31
Août
12

Où est passé le blocage promis des prix de l’essence?





Durant la campagne présidentielle, François d’Hollande n’avait pas été avare de propositions toutes plus farfelues les unes que les autres. Il nous avait promis de mettre les pétroliers au pas et de bloquer les prix de l’essence. Ses électeurs pensaient donc qu’ils en auraient pour leur argent, ils ne sont aujourd’hui pas déçus du voyage!

En effet, en guise de blocage, les prix ont baissé de 5 centimes dans les stations les plus généreuses. Dans un certain nombre d’autres, ils n’ont pas bougé. Alors est-ce que François d’Hollande a escroqué ses électeurs avec de la publicité mensongère? Oui dans un certain sens puisqu’il ne tient pas ses promesses.

Après, il fallait être vraiment naïf pour y croire. Personnellement, je savais bien que c’était juste impossible dans un marché complètement dérégulé où le gouvernement ne maitrise ni la source d’approvisionnement ni la chaîne de distribution. La seule variable d’ajustement est la TIPP et vu l’état des finances publiques, un effort autre que symbolique était juste impossible.

Donc en France, il y a un peu plus de 51% de cocus, les électeurs de François d’Hollande. Il faut dire que ce ne sont pas les premiers à être cocus avec lui et probablement pas les derniers…

On peut juste regretter que François d’Hollande ait été élu avec ce genre de propositions aussi stupides qu’irréalisables. Les médias portent une lourde responsabilité dans cette entreprise dans la mesure où ils ont porté et supporté cette candidature. Ils ont diffusé de la publicité mensongère pendant des mois : le programme du PS.

A un moment, il faudra bien que les journalistes redeviennent un peu plus impartiaux. Il en va de la pérennité de leur profession déjà largement mise à mal par l’éclosion d’Internet. Quand on voit le mélange permanent des genres entre les médias de gauche et la classe politique gauchiste entre propagande et prise illégale d’intérêts, on se dit que certains torchons sont probablement trop sales pour récurer les chiottes de notre démocratie…





Un commentaire pour “Où est passé le blocage promis des prix de l’essence?”
  1. Medorius dit :

    J’ai lu une information intéressante dans « Le Monde »: dans une promotion d’une école de journalisme, 100 % des impétrants déclaraient voter à gauche!
    Celà dit, je suis effectivement inquiet sur les engagements de notre sympathique (oui, car il est sympathique)président.
    Il multiplie les cadeaux et les exemptions à un moment où la priorité des priorités est de travailler pour restaurer notre productivité et de créer des emplois.
    La dégringolade qui s’annonce n’aboutira-t-elle pas à une proposition que je considérais moi-même comme irréaliste, vu l’attitude des Français, mais elle change: après travailler moins pour le même salaire (les 35 heures qui ont inauguré le décélage de productivité avec l’Allemagne; voir le graphique publié par « Le Monde »)et le travailler plus pour gagner plus de SARKOZY (supprimé par le gouvernement), travailler plus pour le même salaire.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier