27
Mar
08

Sarkozy reprend l’UMP





Nicolas Sarkozy va reprendre les commandes de l’UMP qu’il avait abandonné en guise de cadeau de consolation à mister Bean en juin 2007. C’était une erreur de laisser les commandes à mister Bean car il n’en a pas fait bon usage. Il a jeté le discrédit sur le parti avec l’affaire de Neuilly. Il porte en outre la responsabilité du revers des municipales et des relations tendues entre le gouvernement et certains députés. Nicolas Sarkozy va donc mettre Xavier Bertrand à la tête de l’UMP dans les jours qui viennent. Cela me semble raisonnable comme décision. Il convient d’évacuer mister Bean petit à petit afin que l’UMP retrouve une place forte. Xavier Bertrand est un homme de consensus. Il a réussi quelques réformes très complexes ces derniers temps. C’est donc l’homme de la situation.





11 commentaires pour “Sarkozy reprend l’UMP”
  1. pascal dit :

    Ou comment la mettre bien profond sans douleur…
    Il faut reconnaitre que pour ça, Xavier bertrand a un doigté certain….
    Il a de l’avenir à l’UMP..

  2. Olivier dit :

    Ouh là là, tu veux que j’ai des ennuis toi… Ton commentaire est limite. Je comprends ce que tu veux dire mais je ne suis pas sûr que cela soit publiable 😉
    Bon pour le moment, je laisse.

  3. Gilles dit :

    A part la franchise médicale (des malades payent l’incurie des finances de l’Etat), il a fait quoi ?

  4. Olivier dit :

    Ah non je suis pas d’accord, la franchise médicale, c’est pour combler le trou de la sécu qui est lié à l’incurie de la gestion des hôpitaux!

    Il a fait la réforme des retraites non?

  5. pascal dit :

    Je reconnais simplement qu’il a une façon de faire très intelligente.
    Comme le dit l’expression:
    « il est capable de nous faire avaler des couleuvres ».
    C’est pas comme Juppé !!
    Finalement il était moins dangereux celui-là,au moins on le voyait venir…

  6. Olivier dit :

    Comme tu y vas… Il fallait bien faire quelque chose pour les retraites pour éviter la faillite du système. A moins que tu ne préfères qu’un jour, tes retraites soient gérées par un fond de pension américain qui étranglera les actifs pour financer les retraites…

  7. pascal dit :

    J’aimerais simplement qu’ils aient l’honnêteté de dire que le but n’est pas de faire travailler les gens plus longtemps mais de baisser les retraites en calculant sur 41,42 et bientôt 45 ans de cotisation…..
    Quand aux fonds de pension,tu crois vraiment qu’on pourra y échapper ?
    Je suis plus pessimiste que toi…..

  8. Olivier dit :

    Ce ne sont pas les pensions de retraite qui baissent mais le coût de la vie qui augmente plus vite que le niveau des pensions. Pour moi, il est toujours de renforcer le remède que de combattre ce qui crée le problème nécessitant un remède.

    Pour être clair, je pense que le gouvernement doit mettre des efforts pour faire baisser le coût de l’immobilier et le coût des denrées de première nécessité. La France n’a aucun intérêt à avoir un coût de la vie élevé dans la mesure où elle n’est pas capable ensuite de subvenir à ses besoins primaires…

  9. Gilles dit :

    Heu non les franchises c’est pour financer Alzheimer 😉
    Pour financer le trou de la Sécu, faudrait filer un quota de médoc / patient / an dans certains cas.
    Ca éviterait que les p’tits vieux aient 36 traitements.
    Ou alors obliger la prescription des génériques ou l’achat de génériques. genre tu prends un générique on te rembourse à 100% sinon 10% et tu te démerdes avec ta mutuelle.
    Pis si tu vas 3 fois au doc pour la même chose en une semaine, on te rembourse que le 1er ou les 2 premiers.
    Et on multiplie par 10 les contrôles des arrêts de travail (mais dépense de personnel car vu dans un reportage : 1 contrôleur pour 1 département qui ne peut venir que 2 h le matin ou 2 l’après-midi, c’est chaud).

  10. Olivier dit :

    Honnêtement, on remet toujours le trou de la sécu sur la surconsommation française de médicaments. C’est une raison mais c’est bien loin d’être la raison principale. La raison principale est la gestion des hôpitaux qui sont en déficit chronique. Et la raison n’est pas due à la consommation des médicaments à l’hôpital car ils y sont beaucoup moins chers qu’en pharmacie…

    Les arrêts de travail, c’est un problème d’éducation et de sanction. C’est sûr que beaucoup de gens ont peu trop l’arrêt maladie facile… Mais c’est aussi la faute des médecins qui ne veulent pas s’embêter et prescrivent des arrêts maladies facilement (de toutes façons, ils n’ont pas trop le choix car si le médecin refuse, il perd un patient/client). En fait, il faudrait que les arrêts soient contrôlés beaucoup plus souvent, de manière quasi systématique et que les sanctions soient lourdes pour ceux qui trichent manifestement…

    Pour les génériques, je pense que c’est un mauvais débat. On a voulu nous faire croire que cela allait permettre de résorber le trou de la sécu. La réalité est encore une fois différente. Certains génériques n’ont pas les qualités de la molécule référence et causent des effets secondaires supplémentaires. De plus, l’économie est une goute d’eau dans l’océan du gouffre budgétaire…

  11. Gilles dit :

    Ben si un médicament générique n’a pas la même propriété que le médoc. de marque, c’est que c’est pas un générique 😉
    Un générique est une copie à 99% (moins la marque en fait et p’tête moins la saveur fraise mais bon…)
    Molécule IDENTIQUE…
    En fait, le trou vient de tout mais bon si on s’y mets… et tu me rejoins sur les contrôles à faire mais bon comme j’ai dit, 1 seul inspecteur pour 1 département ou presque, c’est pas top !



L'autre monde | Thème liquide par Olivier