21
Sep
05

Le problème du parking à Paris





Parking

Rouler à Paris, c’est un problème, à cause des embouteillages qui ralongent inéluctablement le temps de trajet. Se garer à Paris, c’est encore un autre problème! En effet, assez peu d’immeubles disposent d’emplacements de parking pour les occupants. En fait, cela ne concerne en majorité que les immeubles récents construits après 1970. Quelques immeubles construits avant ont des parkings ou des cours intérieures où l’on peut se garer mais c’est très rare.

Du coup, à moins d’habiter dans un immeuble récent, c’est bien difficile de garer sa voiture le soir en rentrant du travail! Alors vous me direz qu’il n’y a qu’à prendre les transports en commun, seulement voilà, lorsqu’on met moins de temps avec sa voiture qu’avec les transports en commun (si si c’est possible), il est normal de préférer la voiture. De plus, la voiture fait partie du progrès alors pourquoi s’en priver? Parce qu’elle pollue? La pollution automobile est marginale par rapport à la pollution industrielle, de plus elle peut être très vite réduite si l’Etat soutient enfin le développement de la voiture propre via les énergies alternatives. Seulement, il y a les lobbys pétroliers qui freinent tout cela…

Mais je m’égare, le problème du parking est donc une vraie source de souccis dans la qualité de vie des parisiens. Tout d’abord, il faut en trouver un. Ensuite, il faut pouvoir payer son loyer (entre 100 et 150€ pour un emplacement simple dans Paris). Dernier point auquel je viens d’être confronté personnellement, il faut que sa voiture puisse rentrer dans le parking! Et oui, à croire que certains parkings ont été conçus par des dessinateurs humoristiques (notez que je n’ai rien contre eux mais chacun son métier). La rampe étant trop étroite et ayant un rayon inadapté dans les virages, j’ai rayé ma pauvre voiture qui n’avait pourtant rien demandé trois fois en deux jours. Pourtant, je sais conduire, je n’ai jamais été responsable d’un seul accident en près de dix ans de conduite. De plus, ma voiture n’est pas plus grosse que la moyenne, c’est une petite citadine classique, pas du tout un 4×4 ou un monospace.

Voilà, tout cela pour dire qu’il faudrait vraiment que les architectes se posent des questions lorsqu’ils construisent des immeubles avec des parkings car ce n’est pas la première fois que je suis confronté à ce genre de problèmes dans Paris et je trouve cela tout simplement scandaleux, à la limite de la malfaçon. De plus, il faudrait que la règle du nombre de parkings par m² habitables dans l’immeuble soit durcie afin de permettre à plus de personnes d’immeubles environnants ne disposant pas de parkings de se garer correctement.





Un commentaire pour “Le problème du parking à Paris”
  1. webmaster dit :

    bonjour je suis bien d’accord avec vous.
    je peux vous proposer de venir voir mon site.
    http://www.echange-parking.com
    peur être qu’il vous apportera une solution.
    parlez en autour de vous.
    bien a vous



L'autre monde | Thème liquide par Olivier