29
Août
08

Le préjudice moral…





Je passe la parole à Médorius premier, roi des trois royaumes réunis, exilé en terrain hostile. Médorius nous parle de Bernard Tapie et du préjudice moral.

Bernard Tapie vient de toucher plus de 40 millions d’euros au titre du préjudice moral subi dans l’affaire qui l’opposait au Crédit Lyonnais dans le cadre de la vente d’Adidas. Un tribunal arbitral a mis fin il y a quelques semaines à une procédure d’une incroyable lenteur en reconnaissant la culpabilité du Crédit Lyonnais. Bernard Tapie, le lèsé dans cette affaire, récupère une somme jamais vue pour un préjudice moral. Et de quel préjudice parlons nous? Il est étonnant qu’en France, on puisse attribuer d’un côté 40 millions d’euros à un homme, quelque soit son préjudice, lorsque dans le même temps, les tribunaux n’attribuent que quelques milliers d’euros à des parents de victimes d’accidents de la route. Bernard Tapie n’a pas perdu la vie, il n’a pas perdu de proche, il semble être en bonne santé. Alors bien entendu, il n’a pas dû sabler le champagne tous les soirs depuis 10 ans mais dans cette affaire, il y a une certaine démesure dans les chiffres qui donne le tourni.

Injustice sociale ou justice politique? Le problème n’est pas que le gagnant soit Bernard Tapie, il méritait d’être dédommagé dans cette affaire. Le problème est la démesure de l’indemnité au regard du préjudice moral réel par rapport à ce qui se fait d’habitude.





4 commentaires pour “Le préjudice moral…”
  1. Gilles dit :

    Y’a plus simple :
    Après X années de procédure, le CL allait « gagner » et Nanard être fauché.
    Nanard a été voir son pote Nico (pour qui il avait appelé a voté, faisant s’étrangler au passage ses anciens amis/alliés du Parti Radical de Gauche) et lui a demandé de l’aide.
    Nanard a dit : on va lancer une procédure (jamais utilisée) qui va supplanter les X années de jugement (motif officiel : X trop grand on en a marre d’attendre, même si le jugement définitif a lieu très bientôt).
    Et v’lan, cette nouvelle procédure donne raison à Nanard et tord au CL.
    Cétipamagic ?
    EDIT = il a un blog Médorius, c’est un poto à toi ou bien une autre ID de ton Moi ?

  2. Olivier dit :

    Rien ne dit qu’il aurait perdu la procédure judiciaire si elle était allée à son terme. Il avait emporté certaines étapes, le Crédit Lyonnais d’autres, bref, ce n’était pas joué d’avance…

    Autre point, la justice a été particulièrement lente dans cette affaire et ce n’était clairement pas au bénéfice de Nanard.

    Je ne veux pas le défendre outre mesure mais je pense qu’on l’a un peu trop lynché à une époque dans les médias, c’était disproportionné, tout comme l’indemnité qu’il vient de toucher…

    Médorius n’a pas de blog, il n’a pas le temps pour s’occuper d’un blog alors de temps en temps, je lui permets de s’exprimer ici, dans cet espace de liberté!

  3. boudriot dit :

    Comment a t on pu verser à cet homme qui s’est enrichi au dépens de salariés (Cf affaire Wonder…) de telles indemnités au montant démesuré,exorbitant,indécent d’autant plus qu’il aurait déjà touché 285 millions € (ou plus?) grâce au Crédit Lyonnais. Que vont en penser les millions de Français en grande précarité (au chômage,surendettés…)?
    Je rappelle que Patrick Dils pour 17 ans d’incarcération sous le régime de la double peine n’a perçu que un million€
    Vous avez dir « république babanière »?

  4. Olivier dit :

    Le montant des indemnités est fonction du manque à gagner, de la perte de chance en quelques sortes… Patrick Dils, même libre, n’aurait jamais gagné les sommes que Tapie a pu gagner… Les montants sont très injustes et arbitraires, comme la société non?



L'autre monde | Thème liquide par Olivier