Articles sur 'Montebourg'

En 2002 déjà…


Arnaud Montebourg, l’ami de François Hollande, en avait déjà sorti une belle en 2002 (voir la vidéo ci-dessous). Et en 2007, votera t’il Bayrou?


Montebourg a retourné sa veste


Regardez cette petite vidéo qui date du 2 septembre 2006. On y découvre qu’Arnaud Montebourg, le porte parole suspendu de Ségolène Royal, est loin d’être un soutien de la première heure. En fait, j’ai vraiment le sentiment qu’il s’est rallié dans l’espoir de récupérer un poste de ministre en cas de victoire de Ségolène. Comme d’habitude, Jean-Luc Melenchon est au top!


Justice à la chinoise


Ségolène Royal vient de nous donner un bel exemple de sa conception de la justice. Ce pauvre Maître Arnaud Montebourg, son porte parole de campagne, vient d’être suspendu pour un mois pour sa note d’humour sur François Hollande. J’étais plié de rire en voyant cette vidéo. Le ton de Montebourg est léger mais au fond, il a bien raison, l’un des défauts de Ségolène Royal, c’est François Hollande! Et puis que dire de cette justice à deux vitesses qui suspend Montebourg dans la journée alors que Georges Frêche qui a tenu des propos absolument odieux à deux reprises cette année vient à peine de prendre congé du PS en attendant de passer dans quelques semaines devant la comission des conflits du parti. Je ne suis pas fan de Montebourg mais je condamne cette justice expéditive, il faut parler vrai et Montebourg l’a fait, bravo!


Réformer maintenant!


Les événements de ces dernières semaines résonnent dans mon oreille comme le refrain d’une chanson, la même qu’on entend toujours depuis 20 ans. Je dis 20 ans car cela fait environ 20 ans que je suis plus ou moins sensible à ce qui passe en politique. Avant, j’étais bien trop jeune pour pouvoir comprendre les manoeuvres de ces vautours. Alors je suis fatigué d’entendre le refrain de cette chanson. Je pense qu’il faut changer le chanteur. Il n’est plus à la mode.


Synthèse au PS sans Montebourg


Maître Arnaud Montebourg, membre du NPS (nouveau parti socialiste, courant créé en 2002) qui militait pour une VIème République est assurément le grand perdant du congrès du Mans. Isolé au sein de son propre courant, lâché par Vincent Peillon et Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg voit son avenir politique plus indécis que jamais. A part cela, ce qui est bien en politique, c’est qu’ils sont capables de se déchirer pendant des mois, de tout faire pour s’entretuer politiquement et finalement, en quelques heures, ils retrouvent une synthèse et on croirait presque qu’ils sont d’accords sur tout. Une fois de plus, François Hollande aura su rassembler autour de lui. Il a pas mal de défauts par ailleurs mais il a une grande qualité qui fait de lui un personnage incontournable à gauche pour les échéances à venir, c’est celle de savoir rassembler. Quand à Maître Arnaud Montebourg, je lui conseillerais de se relancer dans sa carrière d’avocat, peut être qu’un jour il réussira comme il en rêve depuis longtemps à traduire Jacques Chirac devant les tribunaux.


A gauche, pendant que les barons s’entretuent, le chevalier Lionel trace son chemin


C’est probablement le fait marquant de la semaine. Alors que la bataille des ténors du PS (parti socialiste) bat son plein, on voit Lionel Jospin revenir petit à petit au devant de la scène. C’est bien simple, à chaque fois que j’ai allumé ma télévision cette semaine, je suis tombé sur Lionel. Tout d’abord sur France 2 puis ensuite sur LCI. Lionel a pris un petit coup de vieux depuis 2002 mais il m’avait l’air assez reposé et prêt à en découdre pour 2007 même s’il ne l’a pas clairement affirmé. Tout ceci m’oblige à vous renvoyer à la lecture de cette petite note qui est encore plus d’actualité aujourd’hui : Lionel Reviens parmi les tiens!


L'autre monde | Thème liquide par Olivier