7
Avr
06

Les enfoirés





Ce soir, sur TF1, le spectacle des enfoirés était diffusé. J’aime bien ce traditionnel tour de chant qui a lieu chaque année. Les enfoirés sont des artistes réunis pour reprendre des chansons en les interprétant à leur manière. De ce regroupement artistique découlent un disque et un DVD de l’enregistrement du spectacle qui sont ensuite vendus au profit des restos du Coeur (l’association créée par Coluche dans les années 80). Sur cette édition, on retrouve les habituels : Murielle Robin, Patrick Fiori, Zazie, Calogero, Yannick Noah, Julien Clerc mais aussi des petites nouvelles comme Amel Bent ou Chimène Badi.

N’hésitez pas à acheter le DVD de cette édition qui contient quelques beaux moments d’émotion.





5 commentaires pour “Les enfoirés”
  1. PlopBlog dit :

    Les enfoir

  2. Draky dit :

    Ce qui me chagrine : si on achèet le double ou le double DVD, c’est 18 repas d’offerts. On peut savoir la répartition des coûts ? Je pense que les chanteurs ne se font pas payer. Mais les producteurs, majors et tout le toutim ?
    Sinon j’ai regardé en dent de scie. C’était assez sympa. Assez pour ne pas avoir envie de le pirater 😉

  3. Draky dit :

    Ha et tien, un trackback aveugle. Vais préparer un billet là-dessus moué 😉

  4. Olivier dit :

    Je pense que tu peux obtenir la répartition des coûts sur leur site web non? J’ai vu une émission hier suite au concert où ils expliquaient qu’ils avaient moins de 10% de frais généraux, cela me semble pas mal du tout par rapport à d’autres associations.

  5. Authueil dit :

    Ces concerts de charité sont bien gentils, mais ce sont surtout des moyens de faire tourner la machine médiatique et commerciale. Ce ne sont que des reprises, musicalement, aucun apport, les reprises sont souvent plus mauvaises que le tube d’origine. Ensuite, les profits reversés, peut être, en attendant, on a fait tourner les machines, et certains comme le producteur et le distributeur, gardent leur marge. Les chanteurs sont payés en notoriété (c’est un gros coup de pub et c’est bon pour l’image). Je me méfie toujours des produits où l’argument de vente est la générosité. Le capitalisme ne fonctionne pas à la générosité, et si l’opération se fait, c’est que certains y trouvent un intérêt sonnant et trébuchant.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier