3
Fév
13

Le violent dérapage de Yann Galut





Yann Galut est un député PS, intermittent de la politique spectacle. Il s’amuse à prendre des positions pour faire parler de lui. Il s’était déjà illustré il y a quelques semaines en proposant de retirer la nationalité française aux éxilés fiscaux. Il y a quelques jours, il a violemment pris à parti des CRS qui tentaient d’éviter un affrontement direct avec des manifestants de l’association Civitas.

Comme vous pourrez le constart sur la vidéo ci-dessous, le gars a complètement pété un câble. Il sort sa carte de député pour faire pression sur les policiers qui réagissent de manière exemplaire. Son titre de député lui est monté à la tête. Il se prend pour qui au juste? Il ne sait pas qu’un député est un citoyen comme un autre, qui se doit d’être exemplaire, notamment eu égard aux citoyens qu’il est sensé représenter. Il se permet de menacer des policiers dans l’exercice de leur fonction. Ce comportement inexcusable justifie à lui seul une suspension immédiate de son mandat de député en attenant la comparution devant une commission paritaire qui devra ensuite statuer sur son exclusion définitive. On parle là de faits graves qui auraient valu une garde à vue et une forte amende à n’importe quel citoyen lambda. Le Président de l’Assemblée doit donc engager les procédures qui s’imposent afin que ce guignol n’ait plus la possibilité de gesticuler de la sorte. Il déshonore notre démocratie!

Je ne suis pas en accord avec les thèses de Civitas mais je leur reconnais le droit à la manifestation où ils le souhaitent et quand ils le souhaitent car nous sommes dans un pays libre! Leur manifestation est quand même moins dérangeante que celles des taxis ou des cheminots! Alors si cela ne plait pas à ce député Galut, qu’il aille s’installer dans un pays où on n’a pas le droit de manifester mais lui aussi sera alors réduit au silence, ce qui ne sera, soit dit en passant, pas une grande perte pour la qualité du débat!





Un commentaire pour “Le violent dérapage de Yann Galut”
  1. Medorius dit :

    Je ne sais pas quelle a été la suite, puique ces députés « ont pu passer », semble-t-il.
    Cela dit, je comprends la police, soucieuse d’éviter une confrontation susceptible de dégénérer, vu l’excitation de ce député.
    En revanche, je ne vois pas pourquoi ce député aurait le droit d’empêcher une manifestation pacifique. Quand il dit: « on veut juste voir », il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier