29
Mai
05

Le tramway à Paris… c’est pas pour tout de suite…





TramwayJe me suis rendu ce matin près du pont de Garigliano (limite 15ème/16ème) pour constater le piètre état d’avancement des travaux du tramway parisien qui est censé relier la porte d’Ivry au pont de Garigliano via les boulevards extérieurs. Au départ, le projet était prévu pour se terminer en 2006.

Aujourd’hui, la date peu précise de l’automne 2006 pour la mise en service est avancée. Vu l’état d’avancement, il est peu probable que les délais annoncés soient tenus. Comme vous pouvez le constater sur les photos prises ce dimanche matin, le chantier est laissé à l’abandon la nuit et le week end bien qu’aucune habitation n’en soit proche. Autrement dit, travailler sur le chantier 24h sur 24, 7 jours sur 7, ne gênerait personne puisque les immeubles situés sur cette portion du chantier sont des immeubles de bureaux (France 2 et France 3 notamment) et non d’habitations.

Je m’interroge donc sur la volonté réelle de la municipalité de réduire l’impact de ce chantier sur la vie des parisiens et la circulation qui est déjà bien difficile en temps normal à Paris.

TramwayEn effet, depuis près de deux ans déjà et pour plus d’une année encore, les boulevards extérieurs sud sont pour le moins impraticables (une seule voie de circulation dans chaque sens sur la plupart du parcours) et force est de constater que le service est vraiment minimum pour terminer le chantier au plus vite. Ceci montre bien l’incapacité de la municipalité à conduire de manière efficace un chantier pharaonique.

Dans mon entreprise privée internationale, lorsqu’un client a un problème, peu importe que cela soit le week end ou la nuit, je me déplace. Alors franchement, vu le prix des impôts locaux à Paris, je pense que le minimum serait que les chantiers durent le moins longtemps possible.

La question de la pertinence des choix en matière de transports fait au fil des années mérite d’être posée. Depuis plus de dix ans, des voies de bus voient régulièrement le jour, d’autres sont refaites ou réagencées, des pistes cyclables sont également apparues.

Aujourd’hui, le bilan est sans appel, les voies de bus sont plus peuplées par les scooters et les véhicules stationnant en livraison que par les bus. Du coup, les bus, eux, reviennent régulièrement dans le peu de voies de circulations restantes pour éviter les véhicules de livraison stationnés. Les pistes cyclables ne sont utilisées que par des motos et très peu par des cyclistes.

TramwayJe souhaiterais également souligner l’impact économique de ce chantier. Les commerçants situés sur les boulevards extérieurs sont lourdement pénalisés par ce chantier. La plupart affichent une baisse de chiffre d’affaire pouvant aller de 10 à 30%. Voilà un dommage collatéral de plus…

Alors mettre le tramway, c’est encore une nouvelle idée, pour ce qui est du résultat, tout reste à prouver mais pour le moment, il fait plutôt l’unanimité contre lui. Et je ne parle pas ici de la montée de la grogne du côté des riverains du 16e qui voient arriver d’un mauvais oeil le tramway. En effet, si Paris obtient les J.O. pour 2012, la ligne sera prolongée au minimum jusqu’à la Porte d’Auteuil. En revanche, si les J.O. ne viennent pas à Paris, le projet sera très probablement remis aux calendes grecques. Serait t’il possible d’avoir les J.O. sans le tramway? Bien sûr mais pas avec la municipalité actuelle qui compte défigurer le boulevard Exelmans ou l’avenue de Versailles (au choix, en fonction de ceux qui se défendront le mieux).

TramwayMon avis sur la question est simple. Il ne sert à rien de réduire l’espace alloué aux véhicules dans Paris. C’est illusoire de penser une seule seconde que le parisien laissera sa voiture au parking. Les embouteillages sont terribles depuis des années de manière quotidienne et tous les chiffres viennent confirmer que le nombre de voitures dans Paris ne fléchit que très marginalement. La voiture fait partie du progrès.

Tant que les transports en commun seront de cette qualité (grèves à répétition, insécurité, coût, mauvaise désserte, …), la voiture restera le mode de transport préféré. Je pense qu’il serait plus utile que la municipalité encourage l’utilisation de véhicules propres et participe activement à l’effort de recherche dans le secteur afin de parvenir à une solution généralisée rapidement. La pollution automobile est un problème mais ce n’est rien à côté de la pollution industrielle.

Plus d’informations sur ce projet sur le site officiel :

http://www.paris.fr/fr/deplacements/tramway/

Un autre site qui révèle que l’on aurait pu utiliser l’ancienne ligne de la petite ceinture réduisant ainsi le coût, la gêne et la durée des travaux :

http://www.jamet.org/Paris/TramwaySud/

La blogosphère en ébullition :

La Gazette





Un commentaire pour “Le tramway à Paris… c’est pas pour tout de suite…”
  1. Richard dit :

    Wow, t’es vraiment un droitiste cave.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier