20
Nov
05

Synthèse au PS sans Montebourg





Maître Arnaud Montebourg, membre du NPS (nouveau parti socialiste, courant créé en 2002) qui militait pour une VIème République est assurément le grand perdant du congrès du Mans. Isolé au sein de son propre courant, lâché par Vincent Peillon et Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg voit son avenir politique plus indécis que jamais.

A part cela, ce qui est bien en politique, c’est qu’ils sont capables de se déchirer pendant des mois, de tout faire pour s’entretuer politiquement et finalement, en quelques heures, ils retrouvent une synthèse et on croirait presque qu’ils sont d’accords sur tout. Une fois de plus, François Hollande aura su rassembler autour de lui. Il a pas mal de défauts par ailleurs mais il a une grande qualité qui fait de lui un personnage incontournable à gauche pour les échéances à venir, c’est celle de savoir rassembler. Quand à Maître Arnaud Montebourg, je lui conseillerais de se relancer dans sa carrière d’avocat, peut être qu’un jour il réussira comme il en rêve depuis longtemps à traduire Jacques Chirac devant les tribunaux. Petite note pour Michel, j’espère que le congrès s’est bien passé pour toi malgré tout…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier