23
Juil
12

L’erreur historique de François d’Hollande





Hier, François d’Hollande s’est plié au rituel de la commémoration de la rafle du vel d’hiv. Son discours n’a pas manquer de me choquer. Il a en effet indiqué que la France était la seule responsable de cette rafle et que pas un soldat allemand n’avait été mobilisé. C’est un raccourci historique qui est particulièrement choquant et humiliant pour le peuple français. En quelques phrases, il voudrait nous faire croire que tout cela n’est que l’action coordonnée du peuple français. Bien entendu, il ne parle pas du rôle des allemands dans cette affaire. Ils étaient où? A la plage? Non à l’arrivée des trains, des trains appartenant à une grande société publique dont je ne citerai pas le nom car culpabiliser le peuple c’est bien mais les privilégiés non, ça ne se fait pas…

A titre personnel, j’ai beaucoup de compassion pour les victimes de la Shoah mais je n’éprouve absolument aucune culpabilité. Je n’étais pas né au moment et la guerre et je ne me sens pas du tout comptable de ce qui s’y est passé.

Aujourd’hui, les personnes ayant collaboré avec le régime nazi ne sont plus très nombreuses en France. Beaucoup sont mortes. S’il y a un devoir de mémoire, il n’y a aucun droit à la culpabilisation. François d’Hollande est libre de s’exprimer au nom de la France des collabos pour exprimer ses regrets mais il n’a aucun droit pour exprimer les regrets de la France en général car la France dont il parle, celle d’aujourd’hui, n’a aucune responsabilité dans ce qui s’est passé à l’époque.

De plus, dans les années 40, il y avait certes des milliers de collabos mais aussi des milliers de justes et de résistants. Il faut croire que ces justes et ces résistants étaient plus nombreux ou plus efficaces que les collabos puisque la démocratie a fini par l’emporter. Alors j’aimerais que François d’Hollande m’explique pourquoi il n’y a jamais de grande cérémonie pour rendre hommage à ces justes et ces résistants?! Pourquoi est-ce qu’en France, on passe notre temps à culpabiliser le peuple pour des actes dont il n’est pas responsable quand dans le même temps, on occulte complètement les éléments positifs.

C’est exactement le même phénomène qui se produit pour la colonisation. On ne parle que de la soumission des peuples colonisés mais jamais des aspects bénéfiques de la colonisation. Il est d’ailleurs frappant de constater qu’en Allemagne, les nouvelles générations n’éprouvent plus le sentiment de culpabilité de leurs ainés vis à vis du régime nazi. Merkel, elle-même, avait estimé ne pas avoir à supporter ce poids historique.

Dans toute guerre, il y a des aspects positifs et négatifs. Durant la seconde guerre mondiale, la France a eu un rôle bien plus positif que négatif. Moi je suis d’une famille où un grand nombre d’hommes ont donné leur vie pour servir l’armée à différents niveaux. Moi ma France n’est pas celle de Vichy et de Pétain, c’est celle de De Gaulle et de tous ces hommes et ces femmes qui se sont levés pour s’opposer à l’occupant, souvent au prix de leur vie. Ma France n’est pas non plus celle de François d’Hollande et des 35h, France qui se croirait capable d’imposer une vision économique et sociale de manière unilatérale, ma France est celle de ceux qui se lèvent tôt et travaillent plus pour permettre à la France de François d’Hollande de dépenser plus!

Bref, j’aimerais que les politiques passent autant de temps à rendre hommage à leur sacrifice qu’ils en passent à culpabiliser la population pour des crimes d’un autre temps. Il serait bon qu’ils tirent des leçons de notre histoire. Un pays est fort lorsqu’il est digne et courageux, pas lorsqu’il se soumet et réduit les valeurs du travail. Enfin, on ne réécrit pas l’histoire en fonction des besoins politiques du moment…





6 commentaires pour “L’erreur historique de François d’Hollande”
  1. pascal dit :

    Mr guéno n’a vraiment pas grand chose à dire pour se lancer dans ce genre de polémique..Et toi de le relayer..
    Les dirigeants français de l’époque ont organisé la rafle du veld’hiv.
    Doit on te rappeler qu’il s’agissait de notre président Pétain et ses ministres ?
    Qui dirigeaient la France depuis Vichy.
    Ces gens étaient la France bien-sûr.
    La France gouvernante.
    Même Mussolini,ami d’hitler, à refusé de livrer les juifs d’italie.

    Cela ne retire rien à ceux qui ont combattu contre les envahisseurs nazis.
    Je dirais même au contraire..

  2. Olivier dit :

    Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas relayé la polémique lancée par Henri Guaino. J’ai déjà réagis dès hier sur le sujet. J’ai juste attendu un peu pour écrire cet article et les grands esprits se rencontrant, il se trouve qu’Henri Guaino a eu la même réaction que moi ce matin!

    La France de Vichy n’est pas ma France, tout comme celle d’Hollande n’est pas ma France. Je ne me sens pas solidaire de cette France, égoïste et peureuse qui refuse d’affronter les difficultés du monde.

    Après bon, on sait qu’un certain nombre de personnalités de gauche étaient très proches du pouvoir de Vichy donc bon, cela explique qu’ils se sentent un peu mal à l’aise avec ce passé délicat.

  3. pascal dit :

    Guéno est commendité pour lancer des critiques sur le gouvernement.C’est son truc..L’UMP doit lui donner une prime pour cela sans doute..
    Malheureusement cette polémique est déplacée..
    Le gouvernement quel qu’il soit représente la France.
    L’orsque Chirac a refusé d’envoyer des troupes en Irak j’étais très heureux et j’ai pensé que la France en ressortait grandie.
    Les prises de positions et les petites phrases de Sarkozy m’ont plus souvent fait honte qu’honneur.
    Alors si j’avais eu 25 ans en 1940,j’aurais vraiment eu honte d’être français avec un président qui favorisait l’épuration éthnique…
    Les socialistes de l’époque n’ont pas été très nets non plus d’ailleurs.
    C’est donc tout à l’honneur de Hollande de reconnaitre la responsabilité des gouvernants de l’époque..

  4. Olivier dit :

    Tu as beau jeu de critique Guaino qui exprime juste un sentiment général à droite alors que la gauche a passé son temps à taper sur la droite depuis 10 ans lorsqu’elle était dans l’opposition. Donc si je suis ton raisonnement, quand la gauche tape sur la droite, c’est la démocratie et quand la droite tape sur la gauche, c’est insupportable et il faudrait le faire taire? Belle conception de la démocratie très largement répandue à gauche qui ne supporte pas la critique…
    Sache que pendant 5 ans, je vais n’employer à faire tout ce que je peux pour démonter l’action du gouvernement comme ils l’ont fait si injustement avec Sarkozy. Cela leur donnera à réfléchir sur la manière dont ils se sont comportés.
    Et non Hollande n’a pas mandat pour prendre position sur ce que la France a pu faire il y a 70 ans. Il a uniquement un mandat pour les 5 années à venir. Sinon, il s’exprime uniquement à titre personnel de manière partisane.

  5. pascal dit :

    Si tu suis mon raisonnement,comme tu dis :
    -« On ne polémique pas à tout va,juste pour exister ».
    Et c’est valable pour la droite et la gauche..

  6. Olivier dit :

    La gauche a polémiqué à tout va pendant 10 ans pour exister et ça a fini par fonctionner grâce au soutien inconditionnel des médias. Comme on ne peut pas imaginer laisser la gauche organiser la casse de la France, il va bien falloir user de tous les moyens possibles pour la dégager au plus vite…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier