7
Sep
11

Qui veut payer l’addition?





En ce moment, en France, c’est un peu comme si un certain nombre de gens sans intérêt commun s’étaient retrouvés dans un bon restaurant. On arrive au moment de l’addition et là personne ne veut payer. Alors on fait tourner l’addition autour de la table et chacun trouve de bons arguments pour ne pas payer. Moi j’ai envie de dire : « vous voulez pas payer? et bien, il ne fallait pas manger! ».

Ce qui est marrant, c’est que pour faire passer la pillule, à chaque fois, le gouvernement trouve un bouc émissaire, une petite niche pas très compliquée à taxer et dont le mécontentement sera inaudible dans l’opinion publique. Les parcs à thème, c’était trop gros alors on s’est rabattu sur les hôtels de luxe, grandiose!

Moi personnellement, les parcs à thème, cela me convenait très bien. Non pas que je n’y aille jamais ou que je préfère aller dans les hôtels de luxe mais je crois qu’aller chez Mickey, cela fait partie des loisirs. Et les loisirs, ce n’est pas obligatoire ou vital. En tout cas, ça l’est moins que de se loger, manger ou travailler. Donc on aurait très bien pu taxer les parcs à thème. Taxer les nuités en hôtel de luxe, cela ne me dérange pas non plus mais cela laisse à penser dans l’opinion qu’il faut encore taxer ces salauds de riche qui peuvent se payer des nuités dans les grands hôtels, oubliant par la même que sans ces fameux riches, un certain nombre de prestations sociales auraient déjà disparu depuis des décennies, reconnaissance de l’ingratitude sociale…

Sinon, si on veut pousser la démagogie, on pourrait aussi taxer l’achat de voitures de plus de 30 K€, la vente de logements à plus de 10 K€ du M², les vols en jet privé ou première classe, les restaurants à plus de 100€ par tête, ou encore les paires de pompes à plus de 150€.

Je suis choqué de la petite cuisine qui se déroule actuellement. Elle n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Et oui, JP Raffarin est un grand irresponsable. Il aurait mieux fait d’accompagner le mouvement plutôt que de défendre une position de lobby absolument intenable.

Mais comme cela sera très difficile de trouver des recettes supplémentaires pour combler le déficit car personne ne veut payer plus, le plus simple, c’est encore de réduire les dépenses. Je propose donc qu’on aligne dès 2012 le niveau des dépenses sur celui des recettes, comme cela se ferait dans n’importe quelle entreprise ne disposant pas de la possibilité de s’endetter comme la France le fait depuis 30 ans. Fini les cocktails ministériels, fini les logements de fonction, fini les bagnoles de fonction, fini les sur-effectifs et fini les pseudo observatoires ou hautes autorités qui ne servent à rien!





3 commentaires pour “Qui veut payer l’addition?”
  1. pascal dit :

    Des impots tout le monde en paye.
    Directs ou indirects.
    Du smicard au PDG.
    J’ai entendu dernièrement que les ventes de voitures Porsche avaient augmenté de 30% en France !
    Tant mieux pour l’entreprise et ses employés qui ont boulot !
    Mais tout de même !La crise n’est pas ressentie par tout le monde de la même manière.
    Alors quand on demande aux plus aisés de mettre la main à la poche,un peu de decence messieurs..
    Puisqu’il faut trouver de l’argent,il faut le prendre là ou il est..
    cela m’étonerait que cela oblige ces famille à passer de la porsche à la twingo..
    Quand au train de vie de l’état je suis d’accord avec toi,il y a surement des économies à faire.

  2. Olivier dit :

    Oui enfin Porsche en France, cela doit faire 10 à 20 employés à tout casser donc c’est surtout à l’Allemagne que les ventes de Porsche profitent…

    Le problème de la répartition de l’impôt, c’est un problème d’équité. Pourquoi taxer encore plus ceux qui payent déjà le plus d’impôts? Parce qu’ils peuvent se le permettre? Parce que leur richesse a été mal acquise?

    J’ai une vision différente des choses. Je pense qu’il faudrait un impôt qui repose sur une part beaucoup plus importante de la population. Il n’est pas normal que 50% de la population ne paye pas l’impôt sur le revenu. La solidarité ne peut pas être unilatérale.

    A titre personnel, j’en ai marre de payer des taxes et des impôts pour entretenir toute une frange de la population qui ne fait aucun effort. Il y a près de 3 millions de chomeurs en France mais curieusement des centaines de milliers d’emplois non pourvus, notamment dans le batiment, la santé et la restauration? Pourquoi? Parce que ce sont des emplois pénibles que les chomeurs ne veulent pas pourvoir, c’est tellement plus tranquille de rester chez soi en attendant la fin des allocs. Ensuite on reprend un petit job pendant quelques mois puis hop retour aux allocs! Si tu savais le nombre de gens que je vois fonctionner comme ça…

    Le système français est très réputé en la matière d’ailleurs. Tellement réputé que plein d’étrangers viennent s’installer en France pour en profiter, j’ai vu un reportage hier soir sur le sujet, c’était édifiant…

  3. opinion publique dit :

    Entièrement d’accord avec le topo sur Raffarin, aux réflexes inadmissibles teintés de « politique à l’ancienne » (à coups de « je défends davantage mes administrés que l’intérêt supérieur de la Nation »).
    Triste.

    Bravo pour votre blog !



L'autre monde | Thème liquide par Olivier