10
Août
05

Sécurité routière : fermeté annoncée après le flou





Suite aux mauvais chiffres de la sécurité routière pour le mois de Juillet 2005 qui marquent une augmentation du nombre de tués de 7% sur nos routes par rapport au même mois de l’année passée, le gouvernement hausse le ton et annonce un renforcement immédiat des contrôles routiers. Ceci est incohérent par rapport au message quelques semaines plus tôt de Dominique Perben qui annonçait alors une suspension de l’installation des radars automatiques. Je ne sais pas si cet allégement dans le discours est la raison de cette augmentation du nombre de tués mais ce qui est sûr, c’est que toute erreur de communication en la matière est criminelle puisqu’elle peut engendrer un relâchement des comportements et donc des morts.

En matière de sécurité routière, ma position est très ferme. Il s’agit de la tolérance zéro. Il suffit de songer quelques secondes sérieusement à ce qu’est la vie d’un handicapé suite à un accident de la route ou encore à la peine de familles détruites par la perte d’un proche dans un accident pour comprendre que cela doit changer. Nos comportements doivent évoluer, et vite! Personne n’est à l’abri d’un accident. Les radars automatiques sont biens car ils ont contribué à faire évoluer les comportements mais ils ne sont pas suffisants. En effet, comme leur emplacement est signalé et connu de tous ou presque, on assiste sur les autoroutes et les routes nationales à un gros ralentissement soudain à l’approche de ceux-ci. Autrement dit, avant et après, la plupart des gens ne suivent pas toujours la réglementation mais dès qu’ils approchent, tout le monde freine et au passage, ceci est très dangereux.

Voici les mesures que je propose pour faire baisser encore plus le nombre de tués sur nos routes :

  • interdiction pour les camions de doubler sur route nationale ou autoroute (sauf en cas d’obstacle immédiat). Un camion a sa vitesse limitée à 90 Kms/h. Pour doubler, il doit dépasser cette vitesse le plus souvent donc il est inutile de l’autoriser à doubler car ceci engendre un risque d’accident étant donné que le camion roule beaucoup moins vite que le flux des autres véhicules;

  • Interdiction pour les motards de doubler entre deux files. Il est interdit en France de doubler par la droite. Les motards le font systématiquement en passant entre les deux dernières files. Ceci est extrêmement dangereux. Il faut donc que les motards doublent par la gauche et uniquement par la gauche, comme tout le monde;

  • Mise en place de radars automatiques prenant par l’arrière. Ceux-ci sont souvent plus discrets (donc moins visibles) et prennent tous les types de véhicules;

  • Retrait des panneaux annonçant la présence d’un radar automatique. C’est un non sens que de mettre ces panneaux. Les radars sont précisément là pour limiter la vitesse et changer les comportements, à quoi bon mettre un radar si un panneau l’annonce quelques centaines de mètres avant?!;

  • Retrait pour 5 ans du permis de conduire pour toute personne conduisant sous l’emprise de l’alcool (au delà de la limite légale) ou de stupéfiants;

  • Obligation pour les personnes responsables d’accident de la route ayant induit des dommages corporels (blessés ou tués) à cause d’une vitesse excessive ou de l’emprise de produits interdits de participer une journée par mois à une activité en faveur des handicapés accidentés de la route.

Voilà pour les mesures répressives. Maintenant pour la prévention, puisque je suis un adepte de la double action « prévention – répression » :

  • Apprentissage du code de la route dès le collège pour les adolescents;

  • Sensibilisation accrue de la population aux risques et aux conséquences des accidents de la route. Pour les plus jeunes, cela se fera à l’école, pour les autres, cela se fera en entreprise à travers des sessions d’information ou de formation;

  • Création d’une taxe assise sur le nombre d’accidentés de la route permettant ainsi de financer l’aide aux accidentés et aux handicapés mais aussi aux orphelins de parents accidentés. Cette taxe pourra également servir à indemniser les victimes d’accidents pour lesquelles un coupable n’aurait pu être identifié. L’idée de cette taxe est « je paye donc je conduis bien comme cela je payerais moins ».





Un commentaire pour “Sécurité routière : fermeté annoncée après le flou”
  1. Nodouble dit :

    Bonjour,

    je suis tombé par hasard sur votre article. Puisqu’à priori le sujet de la sécurité routière vous interresse, vous pouvez faire un petit tour sur ce site:
    http://nodouble.ifrance.com

    vous pouvez faire passer le message si vous pensez que cela peut-être utile.

    Cordialement



L'autre monde | Thème liquide par Olivier