20
Fév
11

Pensées sur WordPress





Vous le savez, depuis plus de trois ans maintenant, ce blog fonctionne sous WordPress. Pour ceux qui ne connaissent pas WordPress, c’est à la base un moteur de blogs. En réalité, son usage est très souvent détourné pour en faire n’importe quel type de site web. Plus de 12% des sites Internet fonctionneraient sous WordPress, en faisant ainsi le premier moteur de sites!

Aujourd’hui, lorsque l’on veut créer un blog, que l’on s’y connaisse ou pas en informatique, WordPress est le choix qui s’impose. Facile à installer, facile à utiliser, facile à faire évoluer, WordPress, c’est le couteau suisse du site web couplé à un moteur de Ferrari pilotable sans permis! Donc pour les blogs, il n’y a plus de débat depuis bien longtemps. WordPress est loin, très loin devant et les rares alternatives ont sombré dans l’oubli.

Donc la vraie question est plutôt de savoir si WordPress est une bonne idée pour faire un site web corporate. Selon moi, la réponse est oui. Plusieurs arguments plaident en faveur de WordPress. Tout d’abord le nombre de themes et de plugins disponibles : des dizaines de milliers rendant les possibilités quasiment infinies. Ensuite, il y a l’importance de la communauté. Sur WordPress, quand vous avez un problème ou un souhait, il y a 95% de chances pour qu’une autre personne ait rencontré le même problème ou eu la même idée et du coup, on trouve presque toujours une réponse à ses besoins. Enfin, il y a la robustesse. WordPress, c’est du très solide. Je ne vois pas trop de moteur de CMS en mesure de soutenir la comparaison avec WordPress. Bref, WordPress, c’est le number one et c’est pas prêt de changer!

WordPress est d’ailleurs tellement populaire qu’un certain nombre de poids lourds du monde des technologies s’y intéressent de très près. Il y a d’abord Microsoft qui a migré tous les blogs sur la plateforme Myspace sur WordPress il y a quelques mois. On peut aisément imaginer l’intérêt pour un Microsoft de mettre la main un jour sur WordPress. Google aussi pourrait être interessé, sa plateforme Blogger n’étant pas un succès technique digne des autres applis de l’entreprise.

Côté futur, WordPress commence un peu à se heurter aux difficultés liées à sa popularité. Le core team d’Automattic est assez restreint. Du coup, les nouvelles versions prennent régulièrement du retard, ce qu’au passage, je ne critique pas, le contraire serait étonnant vu la quantité de travail. Au niveau fonctionnalités, WordPress couvre 99% des fonctionnalités imaginables pour un blog et il faut donc songer à le faire évoluer pour répondre à des besoins plus larges. Ceci passera inéluctablement par l’intégration dans le core de plugins essentiels comme le plugin de cache ou certaines fonctions SEO ou encore de backup.

Bref, WordPress a un avenir prometteur, s’il parvient à négocier correctement le virage de la professionnalisation afin de lui ouvrir toujours plus de sites souvent jusque là confinés à des CMS fait maison.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier