10
Mai
17

Macron Président!





L’élection de Macron est venue mettre un terme à une longue, très longue, période de campagne aux multiples rebondissements. On n’aura jamais eu de vrai débat sur les programmes et Macron est arrivé là où personne ne l’attendait il y a encore un an. Il a pris de court tous les éditorialistes et tous les éléphants qui ne sont pas habitués à voir quelqu’un d’aussi rapide. Il faut dire qu’en France, on n’a pas eu de grand leader depuis 50 ans…

Macron manque incontestablement de charisme mais il semble avoir une vision et un certain pragmatisme. Ce sont deux qualités qui ont cruellement manqué à Hollande et ses prédécesseurs. S’il ne se laisse pas ballonner par les vautours du PS en quête d’un nouveau poste, il peut réussir à faire des réformes pourtant jusqu’alors toujours remises aux calendes grecques.

Ma crainte essentielle avec Macron concerne le monde du travail. J’ai peur qu’il renforce la France à deux vitesses. Si tu es fonctionnaire ou dans une grande entreprise, tout va bien, tu peux dormir sur tes deux oreilles. Si tu es dans une PME, pas de chance, tes conditions de travail vont encore se dégrader et ta précarité n’aura jamais été aussi grande. Au fond, pour faire des économies, il faudrait réduire les avantages des fonctionnaires et ceux accordés dans les grandes entreprises pour financer une meilleure stabilité dans les PME.

Par exemple, on pourrait supprimer les billets de train et d’avion gratuits pour les employés à la SNCF et chez Air France. Ces privilèges incroyables ne bénéficient qu’à un tout petit nombre qui profite déjà par ailleurs d’une excellente couverture avec de nombreux avantages et une grande protection. Cela permettrait à ces entreprises de disposer de meilleures marges de manœuvre pour investir. Ainsi, elles ne seraient plus constamment sous perfusion de l’État. Grâce à cet argent public économisé, l’État pourrait financer une meilleure protection pour les salariés des PME. Cela concernerait notamment la couverture maladie. Comment accepter que dans notre pays, ceux qui travaillent et financent la protection sociale soient moins bien couverts que ceux qui ne font qu’en bénéficier (AME, CMU, etc…). A un moment, il faut ré-équiliber un peu les choses si on ne veut pas avoir Marine Le Pen en 2022.

J’espère que Macron ne fera pas la bêtise de nommer Bayrou au poste de premier ministre. Cela serait une catastrophe car Bayrou n’a aucune légitimité et il a déjà prouvé sa grande incompétence à de nombreuses reprises. Je vois deux approches. Tout d’abord faire appel à un homme politique d’expérience. Juppé pourrait peut être faire le job même s’il est un peu has been et marqué par les échecs. Lemaire a montré ses limites dans la primaire de la droite. Bref, je ne vois pas trop. Un autre choix serait de prendre un patron de PME, quelqu’un avec une vraie expérience dans plusieurs entreprises, ayant déjà fait des restructurations compliquées. Évidemment, pas un profil à la Gattaz qui n’est qu’un héritier sans envergure et dont le bilan à la tête du Medef est absolument nul, comme celui de Parisot dont j’espère qu’elle n’obtiendra aucun poste!

L’idée d’un gouvernement resserré me plaît. Avoir 35 ministères pour satisfaire tous les seconds couteaux et enfin trouver un poste à Jean-Vincent Placé, cela ne fait aucun sens. La politique, c’est sérieux. Ce n’est pas distribuer des postes aux derniers de la classe parce qu’ils pleurent depuis des années pour avoir leur chance.

On va voir si Macron tient bon après son élection. Cela va être intéressant… Certains socialistes doivent se sentir très seuls à présent. Je pense notamment à Hidalgo, Hamon ou Cambadélis…





14 commentaires pour “Macron Président!”
  1. pascal dit :

    Le train gratuit ! Toujours cette vieille rengaine 😉 Effectivement c’est un avantage appréciable … Mais comme je le dis toujours ce n’est pas cela qui rempli l’assiette en fin de mois. Il y a des voyages que j’ai faits parce que je ne payais pas le train, sinon je ne les aurais tout simplement pas faits… C’est exactement comme les ventes de DVD qui soit disant s’écroulent à cause du téléchargement, en avançant des montants de pertes faramineux…La plupart des films téléchargés ne seraient pas vus au cinéma ni achetés en DVD, donc la perte est très relative…Pour revenir au train gratuit ( qui ne l’est d’ailleurs pas tout à fait ) compte tenu des salaires moyens cela n’est qu’un juste avantage qui ne coute pas grand chose à l’entreprise au final… Peu de cheminots en profitent, ou une période le leur vie…c’est un vieux fantasme.. Les gens s’imaginent que l’on passe notre temps libre dans les trains parce que c’est gratuit…

  2. Olivier dit :

    C’est marrant mais moi une fois sur deux quand je prends le train, je me retrouve face à un cheminot qui profite de la gratuité dans la rame… Pareil sur Air France, encore l’autre jour, il y avait un employé d’Air France qui était stressé car l’avion était plein et il avait peur de ne pas pouvoir embarquer avec son billet gratuit (mais non prioritaire) alors il faisait des pieds et des mains auprès du commandant de bord pour obtenir un passe droit…

  3. pascal dit :

    Pour tout te dire, j’ai profité du train gratuit dans mes débuts en région parisienne. Car il faut bien reconnaitre que quand on quitte sa famille et ses amis pour un salaire de 1100 € ( équivalent en gros à l’époque ) ne pas payer le train pour rentrer voir sa famille c’est un réel avantage, c’est vrai. Ensuite j’ai fait ma vie en région parisienne, et je n’ai plus pris le train ( ou si peu ) car avec 2 enfants et un chien c’est trop galère. D’autant plus que partir en train c’est bien, mais encore faut il disposer d’un véhicule à l’arrivée… Aujourd’hui, en retraite, je prends le train 3 ou 4 fois par an et si je devais le payer cela se limiterai sans doute à 1 ou 2 fois… Je te raconte mon histoire car elle est celle de bon nombre de cheminots.. Et je ne te parle pas des gens qui ont été embauchés dans leur région d’origine.. Alors EUX, ils ne prennent jamais le train, pour la plupart… Sache aussi que des cheminots circulent en train pour des raisons professionnelles ( conducteurs ou contrôleurs qui vont rejoindre un train qu’ils doivent assurer. C’est ce qu’on appelle un parcours en voyageur ). Pour l’avion, je ne sais pas.. Ce n’est pas dans mes moyens…

  4. Olivier dit :

    Je comprends très bien ce que tu expliques. Cependant, tu reconnaitras que c’est un avantage conséquent par rapport à 99% de la population française qui ne bénéficie pas de ces avantages. Moi quand je prends le train ou l’avion, je paye le prix normal. Et dans l’entreprise où je travaille, les employés n’ont pas de tarifs préférentiels ou de gratuité sur les produits de l’entreprise.

  5. pascal dit :

    Je comprends très bien ce que tu dis aussi Olivier.. Mais tu ne peux pas voir les choses de cette manière.. Des tas de salariés ont des avantages et c’est juste normal. Les employés de banque ont des prêts à taux préférentiel. Les salariés des constructeurs de voitures peuvent acheter leurs voiture moins chères ( et d’ailleurs les revendre 6 mois plus tard avec bénéfice ). Les employés des supermarchés ont ( pas tous ) des réduc sur leurs achats…. Etc..etc.. La liste est longue et je suis loin de les connaitre tous.. Je n’y ai pas droit et ne trouve pas cela anormal bien au contraire…Tu n’as aucun avantage dans ta boite ? cela arrive aussi… Mais tu as peut-être un salaire qui compense cela ? Sinon revendique un peu ! Dis toi, les autres salariés ont droit à un truc et pas moi ce n’est pas normal, plutôt que te dire : Il ont un truc que je n’ai pas, il faut leur supprimer…

  6. Olivier dit :

    Tu as raison quand tu dis que chez les constructeurs automobiles, il y a un système bien établi où les employés achètent leurs voitures avec une grosse remise et ensuite la revendent 6 mois après. Cela leur permet de rouler dans une voiture toujours neuve et même de faire un petit bénéfice au passage. Il conviendrait de remettre en cause cet avantage car il se fait sur le dos des clients qui payent plus cher leurs voitures pour compenser la perte en marges…

    La réalité est que dans la très grande majorité des entreprises (les PME et les TPE), ce type d’avantages n’existe pas. Alors oui, on pourrait faire un nivellement par le haut mais ces entreprises n’ont juste pas les moyens d’offrir de tels avantages car leurs marges sont trop réduites mais aussi car les produits ne sont pas forcément destinés au grand public. Tu ne vas pas acheter des pièces détachées auto si tu bosses chez un sous traitant de l’industrie automobile ou des médicaments si tu travailles dans un labo…

    Quand aux salaires, dans les PME/TPE, ils sont très souvent sous tension et dépendent directement de la façon dont fonctionne l’entreprise. Les syndicats n’existent pas et les augmentations annuelles plus ou moins automatiques que l’on peut trouver dans les grands groupes sont loin d’être systématiques dans les PME/TPE.

    En fait, je milite pour plus d’égalité. Je ne trouve pas normal qu’il y ait une telle distorsion dans les avantages suivant que tu travailles dans telle ou telle entreprise. Tout le monde ne peut pas et ne doit pas bosser à Air France ou à la SNCF. La cohésion sociale, c’est aussi que 80% des travailleurs n’aient pas l’impression de payer pour 20% de privilégiés…

    C’est normal de s’accrocher à ses avantages qu’on est du côté de ceux qui en bénéficient. C’est très humain et naturel comme attitude. Si j’étais à ta place, je trouverai certainement des excuses pour le justifier. Mais la lucidité, c’est de reconnaître et d’accepter que dans la période actuelle, ce n’est pas normal et que donc il faut réformer ça. Comme pour les régimes spéciaux de retraite.

  7. pascal dit :

    Tu te trompes. La majorité des salariés ont un petit avantage lié à leur métier..
    Je peux t’en faire une liste non exhaustive…Les métiers de bouche sont les plus avantagés… On peut difficilement se passer de manger…. Et je suis très content pour eux ! Qui font des métiers difficiles et mal payés..

  8. Olivier dit :

    Le fait que tu puisses manger à l’œil quand tu travailles dans un restaurant n’est pas un avantage pour moi. C’est juste lié au fait que tu es contraint de travailler durant des périodes où tu devrais normalement manger ou te reposer. C’est un peu comme quand tu bosses dans une société et que tu vas en clientèle, tes repas sont normalement payés par la boîte…

  9. pascal dit :

    Je parlais de la petite boite plastique qu’on ramène à la maison quand il y a des restes… 😉 ( c’est du vécu et une sérieuse économie )…

  10. Olivier dit :

    Oui enfin il y a une différence entre ramener des restes qui auraient fini à la poubelle sinon et prendre le train ou l’avion gratuitement…

  11. pascal dit :

    Il est clair qu’économiser ne serait ce que 50 euros de nourriture par mois cela représente tout de même 600 euros par an de frais incontournables ! C’est énorme. Si tu le compares à 4 aller-retour en train par an ( ce qui est sans doute dans la fourchette haute de l’utilisation moyenne du train par les cheminots ) à raison de 40 euros par trajet et par personne , on obtient un total de 320 euros…Sachant que le nombre de places réservées aux cheminots est limité. Perte pour l’entreprise négligeable.. Et le fabuleux avantage, pas si extraordinaire que cela….

  12. Olivier dit :

    Tu oublies de mentionner que l’avantage pour les cheminots comme pour le personnel d’Air France s’étend aussi à la famille… Cela fait sacrément monter la note quand tu multiplies par le nombre d’employés.

  13. pascal dit :

    Tu as raison de le préciser Olivier. Justement les médias se contentent toujours de dire que cet avantage s’étend à la famille sans autre précision, laissant libre court à tous les fantasmes possibles. Tu me donnes l’occasion de le faire. Donc avantage consenti à l’épouse, ok. Et pour les enfants JUSQU A 21 ANS. C’est un peu plus restrictif que cela mais je te passe les détails. Et un voyage par an pour les parents. Je ne reviendrai pas sur l’utilisation réelle de cet avantage par les ayants droit… Encore une petite chose , les cheminots doivent payer une sorte de forfait de 8 euros par trajet en TGV de pointe ce qui est la majorité des TGV…Quand on sait que si tu te débrouilles bien tu trouves des billets Prem’s à 20 ou 30 euros…..

  14. Olivier dit :

    Les billets Prem’s à 20 ou 30 euros, c’est comme les sièges pas chers sur Easyjet 🙂 On en entend beaucoup parler mais pour les réserver, faut pouvoir planifier des mois à l’avance. Moi perso, je planifie mes vacances une semaine à l’avance alors j’en vois rarement la couleur de ces tarifs…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier