20
Août
08

Morts pour la liberté





Hier, la France a découvert que la guerre pouvait tuer. J’étais assez stupéfait des commentaires dans les médias à la radio et à la télévision. Je ne sais pas si le but est de monter l’opinion publique contre les choix du gouvernement mais certaines personnes débarquent complètement. Ils croyaient peut être que la traque des talibans n’était pas vraiment dangereuse. Et puis voilà, 10 soldats sont tombés au combat et brusquement l’émotion s’empare de l’opinion publique. Je suis moi aussi touché par ces morts mais je n’irai pas crier au scandale. Ce sont les talibans qui ont tué nos soldats, pas Nicolas Sarkozy ou Georges Walker Bush. Lorsque l’on s’engage dans l’armée et que l’on part sur des opérations sur le terrain, on connaît très précisément les risques. Alors je suis tout à fait d’accord pour que l’on rendre un hommage national à ces soldats morts pour la liberté mais je pense qu’il faut faire attention à ne pas trop dramatiser car cela pourrait être utilisé ensuite par l’ennemi pour affaiblir la position de la France.

On sait la force de l’opinion publique et la capacité de situations exceptionnelles et émouvantes à faire évoluer celle-ci. On sait aussi que pour parvenir à leurs fins, les terroristes utiliseront tous les moyens possibles et efficaces et taperont là où cela fait mal. Prise d’otages, soldats tués, attentats, la France n’est aujourd’hui à l’abri d’aucune menace. Il convient donc de se montrer forts et déterminés face à l’ennemi. Il ne faut pas lui laisser penser un seul instant qu’il peut affecter notre démocratie.

Au fond, ce qui m’ennuie le plus dans cette affaire, c’est que je n’en vois pas trop l’issue. J’ai quelques difficultés à entrevoir un Afghanistan unifié et pacifié. Le peuple afghan fait partie de ces peuples aux multiples ethnies avec un sentiment tribal et guerrier très développé. Ils ont la guerre dans le sang. De plus, beaucoup de gens dans ce pays vivent grâce au trafic de drogue. Bref, il ne sera pas simple d’y installer la paix de manière durable, que les talibans aient disparu ou pas.

Néanmoins, je crois que la démission de Pervez Musharraf est une bonne chose dans la guerre contre le terrorisme. Il s’est montré particulièrement inefficace depuis des années.

Voilà, il faut savoir raison garder, 10 soldats tués, c’est bien entendu dix soldats de trop mais cela doit nous renforcer dans notre détermination à en finir avec le terrorisme et les talibans.





8 commentaires pour “Morts pour la liberté”
  1. jbj dit :

    Paix à leur âme…N’oublions pas non plus les centaines de civils Afghans qui ont eu aussi perdu la vie.
    Malheureusement la paix en Afghanistan me semble être de la science fiction…C’est malheureux de voir ou l’intolérance peut mener.

  2. Olivier dit :

    Je suis bien d’accord avec toi, je pense que l’Irak sera pacifié avant l’Afghanistan.

  3. Gilles dit :

    Idem pour le fait que les gens s’émeuvent : partir en guerre, c’est le métier (l’un des) du soldat.
    Il meurt : risque du métier…
    Le père de l’un d’eux pleure : son fils n’avait qu’à pas s’engager s’il ne voulait pas qu’il fasse un métier à risque…

  4. Olivier dit :

    C’est sûr, c’est triste mais bon, l’Afghanistan, ce n’est pas un jeu vidéo, les gens ont l’air de découvrir que la guerre peut aussi tuer des français, qu’il n’y a pas que des américains, des irakiens et des talibans qui meurent au combat. Comment cela? Le français ne serait pas immortel? On m’aurait menti?

    Je comprends malgré tout la douleur de ces parents mais ils ne peuvent pas crier au scandale ou à l’injustice, c’est la vie…

  5. Sebd'auvergne dit :

    quand même c’est bien mourir pour une drôle de situation.
    on comprend pas tout il se passe quoi depuis des années la bas ?

  6. Olivier dit :

    Les talibans ont été chassés du pouvoir en 2001. Depuis, ils se sont reconstruit et ils harcèlents les forces de la coalition et maintiennent les civils sous forte pression avec leurs attentats et l’intimidation.

    Beaucoup de gens en Afghanistan vivent de la culture de la drogue. Les talibans contrôlent en partie ce commerce. Ceci fait qu’un certain nombre de gens ont des intérêts croisés avec les talibans et sont soumis à leur loi dans une certaine mesure même s’ils ne partagent pas leur idéologie…

  7. Sebd'Auvergne dit :

    c’est ça en fait que je ne comprend pas… depuis 7 ans rien n’a changé alors !

    il faudrait peut-être revoir la methode !
    enfin Narnar (kouchner) que fais tu ?

  8. Olivier dit :

    Il y a des choses qui ont changé en 7 ans. Le contigent des forces de la coalition a été renforcé récemment. Le départ de Musharaf va probablement également changer la donne, enfin espérons le!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier