28
Mar
12

Le double jeu de Mélenchon





Je n’aime pas Mélenchon mais je lui reconnais la qualité d’être un fin stratège. Il sait faire ce qu’il faut quand il faut pour défendre ses intérêts en bon politicien.

Tout a commencé par le hold up sur le parti communiste dont il a récupéré le réseau sur un véritable coup de force à partir d’un constat simple : « sans moi, vous n’êtes plus rien, avec moi, vous retrouvez de la voix ».

Aujourd’hui, il continue en surfant sur sa petite popularité du moment. Il veut nous faire croire qu’il est libre, qu’il dirige un grand mouvement et qu’il n’est pas à la botte du PS. Mais la réalité est bien différente comme le confirme le très respectable Jérôme Cahuzac.

En effet, le député Cahuzac a indiqué que le PS avait passé un accord électoral avec Mélenchon en échange de quelques circonscriptions. Après la soixantaine de circonscriptions données aux verts, il reste que plus qu’à ce que la LCR fasse un Poutou à Hollande et le PS n’aura plus beaucoup de sièges où s’assoir.

Bien entendu, Mélenchon, drapé dans son habituelle virginité de démocrate révolutionnaire, a démenti les propos de Cahuzac, indiquant que c’était un menteur. Moi je dis chiche. Cahuzac serait un menteur. Donc si Mélenchon appelle à voter Hollande en mai, cela voudra dire que c’est Mélenchon le menteur…





7 commentaires pour “Le double jeu de Mélenchon”
  1. pascal dit :

    je ne sais pas si il a menti…
    Mais une chose est sure ! il a toujours dit,et depuis le début de sa campagne à ceux qui voulaient bien l’entendre que s’il n’était pas au 2 eme tour, ( comme c’est probable ) qu’il se désisterait sans états d’âmes sur le candidat de gauche le mieux placé.
    Que cela soit eva joly,philippe poutout,nathalie arthaud,voir même françois hollande…
    Rien de nouveau…

  2. Olivier dit :

    Donc s’il rentre au Gouvernement d’Hollande ou qu’il a des députés, cela sera juste que les mensonges n’en sont que dans les oreilles de ceux qui les écoutent…

  3. Medorius dit :

    Mélenchon est un excellent orateur. Son livre pourfend une certaine injustice sociale. Son succès se fait très probablement au détriment de François HOLLANDE, dont on peut comprendre que le discours alambiqué et de moins en moins crédible le détourne des voix de gauche.
    L’ennui, c’est que la lutte de classe, très porteuse en période de crise, n’a abouti, dans le passé, certes à d’apparents succès à court terme, mais aussi à des catrastrophes à long terme.
    On ne construit pas une société sur la haine.

  4. pascal dit :

    il a aussi dit depuis le début de sa campagne (a ceux qui avaient envie d’entendre ! ) :
    Que quelque soit son score au 1er tour il ne participerait pas a un gouvernement socialiste.
    par contre négocier des circonscriptions quand on a fait entre 10 et 15 % aux élections cela me parait de bonne guerre,non ? ou est le problème.
    Pour ce qui est de la haine,je n’en voit pas..
    Et pourtant !! 16 millions de prime pour 2012 pour un grand PDG récemment..quand on gagne le smic il y a de quoi l’avoir ( la haine) !!
    Un peu de dècence messieurs les décideurs !

  5. Olivier dit :

    Je ne crois pas que Médorius soit un décideur, pas plus que moi d’ailleurs…
    La prime à laquelle tu fais référence devrait être touchée par Maurice Lévy. Tu n’es pas sans savoir qu’il est à l’origine de la taxe mise en place récemment par Sarkozy sur les très hauts revenus.
    Je ne connais pas bien l’homme et l’activité de son entreprise donc je me garderai bien de porter un jugement sur son action. Mais comme il est à la tête de cette boîte depuis un bail, j’imagine qu’il a pas trop mal réussi. Sinon il aurait eu le droit à son parachute doré depuis longtemps…
    Conclusion, pour quelqu’un qui réussit à faire prospérer une entreprise et créer ou maintenir des milliers d’emplois, aucune rémunération n’est scandaleuse à partir du moment où elle est acceptée et validée par des organes internes. Crois tu vraiment qu’aujourd’hui, les conseils d’administration puissent s’amuser à filer de telles primes à des tocards? Je ne dis pas que cela n’est jamais arrivé par le passé mais je pense que cela tend à devenir de plus en plus rare car tout cela est surveillé de très près maintenant.
    On ne reproche pas au vainqueur du loto l’indécence de son gain, pas plus qu’on reproche à Yannick Noah de s’être exilé après avoir prospéré grâce au soutien du public (un sport non suivi n’est pas un sport rémunérateur), alors pourquoi reprocher à un grand patron qui crée de la richesse pour des milliers de gens d’en recevoir une partie?
    Encore une fois, on est dans une économie mondialisée. Les salaires des patrons français sont énormes par rapport à la moyenne de la population mais ridicules par rapport à ce qui se fait ailleurs. Si on veut garder nos entreprises en France, il faut des patrons français. Et si on veut des patrons de valeur, il faut bien les payer correctement, sinon ils vont ailleurs, comme les footballeurs!
    Au fond, la comparaison avec le foot est très intéressante. Tous nos meilleurs joueurs jouent à l’étranger et font les beaux jours des équipes étrangères pendant que les équipes françaises ne passent jamais dans le dernier carré européen…
    Tu voudrais sûrement une société plus aseptisée où l’ouvrier ait un salaire plus proche de celui de son grand patron. Il faut croire que l’humanité en a décidé autrement. Tu peux toujours lutter à ton niveau pour changer cela mais comme ce n’est pas la direction prise par la majorité de la population mondiale, tu ne risques pas d’inverser la tendance…
    On pourrait rentrer dans un débat philosophique profond pour expliquer pourquoi on a dérivé vers ce système mais bon, cela prendrait plusieurs pages d’écriture et je ne pense pas que cela intéresse qui que ce soit…

  6. pascal dit :

    Quand je lance un appel aux décideurs je ne pensais pas à toi ni a médorius evidemment…
    Je te souhaite que tes posts soient lus par d’autres personnes que toi et moi..

    J’ai la même opinion pour les sportifs qui partent a l’étranger pour moins payer d’impots que pour les chefs d’entreprise ( aussi compétents soit ils ).
    Ces sommes n’ont plus aucun sens !
    Aucun travail ne mérite ces montant de primes ou salaires.
    il y a un moment ou la décence doit prendre le dessus tout de même !
    D’ailleurs même sarkozy semble s’en rendre compte,c’est un signe !

  7. Olivier dit :

    J’ai une attitude pragmatique vis à vis de cela… On est dans le système de l’offre et de la demande. On ne peut pas occulter le fait que d’autres pays sont prêts à mettre le prix. A partir de là, est-ce qu’il faut accepter de payer aux mêmes niveaux nos élites pour les garder en France et bénéficier de leur apport ou est-ce qu’il faut les laisser partir et voir ainsi le pays perdre ses meilleurs talents? Pour moi, à partir du moment où ils apportent beaucoup, cela ne me choque pas qu’ils reçoivent beaucoup.
    Et au delà de l’aspect purement financier, tu as aussi la dimension psychologique. En France, les médias passent leur temps à taper sur les patrons en laissant sous entendre que ce sont au mieux des truands et au pire des vendus alors qu’à l’étranger, ils sont beaucoup plus reconnus et valorisés. Si on arrêtait un peu de leur taper dessus, ils seraient peut être plus enclins à adopter une attitude plus responsable…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier