20
Avr
07

Le Merville Beach





C’est le nom de l’hôtel où j’avais choisi d’échoir à l’île Maurice. Situé à Grande Baie (nord de l’île), à environ 1h30 de l’aéroport, cet hôtel serait le plus ancien de Maurice d’après son directeur mais aussi l’un de ceux bénéficiant du plus beau site. Sur ces deux points, je m’accorde avec lui, l’hôtel est effectivement assez ancien, surtout dans sa partie principale qui jouit d’une architecture digne d’une barre HLM de la Courneuve. Pour ce qui est du site, il est vrai qu’il est assez sympa, la plage est très chouette, un vrai paysage de carte postale.

Pour l’hébergement, l’hôtel dispose de trois parties, des petits bungalows, un HLM central et un troisième bâtiment excentré plus récent. Je vous conseille vivement le bâtiment excentré plus récent ou les bungalows. Ceci correspond aux chambres de catégories « supérieure » et « deluxe ». La chance a fait qu’il n’y avait plus de chambre standard disponible lorsque j’ai réservé, j’ai donc été contraint avec joie de me rabattre sur une chambre supérieure situé dans un petit bâtiment bien architecturé. La chambre est spacieuse, la salle de bains est fonctionnelle. Il y a même un petit balcon avec vue sur la mer. La climatisation fonctionne bien. L’oreiller est un peu dur. La télévision n’est d’aucune utilité (mais bénéficie de Canal+ Maurice!). Il n’y a pas de connexion internet dans les chambres, tout juste une ligne téléphonique avec laquelle je n’ai jamais réussi à me connecter au RAS de ma boîte. Il n’y a pas de WIFI dans l’hôtel. La réception propose un accès internet à 5€ les 15 minutes, autant dire qu’on frôle l’escroquerie.

Pour le reste, le personnel de l’hôtel est adorable, aux petits soins, toujours le sourire aux lèvres. La chambre est nettoyée chaque jour de manière impeccable en moins de 5 minutes.

Le gros point noir de l’hôtel est sa cuisine. Je n’ai vraiment pas bien mangé. Le petit déjeuner est correct mais pour le reste, c’est à la limite du restau universitaire. Bref, si vous êtes difficiles niveau nourriture, allez dans un autre hôtel ou prévoyez de prendre vos repas en dehors de l’hôtel, par exemple dans un petit restaurant indien situé à 5 minutes à pieds de l’hôtel qui est tout simplement le meilleur restaurant indien où je ne sois jamais allé. Comme dans la plupart des restaurants indiens, il y a plus de serveurs et de tables que de clients mais ne vous y fiez pas, la nourriture est divine. Et pour 15€, vous serrez repu pour l’après midi. Les sauces ont des saveurs légères et enivrantes.

Au niveau des excursions, je vous recommande la sortie en catamaran organisée par Maeva. Vous croiserez probablement l’excellent Denis Boismartin (également connu sous le nom de Denis Boismouillé les jours de pluie) sur la plage qui essayera de vous vendre cette excursion. Il vous promet le soleil mais en ce qui me concerne, j’ai surtout eu la pluie mais bon c’était quand même sympa. L’équipage se met en quatre pour vous satisfaire, les grillades prennent un peu de temps à cuire mais au final, c’est très réussi. L’alcool coule à flots pour les alcooliques anonymes égarés sur le pont inférieur. Enfin, le moment où Jérôme prend la guitare pour mettre un peu d’ambiance est assez chaleureux. Dernier point, si vous avez le mal de mer, évitez cette excursion car il y a parfois des creux de trois mètres et la personne âgée qui était à côté de moi a vidé son estomac trois fois dans le mauvais sens…

Pour conclure, le Merville Beach, c’est pas mal pour un 3* à Maurice mais ce n’est pas non plus le top. Cela dépendra un peu de votre budget en fait. Sachez que pour 5 jours et 4 nuits, j’ai payé 532€ en « all inclusive » qui comprend la pension complète et les boissons (mais pas le mini bar ni internet!). Il y a pas mal d’activités sportives disponibles (tennis, planche à voile, ski nautique, canoë kayak, pédalo, …) mais en ce qui me concerne, le transat était amplement suffisant.

Voici quelques photos en vrac du Merville Beach :

Merville Beach

Merville Beach

Merville Beach

Merville Beach

Merville Beach







L'autre monde | Thème liquide par Olivier