22
Août
08

Pauvre athlétisme français…





L’athlétisme français, c’est un peu la grosse déception de ces jeux olympiques. Avant la compétition, je me disais que la barre avait été mise bien haute par la fédération pour les minimas (permettant aux athlètes d’être présents à Pékin). Finalement, ils avaient été bien cléments lorsque l’on regarde les résultats à l’arrivée. L’équipe d’athlétisme représente avec une cinquantaine d’athlètes 1/6e du total de la délégation française. En terme de médailles, avec une seule médaille (l’argent sur 3.000m steeple), c’est tout simplement une catastrophe.

Je suis vraiment étonné du nombre de blessés. Qu’il y ait un ou deux blessés au moment d’arriver aux jeux, cela semble être dans le cours normal des choses. Mais là, c’est complètement dingue, c’est tout le sprint français qui était blessé, en méforme ou qui s’est blessé : Ronald Pognon, Ladji Doucouré, Marc Raquil, Leslie Djhone, Christine Arron, Mehdi Baala, Romain Mesnil et Yohann Diniz. Ils ont tous été en dessous de tout, je suis consterné.

Il n’y a que Mahiedine Mekhissi qui a su décrocher une médaille. D’ailleurs, il ne semble pas être très apprécié du restant de la délégation et notamment des autres fondeurs, peut être parce qu’il a des résultats contrairement à eux.

Mais franchement quand même, c’est du grand n’importe quoi une telle hécatombe. Même les relais où d’habitude la France arrive à tirer son épingle du jeu ne sont pas parvenus en finale (deux passages de témoin ratés et une dernière place)! Qu’est ce qu’a fait la fédération française d’athlétisme depuis 4 ans? Il est anormal qu’autant d’athlètes arrivent avec un si piètre niveau aux Jeux Olympiques.

Il y a 12 ans, la natation était dans une situation comparable. Depuis, on a reconstruit et aujourd’hui, cela commence à donner des résultats très intéressants. Il faut que l’athlétisme fasse la même chose. Il faut en finir avec ces blessures à répétition, ces méformes et ces mauvaises préparations qui sont une honte pour un pays comme la France lorsque l’on voit que la Jamaïque ramasse trois médailles d’or et trois records du monde sur le sprint masculin (100m, 200m et 4x100m).

Comme elle est loin l’époque des Daniel Sangouma, Max Morinière, Jean-Charles Trouabal et Bruno Marie-Rose. Bon heureusement, il y a pas mal d’autres sports où l’on peut s’enchanter pour les performances françaises et notamment le handball où les hommes et les femmes ont réalisé des prestations extraordinaires d’intensité.





3 commentaires pour “Pauvre athlétisme français…”
  1. Gilles dit :

    Me souviens plus d’un JO où l’athlétisme FR avait bien marché.
    On en parle beaucoup, ça… mais bon à part deux ou trois personnes, y’a rien de concret…

  2. Olivier dit :

    Ouais bah y en a marre, là on a touché le fond, une seule médaille, c’est un scandale…

  3. Arist dit :

    Les athlètes français et les sportifs français en général, doivent supprimer une phrase de leur bouche : « Je me fais plaisir ».
    Car il ne s’agit pas de se faire plaisir quand on représente son pays, mais de se battre pour gagner; de telle sorte que même si la victoire n’est pas là, on dira : « Quand même, il s’est battu ».
    De plus ils doivent savoir que le sport a fait place psychologiquement à la guerre et donc, ils doivent agir comme des soldats sur le terrain.
    Ils ne doivent pas oublier que leurs mérites doivent revenir aux pauvres citoyens qui contribuent à leur financement à travers les impôts.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier