12
Juil
08

Quand Dany le vert devient rouge





Comme vous pourrez le voir ci-dessous, Daniel Cohn-Bendit s’en est violemment pris à Nicolas Sarkozy au parlement européen à propos de sa présence à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques de Pékin. Je pense que Dany devrait faire attention car il n’est plus tout jeune. A s’énerver comme cela, il risque de nous faire une attaque…

Dans la mesure où il a eu l’aval des 27, je pense que Nicolas Sarkozy a toute légitimité pour se rendre à Pékin en tant que Président de l’Union Européenne. Il a complètement raison de dire que l’on ne peut pas se couper d’un quart de l’humanité. En ne se rendant pas à Pékin, cela serait bel et bien le message envoyé, un message de défiance et d’affrontement, bien loin des valeurs de l’Olympisme.

En ce qui concerne les contrats, il faut arrêter aussi à un moment. Ce sont les mêmes qui crient au loup lorsque l’on vend des Airbus ou des TGV en Chine et qui manifestent lorsque l’on ferme des usines en France. Mais les usines, il faut bien les faire tourner! Avec quoi on les fait tourner si on refuse les contrats? La Chine n’est pas sur la liste des organisations terroristes que je sache? Alors il faut arrêter la démagogie et faire preuve d’un peu plus de responsabilité. De toutes façons, Daniel Cohn-Bendit est dans son rôle de donneur de leçon à la Robert Ménard lorsqu’il s’adresse à Nicolas Sarkozy mais la réalité est qu’il n’a aucune alternative viable à proposer…





2 commentaires pour “Quand Dany le vert devient rouge”
  1. jbj dit :

    Et surtout Dany le rouge (avant d’être vert) aimait bien la RP Chine du temps de Mao. Ce type est un opportuniste. J’ai beau être du même bord (sur certains points) que lui, y’a rien a faire, ça passe pas.

  2. Olivier dit :

    A quand Dany l’arc en ciel?!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier