14
Nov
05

RTM : le ras-le-bol des marseillais





Hier, plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Marseille pour réclamer l’arrêt immédiat de la grève qui dure depuis près de 35 jours à la RTM. Certains salariés de la RTM font grève pour dénoncer un supposé début de privatisation de la RTM dans le cadre d’un partenariat avec la Connex pour l’exploitation du futur tramway à partir de 2007. Encore une fois, on est dans la grève préventive. Ils font grève parce qu’ils ont peur que dans quelques années, un service qui leur semblait acquis revienne à une société plus compétitive que la leur. Et bien non, c’est ce qu’on appelle la loi du marché.

Personnellement, je trouve cette grève odieuse. Tout d’abord parce qu’elle bafoue complètement la notion de service public qui n’est plus assuré depuis plus d’un mois. Ensuite parce que les non grèvistes ont été intimidés pour les dissuader de travailler. Enfin parce que son fondement est complètement surréaliste. Au nom de quoi les grèvistes peuvent t’ils prétendre à ce que le futur tramway soit exploité par une entreprise publique? Au nom de leur excellent service? Au nom de leur coût faramineux? Non, c’est scandaleux! La mairie de Marseille est libre de déléguer comme bon lui semble ce service à une entreprise privée. Que les grèvistes de la RTM prouvent la qualité de leur service et leur capacité à maintenir un service continu et compétitif et ensuite on en reparlera. En attendant, si j’étais marseillais, je trouverais très bien que la mairie fasse jouer la concurrence pour casser ce monopole de la RTM qui induit aujourd’hui une paralysie de la ville au moindre coup de mistral.

J’espère que la mairie de Paris saura remettre en cause le monopole de la RATP dans les années qui viennent notamment pour l’attribution de la concession du tramway parisien.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier