17
Sep
12

Le vote des étrangers déjà enterré





François Hollande en avait une des propositions phares de sa campagne. C’était un bon moyen d’incarner les valeurs de gauche que certains présentent comme généreuses et d’autres comme laxistes.

Mais voilà, on apprend aujourd’hui que cette proposition de permettre aux étrangers de voter aux élections locales est sur le point d’être enterrée. En fait, il faudrait passer par un référendum ou une réforme de la constitution via le congrès et dans les deux cas, François Hollande a très peu de chances de réunir la majorité des suffrages des électeurs ou celle des 3/5e des parlementaires réunis en congrès. Donc pour éviter un camouflet, il va s’abstenir. L’échéance des municipales approche et pour la gauche, il devient urgent d’attendre.

En effet, lorsque l’on a tous les pouvoirs, le problème, c’est qu’ils sont nombreux les élus à s’accrocher à leur chaise. Du coup, le courage politique est remis au placard et il n’en sortira plus avant de longues années. Car pour la gauche, gouverner, c’est durer. Il est hors de question de laisser la droite revenir au pouvoir localement dès 2014.

Pourtant, il apparaît évident qu’un certain nombre de barons gauchistes vont devoir laisser leur poste dans deux ans. Le plus emblématique est Delanoë. Pour le chantre du Paris bobo, l’heure du droit d’inventaire a sonné! J’espère que les parisiens vont se réveiller et faire payer à la gauche ces dix ans de régression entre travaux, transports désorganisés, impôts en explosion, délinquance et bobossitudes nocturnes financées aux frais du contribuables! Paris plage, le 104, la nuit blanche et autres manifestations bobos doivent disparaître!

La droite devra aussi revenir sur le massacre de la politique des transports :

  • suppression du tramway
  • suppression des voies de bus
  • suppression des feux sur les voies sur berge
  • doublement du périphérique

En dix ans, Paris est passé d’une capitale dynamique à une ville musée. Delanoë en est le principal responsable avec sa copine Hidalgo propulsée candidate par qui vous savez…

En tout cas, les étrangers doivent l’avoir bien mauvaise d’avoir été les dindons de ce hold-up électoral orchestré par la gauche. Mais bon, on sait que les promesses d’Hollande ne valent que dans les oreilles des militants du PS.





2 commentaires pour “Le vote des étrangers déjà enterré”
  1. Medorius dit :

    On ne va quand même pas détruire le tramway ni les voies de bus.

  2. Olivier dit :

    Il faudra bien revenir un jour ou l’autre sur ces désastres…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier