28
Juin
08

Que faire de Mugabe?





Depuis plusieurs semaines, les projecteurs sont tournés vers le Zimbabwe. Quand j’étais petit, j’aimais bien ce nom « Zimbabwe ». Je trouvais que cela avait un côté très exotique et lointain. En fait, quand on y regarde de plus près, le Zimbabwe est soumis depuis des années à l’une des dictatures les plus dures de la planète sous l’emprise de Robert Mugabe, qui ne veut pas lâcher le pouvoir malgré son âge avancé.

En ce moment, le Zimbabwe organise des élections présidentielles. Seulement voilà, ce ne sont pas vraiment des élections puisque le vote importe peu. D’ailleurs, je trouve que Robert Mugabe n’est pas très malin car lorsque l’on veut conserver le pouvoir, on fait au moins l’effort de bourrer suffisamment les urnes pour s’assurer une victoire confortable. Mais là, ses partisans n’ont visiblement pas reçu assez de dollars zimbabwéen.

On se plaint de nos 3% d’inflation en France. Au Zimbabwe, c’est 100.000%. Oui, vous avez bien lu. Il faut beaucoup de dollars zimbabwéen pour se payer quelque chose. Quand au taux de chômage, c’est 80%. Qui dit mieux? Inutile de dire que la crise économique et politique est forte dans ce pays.

Alors que faire pour sortir de cette situation? Je n’ai pas d’avis tranché sur la question et je pense que pour une fois, il faudrait laisser l’Afrique laver son linge sâle en famille. Il y a dans quelques jours une réunion de l’Union Africaine. On va bien voir ce que cela va donner. Je ne vois pas trop Mugabe abandonner le pouvoir. Cela serait signer son arrêt de mort. De plus, je ne suis pas certain qu’un départ de Mugabe ne laisse pas une place encore plus grande au chaos car le pays est à l’agonie et sans aucun contrôle, cela sera l’anarchie pour récupérer les rares richesses.

On pourrait imaginer le placement temporaire du Zimbabwe sous administration sud-africaine avec le soutien de l’ONU. Cela permettrait à l’Afrique du Sud de mieux contrôler le flux migratoire et de remettre de l’ordre. Cependant, je pense qu’un certain nombre de milices affûtent déjà leurs machettes en coulisse en préparation du départ de Mugabe. Cette situation n’est donc pas simple. Après la dictature, le chaos?





2 commentaires pour “Que faire de Mugabe?”
  1. Gilles dit :

    D’un autre côté, Mugabe, c’est celui qui a dirigé le pays après l’indépendance, donc c’est pas mal, presque un « héros.
    Mais bon vu la gestion…
    D’un côté les riches fermiers blancs (anglais), de l’autre les pauvres noirs et il n’a rien fait pour l’entente.
    Il a appelé les noirs à reprendre de force mais bonne nouvelle : les fermiers blancs partis, les exploitations ne sont plus exploitées donc toujours autant de pauvre.
    Et après on réprime l’opposition donc…
    Sans compter que les voisins sont plutôt muets genre « on laisse faire » (l’Afrique du Sud par exemple).
    Hier, l’ONU a décidé… de ne rien faire car le Conseil de Sécurité ne s’est pas mis d’accord mais je n’ai pas su quel(s) pays avait voté contre une force ou un truc interventionniste… P’tête la Chine ou la Russie (qui a dit : les habituels fouteurs de m**** ?)
    Enfin bon, pour une fois que c’est pas un pays « françafrique » LOL

  2. Olivier dit :

    Mugabe est un historiquement soutenu par les non alignés comme l’Iran. Il a également le soutien de Pékin.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier