1
Fév
07

Royal Jacquot





Royal Jacquot

Vous connaissez peut être Ségolène Royal. Vous connaissez aussi Jacques Chirac. La contraction des deux ne donne pas Royal Canin mais Royal Jacquot. Il ne s’agit pas d’une marque de croquettes pour votre chien mais d’une marque déposée de bourdes médiatiques sur des sujets divers et variés. Jacques Chirac, jaloux du succès de Ségolène au top 50 des bourdes, lui a emboîté le pas en déclarant à propos du nucléaire iranien, je cite, que : « Ce n’est pas le fait de détenir une bombe nucléaire qui serait dangereux. Une, peut être une deuxième un peu plus tard, … qui ne lui servira à rien. Ce n’est pas très dangereux. Mais ce qui est dangereux, c’est la prolifération. ». C’est un peu comme dire : « Ce n’est pas le sida qui est dangereux mais plutôt les rapports sexuels non protégés ». Je suis un peu surpris de ces propos de Jacques Chirac. Je pense qu’il n’avait pas dû répéter assez son texte avec son conseiller en communication avant de rencontrer ces journalistes. Espérons qu’il ne se représentera pas pour l’élection présidentielle.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier