Articles sur 'logement'

Quand le Parti Communiste expulse les squatteurs


J’ai eu bien du mal à le croire en lisant l’article mais c’est pourtant bien une information vérifiée. Le Parti Communiste français a fait expulser des SDF qui squattaient l’un des nombreux biens de son parc immobilier. Tout cela s’est déroulé mercredi soir en plein Paris dans le très chic 14e arrondissement. Le Parti Communiste a même poussé le vice jusqu’à déposer une plainte pour dégradation de biens privés en réunion. Depuis quand le bien des communistes est un bien privé? Ils ont en outre dénoncé une action coordonnée d’un groupe d’anarchistes.


L’appart de Fadela Amara


Si l’on en croit les révélation d’une certaine presse, Fadela Amara hébergerait son frère dans son appartement de fonction, appartement qu’elle n’occuperait pas personnellement par ailleurs. Cet appartement disposerait d’une vue sur la Tour Eiffel (ça c’est pour l’anecdote car sur le principe, cela ne change rien) et d’un cuisinier (certains diront que cela fait toujours un emploi, moi je pense que cela fait surtout une charge inacceptable). Si cette histoire est vraie, non seulement Fadela Amara doit démissionner sur le champ mais en plus, elle devra être poursuivie pour abus de biens sociaux. N’importe quel patron du secteur privé qui logerait un frère dans son logement de fonction serait très certainement poursuivi par le fisc en justice pour abus de biens sociaux. Pourquoi en serait-il autrement pour Fadela Amara? Il faut donc qu’elle clarifie très vite la situation et que le cas échéant elle en tire toutes les conséquences.


Bonnes vacances Christine!


Et voilà, c’est fait! Il y a six mois, je souhaitais son départ en vacances. Six mois après, Nicolas l’a fait, il envoie Christine Boutin en très grandes vacances puisqu’elle va avoir l’honneur de s’occuper de nos prisons. Au moins, elle n’améliorera probablement pas la situation mais au moins, l’impact sera moindre sur l’ensemble de la population, encore que… Alors qu’elle se voyait en garde des sceaux, se retrouver à s’occuper des prisons, c’est assez énorme. A part Christine Boutin, au niveau des promotions, on a Brice qui prend du galon en passant à l’Intérieur. Il est donc à présent sur la rampe de lancement pour être le prochain premier ministre.


Quand est ce que tu pars en vacances?


Je relaye ici la vidéo du collectif « Jeudi Noir » qui milite face à la crise du logement. Cette vidéo humoristique est une reprise d’une célèbre chanson de David et Jonathan intitulée « qu’est ce que tu fais pour les vacances? ». Cette fois-ci, ils s’en prennent à Christine Boutin pour lui demander quand est ce qu’elle part en vacances? A mon tour, je lui demande : Christine, que tu sois là ou pas, cela ne change rien alors tu peux partir en vacances…


L’expulseur expulsé


J’ai vu un reportage relativement surréaliste hier sur M6. Il traitait des expulsions en France. On y voyait une personne propriétaire d’une maison en région parisienne qu’elle louait. Depuis des mois, son locataire ne payait plus le loyer et ne répondait pas à ses appels. Cette personne propriétaire louait par ailleurs un logement en province. Faute de toucher les loyers sur la maison dont elle était propriétaire, elle se retrouvait dans l’incapacité de payer le sien et une procédure d’expulsion était en cours.


L’OPAC en question


Hier, un adolescent de 14 ans est décédé dans des circonstances dramatiques. Il se trouvait dans un immeuble de l’OPAC (l’office parisien d’aménagement et de construction) lorsqu’il a été mortellement touché par un ascenseur de l’OPAC. Il faut dire que cet immeuble de l’OPAC, datant des années 1930, ne disposait pas d’une protection complète autour de la cage d’ascenseur. J’entends déjà ce soir au journal télévisé Jean-François Gueullette, le directeur de l’OPAC, qui va encore nous servir sa soupe habituelle sur le fait qu’il y a pénurie de main d’oeuvre dans la profession, que ce n’est pas de sa faute si l’ascenseur n’avait pas été protégé. Simplement voilà, l’immeuble date de 1930 et la loi sur la mise en conformité et sécurité des ascenseurs ne date pas d’hier. Maintenant, l’OPAC a du sang sur les mains.


La tour Signal de la Défense


En 2015, la Défense sera dotée d’une nouvelle tour qui mesurera plus de 300 mètres. Cela sera la Tour Signal. Comme s’il n’y avait pas assez de tours à la Défense, on en rajoute une en plus. J’ai travaillé pendant quelques temps à la Défense. Je n’ai jamais aimé ce quartier. Je trouve son architecture très agressive d’un point de vue visuel.


La faillite du dispositif « De Robien »


Vous avez sûrement entendu parler du fameux dispositif « De Robien ». Il permet de bénéficier d’un crédit d’impôts si vous louez un bien neuf avec un loyer encadré pendant les neuf années suivant sa construction. Lorsque la loi a été votée il y a quelques années, la crise de l’immobilier était au plus haut. Ce dispositif d’urgence devait permettre de mettre rapidement sur le marché des biens neufs à des loyers limités. Le problème est que comme tout dispositif, il a des failles et un certain nombre de promoteurs peu scrupuleux ont surfé sur la vague de la crise immobilière pour sur-vendre des biens dans des régions ne souffrant pas vraiment d’une pénurie. Il y avait ce soir dans l’émission « envoyé spécial » sur France 2 un reportage sur le sujet.


Les chiffres du logement à Paris


Voici un article intéressant trouvé sur place Panafieu qui décortique les vrais chiffres du logement à Paris. Les chiffres depuis 2001 sont accablants pour Bertrand Delanoë. Paris a connu une baisse de 62% des permis de construire. Si cela ne s’appelle pas soutenir la pénurie, je ne sais pas ce que c’est. Paris est complètement à la traîne au niveau du renouvellement urbain. Il faut dire qu’en mettant Jean-Yves Mano en adjoint au logement, Bertrand Delanoë n’a pas choisi quelqu’un capable de créer une vraie rupture dans la politique du logement à Paris puisque sa plus belle réalisation est le nouveau siège de l’OPAC pour plus de 130 M€…


Elu et logé


De droite comme de gauche, beaucoup d’élus et de hauts fonctionnaires profitent depuis des décennies de la bienveillance des bailleurs sociaux parisiens (OPAC, RIVP). Dernière à se faire épingler, Michèle Blumenthal, actuelle maire PS du XIIe arrondissement, qui occupe un logement à loyer libre de l’OPAC. Lorsque l’on sait que la liste d’attente pour avoir un logement social à Paris est longue de 110.000 demandes, on peut s’interroger sur la politique des bailleurs sociaux et notamment du président de l’OPAC, Jean-Yves Mano, qui est également adjoint au logement du Maire de Paris. Je m’interroge également sur la probité de ces élus qui occupent des logements sociaux et donc ne sont pas confrontés aux difficultés de se loger à Paris. Comment peuvent-ils construire une vraie politique du logement alors qu’ils en ignorent les difficultés?


Triste bilan


Il y a deux ans, Bertrand Delanoë jouait les maires émus devant les caméras après la mort de dizaines de personnes dans l’incendie d’immeubles insalubres à Paris. Il s’engageait à prendre des mesures. Deux ans après, force est de constater que rien n’a vraiment changé. Cette nuit, trois personnes sont mortes dans l’incendie de leur immeuble. Bertrand Delanoë, lis bien cette note et relis encore une fois : « trois personnes sont mortes brûlées! ».


Crise du logement : Le laxisme de l’état français


Les incendies récents qui ont touché la capitale viennent mettre en lumière de manière dramatique une crise profonde du logement en France. Depuis des décennies, l’Etat français a fait preuve d’un laxisme coupable en matière de logement. Le programme de renouvellement nécessaire du parc immobilier n’a jamais été mis en place de manière sérieuse. Du coup, on se retrouve aujourd’hui face à une situation d’urgence. Je trouve la position des hommes politiques face à cette situation plus que détestable. Au lieu de se renvoyer la balle et de s’accuser mutuellement d’être responsables de cet état de fait, ils feraient mieux de faire un mea culpa collectif et de prendre la situation en main.


Sarkozy veut vider les immeubles insalubres de Paris


Nicolas Sarkozy a aujourd’hui demandé au préfet de Paris de vider les immeubles insalubres de Paris. Quelle bonne idée il donc eu! Et quel joli coup médiatique! Mais n’est ce pas un peu tard après tous ces morts? Et puis entre le coup médiatique après le choc et la raison, je vois pas bien le lien car que va t’on faire de toutes les personnes qui habitent ces immeubles? Alors j’imagine que certains pensent qu’ils peuvent se reloger d’eux mêmes, d’autres vont dire qu’ils n’ont qu’à rentrer chez eux (ah oui mais justement, on vient de les expulser de chez eux, où est la logique).


La vétusté des logements à Paris fait encore des victimes…


Au moins 17 morts et des dizaines de blessés, voilà la conséquence d’un incendie qui a ravagé un immeuble vétuste du 13ème arrondissement de Paris cette nuit. Après le drame de l’hôtel près d’Opéra en Avril dernier, une fois de plus, Paris paye un lourd tribu pour la vétusté de son parc immobilier. J’avais d’ailleurs interpellé le député du 16ème arrondissement Claude Goasguen à ce sujet dans un email il y a plusieurs mois en lui demandant un plan d’urgence pour la remise en état de tous les logements anciens aux normes de sécurité et d’isolation actuelles, cet email est resté sans réponse à ce jour, ceci montre quelle priorité cela représente pour les hommes politiques. Je suis absolument scandalisé par cette situation. Les parisiens payent très cher pour habiter dans des taudis. Cette situation ne peut plus durer.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier