6
Fév
07

Sarkozy sur TF1





Nicolas Sarkozy était hier soir sur TF1 dans l’émission « j’ai une question à vous poser ». J’ai regardé l’émission à partir de 21h30. En effet, je n’allais pas rater avant cela le grand débat dans « On refait le match » sur LCI suite au match OM-PSG.

Tout d’abord, le concept de l’émission m’a beaucoup plu. Je déplore que ce genre d’émissions n’ait pas lieu plus régulièrement et que l’on ait le droit à ce genre de débats qu’en période électorale. Ensuite, j’ai beaucoup apprécié le fait que le journaliste ne soit là que pour coordonner et pas pour orienter le débat ou jeter de l’huile sur le feu de manière superficielle comme cela se fait sur d’autres chaînes. J’ai regretté que cela soit assez court. Comment réduire à deux heures un tel échange?

Voilà pour la forme. Sur le fond, si Nicolas Sarkozy était né politiquement hier, je crois que je le suivrai les yeux fermés. Le soucci, c’est qu’il a un lourd passif. Il a été très bon hier. Il a répondu de manière posée et très argumentée aux différentes attaques. J’ai d’ailleurs trouvé certaines attaques vraiment petites, notamment celles de l’étudiant en droit au look soixante-huitard qui aurait arraché un poil de fesse à un soit disant voleur de scooter… Sinon, Sarkozy a été bon, bon sur l’homosexualité, bon sur le travail, bon sur la politique étrangère, bon sur la fiscalité et bon sur la justice. Il ne s’est pas énervé alors que certains interlocuteurs étaient manifestement là pour le faire trébucher. Il a gardé son calme, un ton juste et une empathie que je ne lui connaissais pas jusqu’alors. Toujours le petit mot ou la petite phrase pour se mettre du côté de son interlocuteur. C’est d’ailleurs cela sa grande réussite dans ce débat. Il s’est toujours mis du côté de la préoccupation première de son interlocuteur, quitte à occulter un peu parfois le vrai problème de fond. Ce que je garde en tête, c’est sa capacité formidable à retourner ses interlocuteurs les plus vindicatifs, comme le jeune homme agressé par des policiers ou la jeune femme qui l’accusait vertement suite à ses propos sur les moutons égorgés en appartement. Il a également été bon face aux accusations sur la récupération de l’électorat du Front National.

Voilà, j’ai été plutôt convaincu par Nicolas Sarkozy. Même si je reste un peu sceptique car je garde en mémoire son passif. J’ai quand même le sentiment qu’il est plus à même que Ségolène Royal ou François Bayrou de faire face à ses responsabilités s’il est élu. Il n’y a pas de candidat idéal, il faut donc choisir le « moins mauvais ». Ce qui est sûr, c’est que Nicolas Sarkozy connaît très bien ses dossiers, j’étais impressionné. Je ne suis pas encore décidé à 100% pour le premier tour mais Sarkozy a clairement marqué des points hier soir.





25 commentaires pour “Sarkozy sur TF1”
  1. pascal dit :

    C’est vrai qu’il parle bien l’avocat…
    C’est clair,simple et logique ( merde,voila que je le défends maintenant !! )
    Mais il y a des choses comme opposer la france qui bosse a la France qui se tourne les pouces,non je peux pas !!!
    C’est trop facile et réducteur…

  2. Olivier dit :

    Tu remarqueras qu’il ne l’a pas fait de manière explicite hier. Il a plutôt défendu la France qui bosse et souhaité la tirer vers le haut mais il n’a pas tappé sur la France qui glande 🙂

  3. Pret dit :

    Très bonne émission!

  4. Julien dit :

    Il est bon dans la communication, dans le discours et dans l’apparence. Il était donc bon hier. Pour autant, il a dit un certain nombre de choses fausses sur plusieurs sujets (notamment sur le pourcentage de français smicards). Pour queqlu’un qui donne l’image de maitriser ses dossiers, c’est effectivement cel, il donne l’image, mais il ne les maitrise pas.

    D’autre part, il est porteur de dangers pour notre pays : sur le droit du travail et la protection des salariés, en terme de pouvoir d’achat où il propose de « travailler plus pour gagner plus » que l’on peut traduire pour les plus pauvres par « travailler plus que de raison pour espérer atteindre un niveau tout juste décent pour vivre », en matière de politique étrangère où son alignement sur les choix politiques américains risqueront de rendre notre pays moins sur et plus sujet aux attentats, sur le plan sociétal où il veut mettre en exergue les valeurs du communautarisme ethnique et religieux comme ciment de l’équilibre de la société… Je m’arrête là mais il y aurait encore des choses à ajouter à cette liste pourtant déjà sufisament longue pour me convaincre que cet homme là ne doit surtout pas devenir Président

  5. denis dit :

    On savait que Nicolas Sarkozy avait un ego fort développé. Mais de là à faire dessiner une robe haute couture à son image pour rivaliser avec Ségolène Royal, on explose le baromètre du ridicule !..
    C’est sur le blog http://www.thedino.org dans le billet d’aujourd’hui intitulé : L’ego de Sarko

  6. Olivier dit :

    Julien,

    Je ne suis pas d’accord avec toi. Je ne crois pas que Sarkozy soit le toutou de W. C’était pas très malin d’aller le rencontrer mais de là à dire qu’il fera de la France un allier des Etats Unis pour la politique étrangère de W, je ne crois pas… Sarkozy a dit un truc vrai sur lequel je suis 100% d’accord : « n’oublions pas que les Etats Unis sont avec la Pologne le seul pays avec lequel nous n’avons jamais été en guerre. » C’est assez lourd de conséquences je crois.

    Sinon, travailler plus pour gagner plus, cela me semble franchement bien. Il a dit que chacun aurait le choix. Que demander de plus? Il faut arrêter le nivellement systématique par le bas et l’interdiction. Ce n’est pas parce que quelques uns veulent glander qu’il faut l’inscrire dans la loi pour que cela devienne la norme et que les autres ne puissent pas bosser plus pour gagner plus franchement…

    Il faut redescendre sur Terre sur la question du travail. Tout le monde ne bosse pas à la RATP ou la SNCF 🙂

  7. Pret dit :

    Magnifique comme réponse Olivier! Je suis entièrement d’accord avec toi! Nous n’avons pas le droit de faire la guerre à W!

  8. olive dit :

    On a pas dû regarder la même émission !!!!
    Bien sûre que si :
    – nos soldat iront avec les GI de Junior en Irak et en Iran
    – le créationnisme fera sont apparition dans les livres d’histoire
    – l’âge de la majorité sera descendu ! ça va servir à quoi ????? Jusqu’à quel âge descendrons nous cet âge dans trente ans ????
    – etc …
    Cet homme est DANGEREUX : ATTENTION, on vous aura prévenu ….

  9. Julien dit :

    Cher Olivier, merci d’avoir répondu a mon commentaire. Je suis cependant déçu que la réponse soit restée caricaturale pour l’essentiel et ait surtout occulté nombre des arguments de mon commentaire.

    Concernant la politique étrangère que mettra en oeuvre Sarkozy, toi et moi en sommes aux supputations de ce qu’elle sera. Ni l’un ni l’autre n’est sur d’avoir raison. Pour autant, mon point de vue se base sur l’iédologie portée par le candidat UMP en la matière, même si en cette période d’avant scrutin il cherche à rassurer a tout va en disant tout et son contraire.

    Sur le travail, tu ne réponds pas sur les projets de Sarkozy de réduire la réglementation ( et donc la protection des salariés) à peau de chagrin. Sur le seul slogan marketing « travailler plus pour gagner plus » tu t’enflamme comme espéré par ses communicants. Tout d’abord, a ton avis est ce un Président de la République qui décide à la place d’un employeur ? Non, et cela ne le sera pas plus si Sarko est élu. Est ce qu’un employeur va inventer du travail qu’il n’a pas pour satisfaire son salarié qui veut « travailler plus pour gagner plus  » ? Non plus. Un dernier éléméent sur ce sujet : je ne vois pas en quoi l’on peut s’enflammer comme tu le fais pour ce qui selon le candidat UMP est sa réponse à la baisse impressionnante du pouvoir d’achat de la majorité des français depuis 2002 (responsabilité du gouvernement UMP): dans l’hyopthèse où certains français smicards pourront « travailler plus pour gagner plus » ils se retrouveront a faire des heures plus que de raison pour aboutir a un salaire tout juste décent pour leur permettre de manger et d’assumer leurs frais essentiels. C’est enthousiasmant comme projet de société à ton sens ? Sur ce sujet du travail tu me dis de revenir sur terre… j’ai bien l’impression que c’est toi qui échappe à la réalité sur ce plan. Mais peut être a tu la chance d’avoir des revenus généreux et aucun souci financier ? Sur « l’emballage » , sur le marketing politique, sur la forme, Sarkozy est le plus fort, nous sommes d’accord. Mais cette excellence en matière de forme mérite d’être sérieusement gratté car en dessous, ce qui nous attendrai si la France avait le malheur de l’élire Président, c’est loin d’être ce que tout ce strass et ces paillettes promettent. Un peu de prise de recul me parait plus que nécessaire, que ce soit vis à vis de Sarkozy que de tout candidat sollicitant nos sufrages. N’est tu pas d’accord ?

  10. Olivier dit :

    Julien,

    Alors, je vais essayer de te répondre point par point. Cela ne va pas être simple 🙂

    Sur la politique étrangère, effectivement, on ne peut pas trop savoir le niveau qui sera celui de Sarkozy. Ceci dit, si on prend le problème différement, cela sera toujours mieux (ou moins pire) que Ségolène qui loue la justice chinoise ou discute avec des extrémistes.

    Concernant la réglementation du travail, je pense qu’il y a besoin d’une simplification. Simplification ne veut pas dire suppression ou réduction. Cela veut juste dire qu’il faut adapter le code du travail aux réalités d’aujourd’hui. Il y a trop de types de contrat différents. Il y a trop de règles particulières. Entre le code du travail et les conventions collectives, on ne s’y retrouve pas. Il faut donc simplifier cela.

    Après, je pense que là se trouve notre principal point de divergence. J’ai le sentiment que tu attends un peu trop de l’Etat. L’Etat n’est pas responsable de tous les maux de la société. C’est trop facile de rejeter la responsabilité d’une situation sur l’Etat. A un moment, soit on se lamente parce qu’on ne gagne pas assez d’argent par rapport au travail fourni, soit on se prend en main et on essaye d’évoluer. Il faut arrêter de croire que l’Etat va prendre en main chaque français et lui fournir un logement, un bon salaire, une retraite et un job tranquille. L’Etat, il peut définir une politique globale, une grande orientation mais il ne peut pas tout résoudre. Chacun doit se prendre en main. Je crois qu’on est tous maîtres de notre destin. Alors ok, ce n’est pas toujours facile, ok il y a une certaine morosité mais ce qui est certain, c’est qu’à trop compter sur les autres, on n’arrive à rien!

    La stagnation du pouvoir d’achat, je l’imputerai plus à l’Euro qu’à l’Etat. Les prix sont libres en France. Qu’y peut l’Etat si beaucoup d’enseignes se sont sucrés au moment du passage à l’Euro? Il peut essayer d’encadrer les choses, de donner des directives mais cela s’arrête là.

    Pour les salaires, tu m’expliques comment la France reste compétitive en payant les gens plus chers qu’en Espagne ou en Italie pour faire les mêmes choses en moins de temps (35h)? Moi je ne sais pas. C’est mathématique. A un moment, tu peux fermer les frontières, faire du protectionisme, ne plus rien acheter à l’étranger mais aujourd’hui, ce n’est pas vraiment le sens de l’histoire. On est dans le marché européen et il faut se plier aux règles de concurrence. Il faut arrêter de croire que tout est nul chez les autres et qu’on est les meilleurs. Nous ne sommes pas toujours les meilleurs. Beaucoup d’autres font aussi bien pour moins cher. Il faut certainement encadrer un peu mais croire que l’on pourra empêcher la mondialisation, c’est une douce illusion. Et inutile de s’en prendre à l’Etat, il n’y peut rien…

    Alors tu peux toujours voter pour Besancenot si tu crois qu’il peut changer cela mais je te garantis que Besancenot président, la France régresse de 30 ans et ton pouvoir d’achat, tu le regretteras vite…

  11. Julien dit :

    Merci pour cette discussion. Continuons là un petit peu : tout d’abord je ne vote pas Besancenot mais Bayrou (le seule des candidats majeurs qui ne donne pas l’impression de se foutre de la gueule du monde comme le laissent apparaitre Sarkozy et Royal) ensuite, tu parle de « stagnation » du pouvoir d’achat. Pour ma part, et c’est également le sentiment d’une majorité des français, les 5 années qui viennent de s’écouler ont donné lieu à une réduction très importante du pouvoir d’achat.

    D’autre part, je ne suis pasquelqu’un, comme tu le sous entend qui « attend tout de l’Etat », simplement je suis à la fois contribuable et citoyen et, pour ces deux raisons je m’intéresse à ce que l’on fait de ma contribution fiscale. Sans tout attendre de l’Etat il y a des choses, notamment en terme d’égalité d’accès aux services publics sur le territoire qu’il est important de mieux gérer. La justice, la police, la santé (entre autres) manquent de personnels et aussi de moyens financiers. C’est être profondément démagogue et menteur comme le fait Sarkozy que de faire une liste de promesse plus longue que celle du père noël en promettant de surcroit de baisser les impots de plus de 70 milliards…

  12. Olivier dit :

    Ton discours laisse sous entendre effectivement que tu « attends tout de l’Etat ». Et de manière générale, c’est assez français comme attitude. Ce n’est pas parce que tu payes des impôts que tu peux tout attendre en retour…

    Comme toi, je suis frustré de l’utilisation qui est faite de mes impôts mais j’ai aussi la lucidité de me dire qu’à un moment, si j’ai besoin de quelque chose qui déborde un peu du cadre maîtrisé par l’Etat, je n’ai qu’à me retrousser les manches et me débrouiller pour trouver une solution moi même.

    On voit bien que l’Etat est défaillant sur le logement et la justice. Sur la santé, on tappe beaucoup sur la santé française mais cela reste la meilleure et de loin. Alors ok il manque du personnel mais il en manque partout tu sais. Prends chaque secteur et tu verras qu’il manque du personnel 🙂

    Pour le logement, je crois qu’il faudra plusieurs décennies pour normaliser la situation tellement elle est catastrophique. Il ne faut donc pas compter sur le prochain président pour tout changer. C’est 30 ans de politique du logement qu’il faut remettre en cause à présent. Tu te doutes bien que ce n’est pas en 5 ans que cela va aller mieux.

    Sarkozy fait des promesses, comme les autres. Il n’en tiendra qu’une partie, c’est clair. On verra bien laquelle. En attendant, j’ai plus confiance en Sarko qu’en Bayrou qui est trop dans la contestation à mon goût… Les idées de l’UDF en général me conviennent plutôt mais Bayrou pas du tout! 🙂

  13. Julien dit :

    ça me ferait plaisir que tu vueille bien sortir du ton caricaturale que tu utilise avec moi dans tes réponses. Il est possible de discuter sans pour autant assimiler l’autre a des clichés (peut être des gimmicks de ton argumentation) dont il n’a rien exprimé puvant laisser penser un tant soit peu que c’est ce qu’il pense.

    Laisse toi abuser par le discours de Sarkozy et vote pour cette « stratégie marketing » qui n’a d’ambition que de te séduire mais pas de répondre a tes attentes. Libre à toi. j’essayais seulement de t’apporter des éléments de réflexions pour t’éviter de très mauvaises surprises au lendemain de l’éventuelle élection, rien n’est fait, de M. Sarkozy.

    Une petite dernière, que pense tu du rôle de détonateur qu’il a joué lors du déclenchement des émeutes, par ses déclarations « à la Le Pen » insultant une partie de la population française et travaillant ainsi à légitimer le discours lepéniste en le reprenant. Mon sentiment c’est que c’est quelque chose de scandaleux déjà de la part d’un homme politique et à plus forte raison quand il représente l’Etat, à fortiori quand il est ministre de l’intérieur (donc en charge du maintien de l’ordre dans la société)de créer un tel désordre en faisant preuve d’autant d’irresponsabilité.

    Quelqu’un capable de tels dérapages pour de seules raisons de carrièrisme politique n’a pas le souci de l’intérêt général, la première valeur que le citoyen est en droit d’attendre d’un homme politique qui se présente a ses suffrages.

  14. Olivier dit :

    Je t’invite à lire cette note : http://www.lautre-monde.fr/television/comment-les-medias-ont-mis-le-feu-aux-poudres/

    Tu y découvriras que tout n’est pas blanc ou noir à propos du déclenchement des émeutes et de la provocation de Sarkozy.

  15. ilham dit :

    alors la, effectivement, si sarko dis que c’est pas de sa faute, c’est que ca doit pas etre de sa faute.

