21
Mar
10

Nouvelle défaite pour Martine Aubry





On nous promettait depuis des mois un tsunami, un grand chelem. Le grand chelem, on l’a eu mais c’était en rugby la veille au stade de France, pas pour le parti socialiste.

Martine Aubry subit un nouveau revers électoral de poids après les élections européennes puisqu’elle perd deux régions par rapport au bilan socialiste précédent : la Réunion et le Languedoc-Roussillon.

J’ai été très amusé par le discours décalé de Georges Frêche qui appelle à un renouvellement de la politique. Je suis bien d’accord avec lui, il serait bon de commencer à renouveler, à commencer par lui car la date de péremption est largement dépassée en ce qui le concerne. Pareil pour Marie-Georges Buffet qui nous ressert très courageusement son discours éculé sur l’interdiction des licenciements et des délocalisations. Elle est très forte pour s’exciter les soirs d’élection sur les plateaux télés mais beaucoup moins lorsqu’il s’agit de convaincre ses camarades du PC chinois d’augmenter les salaires ce qui aurait pour effet de réduire la pression sur notre industrie. Et oui Marie-Georges, il faut un peu regarder autour de toi, le monde a changé depuis 1945. Le PC et ses idées ne font plus recette. Tout le monde a compris depuis longtemps que tout cela n’était qu’une vaste farce destinée à faire exister quelques politiques dont tu fais partie.

Autre enseignement du scrutin, la poussée très forte du Front National qui passe la barre des 20% dans plusieurs régions. Je pense qu’il faut que le gouvernement entende ce message pour prendre des mesures fortes, notamment sur la sécurité.

Je ne suis pas déçu pas le score de la droite. Un parti au pouvoir n’a jamais remporté les élections régionales. Il n’y a donc pas de changement de ce côté là. Je trouve que l’UMP a plutôt limité la casse. C’est une preuve que la politique menée par le gouvernement est soutenue par les français. Je pense qu’il faut amplifier le rythme des réformes afin de finir de convaincre les abstentionnistes. Désormais, en France, ce n’est plus la CGT qui fait la loi, c’est plutôt une bonne nouvelle pour notre démocratie…





8 commentaires pour “Nouvelle défaite pour Martine Aubry”
  1. Gilles dit :

    Pour le grand chelem, ça a été officiellement abandonné cette semaine et pa grand monde ne le promettait, dans un camp comme dans l’autre 😉
    Relis tes sources.
    Clair que le revers électoral est plus subi par la Gauche qui perd l’une des régions les plus importante, plus même que la Corse sans doute 😉
    Sinon dire que les Français soutiennent le Gouvernement en ne votant pas pour ses représentants, c’est assez… cocasse 🙂
    Tu sais que même officiellement l’UMP est moins « méthode Coué » que toi ce soir 😛 et reconnait la défaite.
    Je suis juste d’accord sur le fait que ce scrutin est d’abord local pour la majorité des votants…
    Je pense qu’aux prochaines régionales, il y aura u peu de changement mais pas trop genre quelques régions en moins sans plus, même si la Gauche est au pouvoir…

  2. Olivier dit :

    Il n’y aura plus d’élections régionales, c’étaient les dernières… Dans 4 ans, on passera aux territoriales, fini les régions! Et le mode de scrutin sera différent.

  3. Gilles dit :

    Tu crois que l’UMP va dissoudre les Régions ? 🙂

  4. Olivier dit :

    Les régions et les départements vont disparaître au profit d’une nouvelle collectivité territoriale en 2014. Tu voteras alors pour des conseillers territoriaux.

  5. Gilles dit :

    Je n’y crois pas, alors on verra bien 🙂

  6. Olivier dit :

    Renseigne toi, je n’invente rien, c’est prévu… C’est pour ça que le mandat ne dure que 4 ans au lieu de 6…

  7. seb du massif central dit :

    la démocratie a choisi un gouvernement de droite et un président de droite maintenant le vent tourne.
    il faut respecté le système

    le résultat positif est absent

    les français aspirent a plus de calme marre du stress au boulot, le pouvoir d’achat baisse.

    les politiques nul face a l’augmentation des loyers et du chômage.
    gauche comme droite.

  8. Hadrien dit :

    La droite a perdu! C’est difficilement contestable. Et même si les media volent au secours de la victoire de la gauche, même si l’interprétation de l’abstention comme un desavoeu du gouvernement est pour le moins discutable, il est aussi difficile de nier que le président de la République est de plus en plus contesté et que les Français sont mécontents et défaitistes. Difficile de conduire les réformes indispensables dans ces conditions: il le faut pourtant.

    Cependant, la baisse globale du pouvoir d’achat est contestée par les statistiques publiées par le Monde, qui n’est pas suspect d’être pro-gouvernemental. Il serait plus juste de dire que le chômage a augmenté, en raison de la crise. En accuser le gouvernement est injuste: le chômage continuait à baisser rapidement entre 2007 et 2008. Et, de fait, les chômeurs et les plus démunis voient leur pouvoir d’achat baisser. Comment compenser cette injustice? Je suis partisan de l’abolition de la loi TEPA, dont j’aimerais bien connaître les résultats, évidemment détériorés par la crise. Mais il faut aussi des mesures d’avenir: aider l’industrie, le tourisme, l’aide aux personnes âgées et handicapées, qui promeuvent des emplois en France: hélas, les Français ne veulent plus travailler la nuit, le Dimanche ni travailler plus. Il est pénible de voir les chantiers parisiens s’éterniser: porte des Lilas, le tramway, la construction des logements, le doublement de la ligne 13… Il faut réduire les dépenses excessives (notre fonction publique est la plus fournie par rapport aux pays comparables et son efficacité s’est effondrée, bien avant la réduction du nombre des fonctionnaires): eh oui, supprimer les départements, réduire les institutions publiques qui font double emploi ou sont mal gérées, transformer les hôpitaux locaux en maisons de retraite et regrouper les moyens sur les hôpitaux régionaux et les CHU (les dépenses de santé ont cru vertigineusement, comme celles des collectivités locakles, bien plus que celles de l’Etat (voir le Monde). Cependant, je suis favorable au dédoublement des classes de CP, proposé par Luc FERRY et dont personne ne parle: notre école primaire est un désastre, qu’il faut d’urgence redresser. Après, même avec la réforme du lycée, c’est trop tard: ceux qui sont en échec, hélas!, le resteront majoritairement.
    L’augmentatiion du pouvoir d’achat, hélas!, n’est pas pour demain. C’est la baisse qui s’annonce. Nous ne pourrons tenir sans nous serrer la ceinture, dépenser moins, travailler plus et que les jeunes acceptent de s’orienter vers les filières où des emplois existent, qui ne sont pas remplis, donc favoriser BEP et BTS et soient détournés des filières universitaires productrices de chômeurs: psychologues par exemple, pour lesquels un numerus clausus serait utile, comme en médecine.
    J’attends toujours un programme crédible et des propositions chiffrées du parti socialiste et des écologistes!
    Je rends hommage à F. HOLLANDE, le seul à avoir reconnu le caractère inévitable de l’allongement du nombre des annuités pour une retraite à taux plein.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier