benoît XVI avant la fin de son pontificat. Rares sont les chefs d’état à ainsi quitter le pouvoir avant la fin de leur mandat. Certains comme Saint François d’Hollande seraient pourtant bien inspirés de le faire mais je doute qu’il ait le courage de reconnaître son impuissance dans la situation actuelle et qu’il accepte de passer la main à quelqu’un de plus compétent…

Mais revenons à Benoît XVI. Ce pape n’a jamais fait l’unanimité, souvent critiqué pour ne pas être en phase avec son temps. Personnellement, je pense que l’on ne peut pas attendre d’un Pape qu’il soit un saltimbanque bradant les valeurs de la communauté qu’il est sensé incarner. Il est vrai que les médias érigent actuellement en exemple des personnes comme Taubira dont la permissivité n’a d’égal que son rejet du peuple de France dans la profondeur de ses racines occidentales. Mais pour moi Taubira n’est pas l’exemple, c’est plutôt une opportuniste arrivée là par la force de sa diversité plus que par celle d’une vision stratégique quelconque dont on attend toujours de voir l’expression concrète.

Donc quand Benoît XVI s’oppose au mariage gay, au mariage des prêtres ou à d’autres déviances, il est dans son rôle. On n’attend pas de lui d’être le chantre d’une évolution rétrograde que certains appellent la « liberté » quand ce n’est pas l’égalité.

De toutes façons, c’est bien simple, dès que quelque chose ne plaît pas, on en appelle à la liberté ou à l’égalité. Moi aussi j’aimerais être libre de pouvoir travailler comme je veux en France. Moi aussi j’aimerais être libre de ne pas payer des impôts pour financer n’importe quoi. Moi aussi j’aimerais qu’il y ait plus d’égalité en Europe, en matière de salaires, de prix, d’accès à l’emploi. Bref, sous couvert de libertés fondamentales, chacun peut tenter de faire passer des revendications partisanes complètement infondées.

Dans quelques jours, Benoît XVI se retirera. Son geste ne manque pas de panache. Beaucoup le prenaient au mieux pour un pantin, au pire pour un abruti. Ils découvrent un homme courageux, assurément en avance sur son temps. Dans aucune religion, on n’a vu un chef spirituel de ce rang lâcher son pouvoir suprême de la sorte. Voilà une bonne leçon pour tout ceux qui ont pu le critiquer, lui et à travers lui les catholiques dont la parole et les convictions ont été maltraitées par les médias depuis des années. Imaginez seulement ce que cela aurait déclenché si les médias avaient moqués les musulmans ou les juifs comme les catholiques l’ont été! C’est bien là le signe que la religion catholique est arrivée à un degré de maturité et de sérénité que les autres religions ne sont pas prêtes d’entrevoir…

Pour la suite, il est probable que le prochain Pape ne sera pas européen. Si Jean-Marie Lustiger était encore de ce monde, il aurait fait un très bon candidat. Malheureusement, ce n’est pas le cas, paix à son âme. Le nouveau Pape sera donc probablement africain ou asiatique. Affaire à suivre…





4 commentaires pour “Le départ de Benoît XVI”
  1. pascal dit :

    même si je regarde le vatican comme un zoo,je pense qu’un pape africain ne ferait pas de mal aux mentalités tordues de certains bien pensants…

  2. Olivier dit :

    Desmond Tutu aurait pu faire un bon candidat mais il est anglican malheureusement…

  3. Medorius dit :

    Je ne sais pas qui a pu considérer le Pape comme un abruti. Tous ceux qui l’ont connu reconnaissent sa haute culture et son intelligence. Son encyclique « Dieu est amour » en témoigne, comme de sa considération remarquable de la dimension sexuelle de l’amour.
    Son geste est aussi remarquable de lucidité et d’humilité. Mitterrand, courageux mais épuisé, n’aurait-il pas dû éviter de se représenter et, à tout le moins, écourter son deuxième mandat ?

    Un mérite du zoo catholique est au moins de ne pas chercher à imposer sa religion et d’accueillir, souvent mieux que d’autres, les pauvres et ceux qui pensent différamment. Connaissez-vous beaucoup de religions et de partis politiques qui en font autant et ont une telle considération pour l’autre?

  4. Gilles dit :

    Lui qui était contre le Préservatif, il a préféré se retirer.
    Il est resté dans la ligne de sa pensée 🙂

    Sinon je parie que le prochain pape sera européen 🙂



L'autre monde | Thème liquide par Olivier