    Personellement, de quelqu’un qui a déja réussi a faire virer le directeur général de paris match,
    j’attends pas grand chose en matiere de liberté de la presse.

    ilham

  16. Schmiltrucbidul dit :

    Voili, voila, nous sommes en 2010, le 15 février, et voila le résultat !
    Le nain de l’Elysée a été élu depuis 3 ans et la France souffre le martyr, le chômage est remonté à 12 % (le vrai, pas celui « officiellement décrété par ses moutons!), les sociétés soit dont faillite comme en 1990, soit délocalisent comme dans les années 2000….
    4.000.000 de personnes en fins de droits, Le Pôle Emploi qui « merde à fond » et croule sous les dossiers perdus par milliers…
    Pauvre France ! Sarka t’a saccagée ! et nous avec !

  17. Olivier dit :

    C’est la faute de Lionel et Martine si l’on en est là. Avec les 35h, ils ont tué la compétitivité française…

  18. pascal dit :

    J’ai vu une émission dernièrement ou un patron expliquait qu’il relocalisait en france son entreprise de pièces métaliques industrielles car en Roumanie la productivité était de 40% inférieure à la France.Sans parler des déffauts sur les pièces.Ce n’est pas le premier commentaire que j’entends de ce genre.
    les 35 heures ne sont pas une entrave à la productivité.Beaucoup d’entreprises s’en accomodent très bien.
    c’est un progret social que personne ne veut perdre.c’est bien ce qui em…..la droite.

  19. Olivier dit :

    J’ai aussi vu cette émission. C’est malheureusement une exception et il ne faut pas rêver, à terme, au bout de quelques années, les problèmes de qualité finissent presque toujours par se régler et les emplois ne reviennent presque jamais en France…

    Le progrès social, c’est pour ceux qui ont conservé un job. Ceux qui sont au chômage car leur usine a fermé doivent probablement avoir une idée différente sur le sujet mais lorsque tu as la sécurité de l’emploi, tu ne ressens pas la pression économique mondiale de la même manière et donc tu ne vois aucune raison de t’adapter…

    Après, je me demande pourquoi les syndicats n’ont pas imposé les 35h au reste du monde puisqu’ils sont si forts. Cela serait le meilleur moyen de ramener l’emploi en France…

  20. pascal dit :

    Ca viendra c’est une question d’évolution….
    Les syndicats sur place font leur boulot et les ouvriers réclament leur part du gateau.
    Mais il est vrai que pour le moment c’est l’emploi Français qui paye.
    Même si on a la sécurité de l’empoi,on à aussi des enfants,des frères et soeurs qui cherchent du boulot..

  21. Olivier dit :

    Oui enfin je t’assure que c’est pas pareil… J’en parle en connaissance de cause ayant vu plusieurs plans sociaux dans ma boîte… Quand tu es bien au chaud, tu peux trouver cela triste ce qui arrive autour de toi, toujours est-il que tu ne vis pas les choses de la même manière…

  22. pascal dit :

    Moi je veux bien te plaindre Olivier…
    Encore faudrait il que tu cesses de vanter ce capitalisme sans scrupules qui exclu sans états d’ames….

  23. Olivier dit :

    Je ne me plaignais pas 😉

    Je t’expliquais juste que l’on voyait pas les choses de la même manière suivant que l’on se trouvait près du radiateur ou derrière la fenêtre à regarder celui qui est près du radiateur, c’est tout… Quand tu ne ressens pas le froid, ta compréhension et ta volonté de te mettre à la place de celui qui est dans le froid ont leurs limites, c’est humain…

  24. pascal dit :

    Je t’imagine très bien près du radiateur travaillant sur ton ordi et regardant par la fenêtre partir tes anciens collégues victimes du dernier plan social.
    Remets toi vite au travail Olivier !
    Sinon tu seras dans la prochaine charette !

  25. Olivier dit :

    Tu me fais un procès d’intention là… Ce qui est sûr, c’est que mon radiateur chauffe moins fort que le tien. Je sais ce que c’est que de se demander si tu auras toujours un job dans 15 jours… Toi tu te demandes quelle prime tu vas toucher dans 15 jours, c’est différent. Ah non, excuse moi, tu ne te le demandes même plus car comme ça tombe à chaque fois, y a plus de question à ce sujet 😉



L'autre monde | Thème liquide par Olivier