3
Juin
12

Le doublement du plafond du livret A





François d’Hollande l’avait promis, il va le faire! Le plafond du livret A va être doublé pour mobiliser l’épargne et permettre la construction d’un nombre accru de logements sociaux. Cette mesure est déjà très contestée pour un certain nombre de raisons relativement valides :

  • Cette mesure ne devrait pas permettre de mobiliser une épargne bien supérieure au niveau actuel car il n’y a que 9% des livrets A qui sont au plafond à l’heure actuelle. Vu le taux d’intérêt actuel du livret A et sa clientèle cible, on n’imagine que ce nombre ne devrait pas exploser donc l’épagne supplémentaire mobilisée ne sera que de quelques milliards tout au plus.
  • Le logement social ne souffre pas d’un problème de financement mais de la difficulté à trouver des terrains et exécuter la construction car lancer un projet immobilier en France, c’est à peu près aussi compliqué que décoder le génome humain. Il faut X autorisations et dossiers, bref, cela prend beaucoup de temps.
  • Cela risque de détourner une partie de l’épargne qui participait au financement des PME. Déjà que les PME souffrent de ne pas trouver des financements auprès des banques mais alors là, si les taux remontent et que les banques ont moins d’argent à prêter, les PME vont beaucoup souffrir.

Voilà pourquoi cette mesure, pour le moins électoraliste, n’a absolument aucun intérêt économique et social. François d’Hollande et la gauche n’ont toujours pas compris que le but d’une société ne doit pas être de loger 70% de sa population dans des logements sociaux qui sont très souvent d’une qualité minable. Nous ne sommes plus à l’époque de l’URSS avec les logements d’Etat. Il faut au contraire avoir un système vertueux où l’on fasse exploser l’offre de logements privés pour faire diminuer les prix et ainsi rendre le privé accessible au plus grand nombre.

Le système actuel est en train de créer une France à trois vitesses :

  • Les privilégiés qui habitent des logements sociaux qu’ils payent souvent entre 25 et 30% du prix du marché.
  • Les classes moyennes, trop riches pour habiter dans des logements sociaux mais trop pauvres pour avoir un logement décent dans le privé, qui s’entassent dans de petits appartements loin des centres villes qu’elles payent une fortune.
  • Les classes aisées, de plus en plus minoritaires, qui arrivent à se loger dans le privé de manière décente.

Comme il est matériellement impossible de loger 70% de la France dans des logements sociaux, il convient de suivre l’option que je recommande qui est d’augmenter très largement l’offre. Alors j’entends déjà les gauchistes disant que c’est impossible en l’état actuel du marché. C’est absolument faux, c’est juste une question de volonté. A Paris, un très grand nombre de terrains sont en friche. Beaucoup d’immeubles sont complètement inoccupés. En lançant un vaste programme de renouvellement urbain visant à réduire le nombre de vieux immeubles plus adaptés aux besoins d’aujourd’hui pour les remplacer par de nouveaux immeubles mieux construit avec un ou deux étages en plus, on résoudrait le problème en 10 ans.

Je précise que je suis contre les tours, je pense que les tours d’aujourd’hui sont les problèmes de demain. On le sait trop bien. Mais passer les immeubles de 5-6 étages à 8-9 étages, c’est raisonnable. D’autant plus que souvent, les immeubles haussmanniens ont une hauteur sous plafond de 3 mètres donc en réduisant un peu la hauteur sous plafond dans les immeubles les remplaçant, on arriverait à peu près à la même hauteur.

Tout le problème réside dans la nécessité de sortir d’une idéologie dont on constate chaque jour l’échec pour adopter un pragmastisme indispensable dans cette situation.





6 commentaires pour “Le doublement du plafond du livret A”
  1. J dit :

    Super emile!

  2. Medorius dit :

    Intéressant et convaincant argumentaire!
    Il y a effectivement beaucoup d’immeubles inoccupés à Paris, à aménager ou dont on pourrait augmenter la taxation des propriétaires qui ne les occupent ou ne les louent pas.
    D’autre part, diminuer les charges des PME, surtout des PME exportatrices est un objectif prioritaire.
    Enfin, mais c’est un objectif à long-terme et très difficile à imposer à l’administration, il faut réduire la complexité des démarches qui ne cessent de s’accumuler, sans supprimer pour autant les règlementations antérieures.

  3. Gilles dit :

    D’un autre côté, tu donnes trop d’écho à une annonce sur un truc qui va pas concerner grand monde 😉
    Perso, j’ai déjà du mal à mettre des sous dessus LOL alors doubler le plafond…

  4. Olivier dit :

    D’où l’inutilité de cette réforme…

  5. pascal dit :

    le livret A est le chouchou des français.
    raporte peu mais argent dispo à tous moments.
    Je suis sûr que ça va marcher !
    Et puis franchement on ne peut que le souhaiter,non ?
    Quand j’entends parler de gens qui travaillent mais ne peuvent pas se loger dans les grandes villes,cela me choque vraiment !
    Le logement est LE problème dans les grandes villes.Avoir un toit est incontournable et le privé le sais très bien.d’ou des loyers qui ont augmenté de 50% en 10 ans à Paris.profit,profit.. !
    Les salaires ont ils augmenté de 50% ?
    Les propriétaires privés qui nous racontent que c’est normal sont à côté de la plaque.Ils n’ont que des problèmes de riches !

  6. Olivier dit :

    C’est le problème de l’offre et de la demande mais aussi de rentabilité… Pourquoi voudrais tu qu’un privé accepte une rentabilité locative inférieure à ce qu’il peut avoir en plaçant son argent sachant le risque que constitue un loyer?
    Le problème du logement n’est pas un problème de financement. Hollande ne trompe personne avec cette pseudo mesure qui ne rapportera que des cacahuètes. La Caisse des Dépôts est l’un des rares organismes publics à avoir une trésorerie très très abondante. Ils peuvent financer des tas de projets. Le problème, c’est la complexité administrative pour lancer un chantier, la difficulté à mettre à disposition les terrains et les délais de construction… Mais l’argent n’est pas le problème, il y en a plein pour construire…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier