18
Jan
07

Pauvre de vous





Pauvre de François Hollande qui n’aime pas les riches bien qu’en faisant partie, des riches, puisqu’il est soumis à l’ISF. En outre, son couple a monté en 2000 une SCI « La Sapinière » qui rassemble notamment l’appartement familial de Boulogne (92). Pour quelqu’un qui n’aime pas les riches, voilà deux faits qui démontrent qu’il a un train de vie de riche et qu’il a mis en place des mécanismes fiscaux optimisés puisque la SCI présente des avantages fiscaux, notamment dans le cadre d’une succession. Alors voilà monsieur Hollande, vous êtes démasqué une bonne fois pour toutes. Vous n’êtes qu’un petit bourgeois qui donne des leçons à tout le monde mais qui au fond apprécie bien sa condition de riche. Vous êtes une honte pour la politique. Vous incarnez l’hypocrisie, le double langage, faites ce que je dis, pas ce que je fais, je demande votre démission immédiate de tous vos mandats, parce que vous ne respectez pas vos militants, parce que vous méprisez les français en les prenant ainsi pour des cons avec vos discours à géométrie variable.





20 commentaires pour “Pauvre de vous”
  1. Gilles dit :

    Ca fait quelques jours que cette fausse rumeur a été démentie, notamment grâce à la publication de leur patrimoine 😉
    Gaffe à la diffamation :p

  2. Olivier dit :

    Où est la diffamation?

    La SCI est bien réelle, regarde sur societe.com, c’est un site sérieux. Je n’ai pas non plus inventé leur appartement de Boulogne…

  3. pascal dit :

    Je pense que dans l’expression  » je n’aime pas les riches »
    c’était pour dire,je n’aime pas les riches qui considerent que l’ISF est injuste,ou ont un certain mépris pour les ouvriers qu’ils voient souvent comme des fénéants qui ne font pas beaucoup d’efforts pour évoluer,etc…etc…..
    Etre riche et défendre les plus démunis,payer ses impots sans se plaindre c’est tout a l’honneur des gens aisés….
    Je crois que c’est ce que font des gens comme François Hollande.
    Quelqu’un disait il y a quelques années :
    Il ne suffit pas d’être pauvre pour être honnête.
    Ceci dit je ne tiens pas à le défendre particuliérement,simplement je ne vois aucune contradiction à payer l’ISF et être de gauche ,bien au contraire.

  4. Olivier dit :

    Moi ce qui m’ennuit, c’est qu’il tappe sans arrêts sur les riches alors qu’il est lui même très riche par rapport à la moyenne des français… Je trouve que c’est très hypocrite.

    Si c’est si pénible d’être riche, pourquoi ne donne t’il pas tout son argent à des oeuvres?

  5. pascal dit :

    Dans la petite commune très riche ou j’habite,( dans un logement HLM).
    J’ai surpris la réaction d’une dame très comme il faut qui réagissait en apprenant qu’on allait construire
    encore quelques logements sociaux supplémentaires dans notre petite ville.
    Cette personne s’est exclamée:
    « Vraiment, c’est de la confiture donnée aux cochons »
    Alors moi aussi, à cet instant j’ai détesté les riches !!!

  6. Olivier dit :

    La mixité sociale a ses limites. Faire du logement social partout à n’importe quel prix n’a aucun sens à mon avis.

    La mairie de Paris rachète actuellement via l’OPAC des immeubles à prix d’or (en fait au niveau du marché mais celui-ci est démentiel actuellement) pour faire quelques logements sociaux, c’est une politique débile (plusieurs millions d’euros pour quelques logements dans la plupart des cas). A vouloir faire du social partout, on jette l’argent public par les fenêtres. On ferait mieux de peupler certains coins de France qui sont délaissés plutôt que de faire de la concentration dans Paris sous prétexte de quotas.

    Cette situation crée des déséquilibres injustes puisque l’explosion du marché chasse les classes moyennes des grandes villes et dans le même temps, les mairies y mettent des classes plus modestes en nombre réduit au milieu des plus riches, participant ainsi à affaiblir les dépenses publiques mais également à entretenir la spéculation immobilière. J’ai une autre vision de la mixité sociale.

    Ma vision est ne pas imposer à n’importe quel prix sur les deniers publics des situations inéquitables.

    Le fait qu’une personne qui gagne plus qu’une autre ne puisse pas vivre dans la même ville que celui qui gagne moins parce qu’il ne peut pas bénéficier d’un HLM là où l’autre le peut ne me semble pas juste. Ce n’est pas un plaidoyer contre les classes modestes, c’est un plaidoyer pour la valorisation et la reconnaissance du travail.

    Mais bon, on s’égare un peu car le sujet, c’était François Hollande.

  7. pascal dit :

    Mon anecdote était simplement pour dire qu’il s’agit plus de mentalité que
    de compte en banque…
    François Hollande n’est pas discrédité parcequ’il est riche.
    Quand aux logements sociaux,je pense que quelques familles très modestes dans mon quartier rameneraient
    sur terre quelques’uns de mes voisins…..
    Avant de faire partie de telle ou telle catégorie sociale,les gens sont avant tout des êtres humains…
    Tu as une vision trop théorique et comptable de la vie….

  8. Olivier dit :

    J’essaye d’avoir une vision juste. Pourquoi est ce que quelqu’un qui gagne plus qu’un autre ne pourrait pas avoir accès aux « mêmes » endroits, HLM ou pas. Il me semble que c’est une question de logique et de justice sociale avant tout.

    Après à quoi bon bien gagner sa vie si on peut bénéficier de certains avantages en la gagnant moins bien?

  9. Gilles dit :

    Le pauvre peut avoir l’avantage d’un logement pas cher, le riche peut avoir l’avantage de…tout.
    Et tu cries au loup parce qu’un pauvre peut avoir des avantages ?
    Je préfère être riche et voir rogner des avantages que pauvres et en avoir 🙂
    Parce que les avantages du riche seront toujours plus importants que ceux du pauvre !

  10. Olivier dit :

    Je ne parle pas de pauvres et de riches pour la situation particulière évoquée mais de classes moyennes et de classes plus modestes…

    Tu as le droit de trouver normal que les classes modestes aient des avantages que n’ont pas les classes moyennes, ce n’est pas ma conception de la justice sociale. Il faudrait une graduation et que tout le monde puisse bénéficier des mêmes avantages en fonction de ses moyens. Là certains se retrouvent exclus de facto parce qu’ils gagnent un peu plus que les autres mais pour autant, ceci ne leur permet pas d’avoir accès aux mêmes conditions de vie que les plus modestes, c’est injuste non?

  11. Gilles dit :

    Tu as des exemple où les classes modestes ont plus d’avantages que les classes « moyennes » ?
    Parce qu’une personne de classe moyenne va payer un logement disons 600 euros / net mois. Ca représente, imaginons, 15% de ses ressources.
    La personne de classe modeste, elle, elle va payer autant MAIS ça représente disons 80% de ses ressources.
    Et tu trouves anormal alors que l’Etat (en général) l’aide pour ramener sa dépense à 15%, comme la personne de classe moyenne ?

  12. Olivier dit :

    Je vais te prendre un exemple :
    – une personne qui touche 3.000 euros par mois pourra difficilement louer un appart de 2 pièces dans Paris car il y en a pour 800 à 1.000 euros;
    – une autre personne qui ne touche « que » 1.500 à 2.000 euros par mois pourra bénéficier d’un appartement similaire en HLM et payera un loyer de l’ordre de 200 à 300 euros.

    Voilà, donc :
    1/ La personne qui touche moins peut se loger à moindre frais à l’endroit où il veut;
    2/ La personne qui touche plus ne peut pas se loger là où l’autre se loge et cela lui coûte au final quoiqu’il arrive beaucoup plus cher et une proportion de son salaire sans commune mesure par rapport à l’autre…

    Je comprends que tu trouves cela juste, moi pas, c’est du nivellement par le bas.

  13. Gilles dit :

    Heu.
    LOL
    Très bonne blague celle du gars qui payera son loyer 200 ou 300 euros au lieu de 800 ou 1000.
    Mais déjà je pense que cette réduction est dans ton esprit (ou alors tu me donnes la recette miracle).
    Ensuite tu payeras en % la même chose par rapport à tes ressources que cette personne paye (comme je l’ai dit).
    Je répète : tes chiffres sont faux.
    Les HLM sont (presque) tous soumis à un plafond de revenus.
    Pour te donner une idée, vu que je pense que tu penses aux APL (aide au logement), va sur le site de la CAF et fais un test pour savoir si tu y a droit.
    Je suppose que tu es célibataire :p donc je prends un exemple au hasard : le mien.
    Imagine un couple sans enfant dont les revenus sont de 2000 euros à deux / mois.
    Ben tu vas rire : pas d’APL !
    Mais un HLM qui coûte 560 euros / mois, on va dire donc 25% des ressources.
    Maintenant tu dis que tu gagnes 2000 /euros par mois donc en couple (imaginaire) 4000. 1/4 de 4000 = 1000 euros / mois = disons l’équivalent du HLM dans le privé.
    Dans les deux cas, le couple payera 25% de ses ressources pour se loger.
    Et si j’ai bien compris, ça te gêne que « le pauvre couple » se fasse « aider » (aide indirecte car HLM) alors que le « couple moyen » n’aura pas cette aide ?
    Perso, cette solidarité (pompée globalement sur mes impôts) ne me gène pas.
    Je suis de Gauche 🙂

    Mais p’tête que j’ai pas compris ton raisonnement 😉

  14. Olivier dit :

    Je pense que tu n’es pas au fait des prix. En général, le prix au m² retenu pour les HLMs est d’environ 30% du prix du marché. Donc si tu as un prix du marché à 20€ par m², le prix retenu pour le HLM tournera autour de 5-6€ à peu près.

    Donc pour un loyer normalement à 900€, cela coûtera environ 300€. Il faut ensuite déduire les aides.

    Regarde les prix au m² sur :
    http://www.logement.gouv.fr/article.php3?id_article=5024

    Pour une fois que je suis un peu sûr de ce que je raconte…

    Ce qui me gêne, c’est pas que le foyer modeste se fasse aider, c’est que cela se fasse de manière injuste et disproportionnée par rapport à la classe moyenne. Au nom de quoi quelqu’un pourrait habiter dans un quartier en se faisant aider par l’Etat alors que d’autres ne peuvent pas alors qu’ils gagnent un peu plus d’argent et ne peuvent donc pas se faire aider par l’Etat?

  15. Gilles dit :

    Mmmm
    De toute façon, on ne sera jamais d’accord :p
    Et au passage, tu aimerais habiter dans un quartier HLM ? 😀
    Même si la tendance s’inverse (on tend à mélanger les HLM/privé dans un lot d’habitations), la majorité des HML = quartiers « foireux »…
    Et « un peu » plus d’argent, non. Plus, tout court car en fait, les plafonds de ressources changent d’une région à l’autre.
    A Eaubonne, 17 km de Paris, 3000 € / m², ma femme + moi = ressources en dessous du plafond maximum.
    A Cherbourg, région à moitié sous-développée :p, nous sommes 3000 euros au-dessus !
    Donc ton raisonnement n’est pas 100% droit nah et idem pour moi 😉

  16. Olivier dit :

    Lol 🙂
    Heureusement que les plafonds changent d’une région à une autre sinon les inégalités seraient encore plus grandes. Mais ce que tu soulignes est vrai, les plafonds sont mal évalués. Pourquoi aurais tu le droit au HLM en RP et pas à Cherbourg? Remarque si ton salaire ne change pas entre les deux, cela peut être logique puisque la vie est moins chère en province mais bon quand même…

  17. Gilles dit :

    Logiquement il devrait baisser, je pense.
    Je te dirai 😉

  18. pascal dit :

    Bon aller pour en finir ??
    Quand on fait une demande de logement HLM,on ne choisi pas le quartier que l’on veut ce n’est pas aussi simpliste que ça…..(sans parler du délai d’attente,ni de la taille du logement)
    Ton plaidoyer pour la reconnaissance de l’effort au travail me fait rigoler,tu n’as surement pas de leçons a donner à un ouvrier du batiment ou un ouvrier boulanger ( par ex. ),qui sera, selon ta logique obligé d’habiter dans des quartiers minables….ou loin de Paris.
    Après,certains dirons qu’il n’y a plus tant de diférence entre la gauche et la droite !! ce petit débat nous prouve le contraire !!
    Enfin, malgré l’existance de logements sociaux,les beaux quartiers et ouvriers ne sont pas près de se mélanger…..
    A part ça moi aussi je suis originaire de Cherbourg,sans doute des racines ouvrieres (mon père travaillait à l’arsenal).

  19. Olivier dit :

    Dans ma logique, l’Etat ne doit pas contribuer à créer des injustices telles que celles que j’ai expliqué en long, en large et en travers.

    Oui je suis pour la reconnaissance du travail, à tous les niveaux.

    D’ailleurs, on pourrait engager un autre débat sur les logements loués à des conditions très avantageuses par certaines entreprises à leurs employés comme à la SNCF par exemple mais bon, je voudrais pas non plus que cela tourne au pugilat 🙂

  20. pascal dit :

    Tu as raison.
    Mais si cela peut t’aider a t’endormir,
    Il n’y a pas plus d’avantages pour les logements des employés de la SNCF que pour les autres logements sociaux.
    Et tous les collégues qui le peuvent achétent leurs logement,toujours plus confortable que ce qui leur est proposé.(encore un fantasme ).
    Il vaut toujours mieux rembourser un crédit que payer un loyer……
    Croit moi, tu vivras toujours mieux avec 3000 euros par mois qu’avec 2000.
    Et je trouve cela normal.
    Bon,je te souhaite bon week-end,moi je pars au boulot….



L'autre monde | Thème liquide par Olivier