Articles sur 'Le Pen'

Sarkozy – Le Pen


Voici une petite vidéo prise au parlement européen où Nicolas Sarkozy s’en prend à Jean-Marie Le Pen. J’apprécie définitivement le ton direct de Nicolas Sarkozy. C’est quand même l’un des rares en France avec Bernard Tapie à avoir osé s’en prendre aussi directement à Jean-Marie Le Pen. Quand on voit la tête de Le Pen, on imagine ce qu’il ressent, un grand moment de solitude. Même Dany le vert applaudit!


Analyse du premier tour


Les résultats sont tombés, je vais essayer de les décrypter autant que faire se peut. Tout d’abord, il faut saluer le score historique de participation, je suis très content de cela même si je n’y suis pas pour grand chose, bien malgré moi. Ensuite, le score de Nicolas Sarkozy est très élevé pour un premier tour. Cela lui donne une marge de manoeuvre assez importante sachant qu’il dispose d’un réservoir de votes dans l’électorat de Bayrou qui n’est pas loin de 20% et d’un réservoir également de votes dans l’électorat de Le Pen et ses 10% ce qui nous fait un réservoir de 30% de votes dans lequel il devra puiser au moins 20% pour l’emporter. Cela me semble relativement jouable. D’un autre côté, Ségolène Royal réalise également un score très important mais elle dispose à mon avis d’un réservoir de votes plus limité, l’extrême gauche et les verts ayant réalisés des scores très légers (à peine 10% cumulés).


Le FN à Matignon


Aujourd’hui, une délégation du Front National (FN) a été reçue à Matignon par le premier ministre dans le cadre d’une série d’entretiens entre Dominique Galouzeau De Villepin et les différentes formations politiques qui ont participées à la campagne pour le dernier référendum sur le projet de traité pour la constitution européenne. Je suis un peu choqué par cette démarche qui consiste au plus haut niveau de l’état à donner un peu d’éclairage à un parti d’extrême droite. Je pense que c’est une perte de temps pour le gouvernement qui ne va bien entendu pas suivre les recommandations du FN (pas plus que celles du PC ou de la LCR d’ailleurs). Comme nous sommes dans un pays où la liberté d’expression prime sur le reste, ce qui est au passage essentiel, il est normal que le FN ait son temps de parole. Par contre, de là à les inviter à une discussion avec le premier ministre, je pense que ce n’est pas la place du FN. C’est la première fois depuis 1995 et l’élection de Jacques Chirac que des représentants du FN sont reçus à Matignon.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier