29
Déc
11

Nouvelle explosion des tarifs à la SNCF





Comme à chaque fois en cette période depuis quelques années, la SNCF nous annonce une nouvelle hausse de ses tarifs, cette fois-ci de plus de 3%. On peut dire qu’ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère.

A la SNCF, le client est vraiment toujours la variable d’ajustement.  Entre l’impact des grèves, les subventions via les impôts et les hausses tarifaires, on se fait tondre régulièrement…

Pourquoi ne pas rogner sur les effectifs pléthoriques ou sur les primes des cheminots? Il ne doit plus y avoir de sujet tabou. La SNCF ne doit plus prendre ses clients pour des dindons.

En ces temps de crise, je pense que la SNCF doit se serrer la ceinture et faire des efforts pour offrir des tarifs plus compétitifs. On pourrait très bien envisager une réduction de 10% des effectifs et la suppression d’un certain nombre de primes comme la prime de charbon qui n’ont plus aucun sens aujourd’hui. Toutes les entreprises font cela pour conserver une certaine compétitivité et offrir un service au juste prix, pourquoi est ce que la SNCF échapperait à la règle? Pour préserver les grands avantages des cheminots? Il me semble que l’on ne vit plus au 18e siècle, le temps des privilèges est révolu…





10 commentaires pour “Nouvelle explosion des tarifs à la SNCF”
  1. pascal dit :

    Je t’en prie arrête tes c…….. avec tes calomnies à 2 balles..
    Tu repetes régulièrement les mêmes choses sur les primes extraordinaires des cheminots et toujours démenties evidemment.
    Le salaire moyen d’un cadre a la SNCF doit tourner autour de 2000 euros net alors franchement,je ne sais pas si ça te fait rêver,mais cela m’étonnerait.
    Si les tarifs augmentent c’est aussi sans doute parce que RFF à encore augmenté le tarifs de ses sillons et que la SNCF doit le répercuter sur le prix des billets.
    Ca limitera le montant des subventions,tu devrais être content..
    Ca va dans ton sens, non ??

  2. Olivier dit :

    Tu vas nous faire pleurer. Comme s’il n’y avait pas de prime à la SNCF… Voici la liste trouvée sur le net :
    – prime de fin d’année
    – prime de travail
    – prime de parcours
    – prime de TGV
    – prime de charbon
    – gratification de vacances
    – gratification annuelle d’exploitation
    – indemnités pour heures supplémentaires
    – allocation de déplacements

    Certaines sont peut être pas élevées, pas versées à tout le monde ou plus en vigueur mais connais tu beaucoup d’entreprises où il y a autant de primes? Sans parler de la gratuité pour les déplacements en train qui n’est soumise à aucun impôt là où tous les avantages en nature sont soumis à taxation dans les autres entreprises, même chez Air France…

    A un moment, il faut assumer votre status de privilégiés, c’est un fait, vous êtes privilégiés par rapport à 99% des travailleurs français.

  3. pascal dit :

    Cette liste est diffusée depuis des années et démentie preuve à l’appuit depuis autant d’années,tu le sais très bien.
    ceci dit tu connais beaucoup d’entreprise qui ne paye pas
    -les heures supp ?
    -les déplacements pour les personnels concernés?
    -heures de nuit ?
    -Et bon nombre d’entreprises offrent un 13 eme mois ou une prime de fin d’année.
    Ou encore prime sur les bénéfices.
    Les primes sont (en régle générale et pour tout le monde) un miroir aux alouettes car elles ne sont pas prisent en compte pour le calcul de la retraite.
    Ceci dit je préfère travailler a la SNCF que remplir les rayons chez Carrefour !!
    Y’a pas photo..Mais je pense que c’est valable pour toi aussi.
    Le salaire que j’ai donné est totalement exact ! Primes comprises,si il a des horaires de bureau avec tous ses week-end à la maison..Vu que dans ce cas il n’a pas de primes evidemment !!
    Et encore ses premiers salaires débutent plutot autour de 1600 euros net.
    Nous avons déjà eu ce mini débat et je vois que tu n’évolues pas…
    Calomnie,calomnie!! il en restera toujours quelquechose ?

  4. Olivier dit :

    Le 13e mois ou la prime de fin d’année existe dans un certain nombre de grandes entreprises, beaucoup moins dans les PME…

    Les indemnités pour les heures supplémentaires varient d’une entreprise à une autre. Certaines se contentent d’appliquer la loi, d’autres offrent des récupérations et des compensations financières supplémentaires…

    Pareil pour les primes de déplacements, cela varie grandement d’une entreprise à une autre…

    Moi je suis bien content de ne travailler ni chez Carrefour, ni chez la SNCF. Ce sont des entreprises qui roulent sur l’or mais se comportent de manière pas toujours très éthique avec leurs fournisseurs et leurs clients…

    Le salaire que tu donnes correspond à une certaine ancienneté. Mais cela peut grimper bien plus haut. Comment justifier qu’un simple conducteur de train à la SNCF gagne plus qu’un ingénieur beaucoup plus qualifié dans une entreprise du secteur privé où il n’y a ni la sécurité de l’emploi ni tous les avantages offerts par la SNCF… Parce que dans ton salaire net, tu ne prends pas en compte la gratuité du train non imposée, les avantages du CE qui sont énormes, le régime spécial de retraite extrêmement favorable et la sécurité de l’emploi… Difficile de chiffrer tout cela mais ce n’est pas neutre, reconnais le…

    Tu as fait le choix d’être un privilégié, pourquoi ne pas l’assumer tout simplement?

  5. pascal dit :

    Comme je te l’ai laissé entendre je suis très content de travailler à la SNCF.
    C’est une entreprise qui m’a donné ma chance malgré mon faible niveau d’études.
    Après quelques années au smic,j’ai passé des examens et à 32 ans je suis devenu conducteur.Métier que j’aime pour tout un tas de raisons.
    Correctement payé sans exès.3000 euros en fin de carrière ( dont 40 % de primes qui ne compteront pas pour ma retraite ) je trouve cela bien payé sans plus,quand on connait les responsabilitées d’un tel métier et ses contraintes.
    Un ingénieur à évidemment beaucoup de responsabilitées mais dort dans son lit et passe ses week-end en famille…difficilement chiffrable,non ?
    Il faut le vivre pour le comprendre..
    Mais il est impossible de comparer un métier avec un autre.
    Comme le disais mon beau-père le métier des autres parait toujours plus facile…(a méditer)…
    je connais des jeunes diplomés ( ingénieurs,enfants de collégues) et crois moi ils n’ont pas du tout envie d’entrer a la SNCF !! Les salaires sont beaucoup moins attractifs que dans une grande boite privée !!
    Tu connais le salaire d’un ingénieur en fin de carrière dans une grosse boite ??
    Tu parles trop de choses que tu ne connais pas simplement pour essayer de faire avancer tes idées..quitte à mentir volontairement.c’est très génant et ne te grandit pas..
    Pour terminer,je ne suis pas à plaindre !!vraiment pas !! mais privilégié,non.
    A moins d’admettre qu’un smicard est privilégié par rapport à un Rmiste..
    Evidemment dans ce cas,on peut aller très loin…

  6. pascal dit :

    Vu qu’il ‘y a pas que des conducteurs à la SNCF,je te précise que les salaires que je t’ai donnés sont rigoureusement exacts et qu’un cadre peut espérer environ 2500 euros net en fin de carrière.
    Quand aux CE,mes enfants sont toujours partis en colo par ma commune,moins chère que mon CE…
    Tu te berces d’idéologies,inspirées par tes opinions politiques.

  7. Olivier dit :

    Ca c’est que tu crois mon cher… L’ingénieur ne dort pas forcément beaucoup plus que le cheminot… Entre les astreintes et le travail programmé de nuit voire le week end, c’est pas forcément toujours de tout repos. Après, c’est comme pour les cheminots, tout le monde ne travaille pas la nuit ou ne fait pas d’astreintes…

    Je ne pense pas que le métier des autres soit plus facile. Je dis juste que le métier de cheminot pour le ratio niveau d’études/effort/salaire/sécurité de l’emploi est exceptionnel… Prends par exemple le cas d’un médecin, BAC+12 pour un spécialiste, qui va commencer en hôpital autour de 2000-2500€ pour des horaires de 70h par semaine, ça te tente?

    Moi ce n’est pas le salaire qui me fait fuir à la SNCF, c’est la mentalité…

    Tous les ingénieurs ne gagnent pas des millions. Il y a une élite des grandes écoles qui gagne très bien sa vie et le reste, 90% qui a un salaire bien plus raisonnable…

    Bien sûr que tu es privilégié, rien que la sécurité de l’emploi et la possibilité de partir en retraite bien avant 62 ans, ce sont deux privilèges énormes. Tu ne sais pas ce que sait que de se lever le matin en se demandant si dans deux semaines, ta boîte t’aura pas viré… Parfois, j’ai l’impression que tu fais semblant de ne pas comprendre, juste pour nier l’évidence. Il y a un gouffre entre les salariés du public et ceux du privé et ce qui me gêne, c’est que ce gouffre est financé en partie par les impôts des salariés du privé…

    Dans un esprit de justice sociale, je pense que les personnels de la SNCF devraient accepter de travailler plus pour le même salaire, cela permettrait à tout le monde de faire des économies. Il n’est pas normal que les français ne soient pas égaux devant le temps de travail, le droit à la retraite, etc… Dans la mesure où il est irréaliste de prendre le niveau de la SNCF comme référence, cela coulerait le pays direct, il faut aligner la SNCF sur le reste!

  8. pascal dit :

    C’est toi qui as comparé un cheminot (ce qui ne veut pas dire grand chose tant les métiers sont différents) avec un ingénieur..
    Je n’ai fait qu’essayer de te répondre..
    Mais c’est impossible..
    De quelle mentalité parles-tu ?? Tu en connais beaucoup des cheminots ??

    Evidemment que certaines boites sont plus avantageuses que d’autres et que la SNCF n’est pas le pire des employeurs..
    C’est aussi une des meilleure entreprise férroviaire du monde !
    Qui vend son savoir faire à l’étranger.
    Tu devrais en être fier..

  9. Olivier dit :

    Je parle de la mentalité et de la culture d’entreprise des personnels de la SNCF en général… Un personnel capable de prendre en otage de manière très régulière les clients pour protéger ses privilèges. Il n’y a qu’à la SNCF qu’on voit cela…

    Je ne sais pas si tu as vu mais les chinois vont sortir un TGV qui va à 500 Km/h… Certes il n’a pas l’air encore super fiable mais bon, la SNCF va devoir passer la seconde avec Alstom…

  10. Medorius dit :

    Intéressant débat, pas tout à fait un dialogue de sourds, sinon que la non réponse de l’un à certaines questions de l’autre délimite les points d’accord implicite, par exemple la sécurité de l’emploi, la retraite et une capacité d’évolution financière satisfaisante à la SNCF.
    J’ai beaucoup aimé les trains français, vitrine enviée de notre beau pays. Mais la qualité du service tend malheureusement à se dégrader: grèves, retards, incidents multipliés, saleté, personnel souvent indifférent ou sûr de son droit: ce guichetier qui me ferme sous le nez à 16 h 49, après une attente en queue de 15 minutes.
    Cette dégradation n’est pas le privilège de la SNCF: ces temps-ci, les « travailleurs » français sont moroses, démotivés, moins fiables, hélas surtout dans la fonction publique!
    Je suis donc content de voir un conducteur de train heureux:c’est merveilleux un rêve de gosse qui se réalise!
    Allons, la France râleuse est aussi un pays qui sait se redresser quand sonne le tocsin! Il faut pour celà un sursaut collectif, donc un respect mutuel et commencer, chacun, par redoubler d’effort personnel. Je suis sûr que Pascal et Olivier sont dans cet esprit.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier