1
Juin
05

Pour les Pays-Bas, c’est NEE





Trois jours après la France, c’est au tour des Pays Bas de rejeter le projet de traité pour la constitution européenne. Le « NEE » néerlandais a receuilli plus de 61% des suffrages soit un rejet encore plus important que le rejet français.

Ceci ne devrait pas créer une crise politique dans ce pays contrairement à ce qui s’est passé en France. En effet, en Hollande, on considère qu’il n’y a pas lieu de chambouler en cours de route ce qui a été décidé de manière légitime dans les urnes. C’est peut être le secret d’une certaine stabilité dont nous devrions nous inspirer.

Ce nouveau rejet pose la question de la poursuite du processus de ratification dans chaque pays mais également celui du choix du référendum. Etait ce une bonne idée que de consulter les peuples sur un projet dont ils n’ont pas compris toute la subtilité? Etait ce la bonne période pour une telle consultation? N’aurait t’il pas fallu attendre des jours meilleurs? Tout cela est peut être trop rapide. Les gens ne sont pas prêts pour les changements qu’ils imaginent voir arriver suite à l’entrée en vigueur de cette constitution. Dans un monde qui se cherche, le phénomène de rejet est relativement naturel et humain.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier