A propos de l’abaissement de la vitesse sur le périph…





Le gouvernement compte profiter des fêtes et du contrefeu allumé avec la guéguerre en Centrafrique pour abaisser la vitesse limite sur le boulevard périphérique parisien de 80 à 70 Km/h.

Autant le dire tout de suite, si cette mesure devait être adoptée, il faudra organiser des manifestations pour bloquer Paris. Il est scandaleux que la gauche parisienne s’en prenne une nouvelle fois aux automobilistes. Depuis plus de dix ans, on subit les assauts réguliers de Delanoë et des verts pour rendre notre vie toujours plus compliquée entre l’impossibilité de circuler et celle de stationner. Et voilà qu’aujourd’hui, il faudrait baisser la vitesse sur le périphérique.

Le bénéfice d’une telle mesure est quasiment nul. Côté accidentologie, cela ne changera rien car la plupart des accidents ne sont pas liés à la vitesse des voitures mais au comportement irresponsable des motards qui slaloment entre les files. Côté pollution et bruit, cela ne changera pas grand chose non plus d’après les études menées sur le sujet.

Bref, c’est une mesure purement électoraliste destinée à draguer les verts afin d’éviter qu’ils fassent liste à part. Il faut organiser la résistance pour faire battre Hidalgo sur cette mesure injuste! Il faut un front autoroutier pour la création d’une véritable autoroute urbaine de 2 fois 5 voies à la place du périphérique. Cela fait des années que cela aurait dû être engagé. En attendant, combien de milliards gaspillés dans les embouteillages chaque année?!





2 commentaires pour “A propos de l’abaissement de la vitesse sur le périph…”
  1. Medorius dit :

    Non, je ne suis pas d’accord !
    En dehors de la nuit, il est rare de faire 80 km/h sur le périphérique.
    La pollution sera réduite de 10 à 15 %: pas négligeable; les accidents graves et les morts diminueront, comme dans toutes les statistiques, quand on diminue la vitesse; et les bouchons seront moins fréquents par l’homogénéisation des vitesses; enfin, la consommation d’essence diminuera un peu.
    Courageuse décision du gouvernement, après la réussite de la négociation sur la formation professionnelle.

  2. Olivier dit :

    Sais tu combien de morts il y a sur le périphérique chaque année? 1 en moyenne… Cela en fait l’une des routes les plus sûres de France si on prend en compte les 1,3 millions de véhicules qui y passent quotidiennement. Alors l’argument de l’accidentologie ne tient pas debout.
    La création de bouchon ne s’améliore pas avec l’homogénéisation de la vitesse, bien au contraire. Le nombre de véhicules à écouler est le facteur aggravant. En réduisant la vitesse, on va réduire le débit et augmenter les bouchons.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier