Articles sur 'SNCF'

SNCF : un drame qui aurait dû être évité…


Tout le monde a suivi en boucle les évolutions de l’affaire du déraillement de train de Brétigny. Au fil des informations distillées dans les médias par la SNCF et le pouvoir politique, un certain nombre de questions se sont posées. Tout d’abord, sur le fond de l’affaire, la SNCF a très rapidement tenté d’endosser l’entière responsabilité du drame, chose relativement inédite. En général, dans une situation similaire, tout le monde fait preuve de la plus grande retenue. On se souvient notamment de cas similaires dans le transport aérien où Air France peinait à assumer ses responsabilités et où une certaine omerta régnait. Donc j’ai été surpris de la manière avec laquelle la SNCF a directement endossé la responsabilité bien avant que soit révélé l’histoire de l’éclisse.


SNCF, RATP : solidarité à sens unique


Je m’en étais ému durant la campagne présidentielle. Les agents de la RATP ont récemment eu gain de cause devant la justice. En effet, le TGI de Paris a annulé la mise en place d’une journée de carence en cas d’arrêt maladie pour les agents de la RATP. En cause, un soit disant régime spécial qui excluerait de facto les agents de cette mesure hautement symbolique. Résultat, la direction de la SNCF a décidé de suspendre l’application de cette mesure sans attendre le jugement prévu dans quelques jours (la justice ayant aussi été saisie par les nantis de la SNCF). Il apparaît donc que les syndicalistes sont parvenus à arracher un nouveau privilège et surtout une inégalité inacceptable par rapport au secteur privé qui lui a 3 jours de carence!


La SNCF condamnée!


Les choses sont en train de changer dans notre pays, je vous le dis! En effet, la SNCF a été condamnée à indemniser une personne qui avait perdu son emploi à cause des retards répétés des trains de la SNCF. La condamnation est très symbolique : 1.500€ pour préjudice moral plus quelques frais de justice. Personnellement, je trouve que dans cette situation, il n’est pas normal que la société ait à assumer les allocations chômage de cette personne. Comme la responsabilité de la SNCF a été reconnue par un tribunal, il faudrait que cela soit la SNCF qui paye les indemnités chômage.


Nouvelle explosion des tarifs à la SNCF


Comme à chaque fois en cette période depuis quelques années, la SNCF nous annonce une nouvelle hausse de ses tarifs, cette fois-ci de plus de 3%. On peut dire qu’ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère. A la SNCF, le client est vraiment toujours la variable d’ajustement.  Entre l’impact des grèves, les subventions via les impôts et les hausses tarifaires, on se fait tondre régulièrement… Pourquoi ne pas rogner sur les effectifs pléthoriques ou sur les primes des cheminots? Il ne doit plus y avoir de sujet tabou. La SNCF ne doit plus prendre ses clients pour des dindons.


La SNCF dans la tourmente


Une fois n’est pas coutume, la SNCF ne s’est pas illustrée pour le comportement irresponsable de ses syndicats mais pour une macabre histoire d’inhumation sauvage. En 1997, un agent est percuté par TGV. Son corps déchiqueté est rendu à la famille mais quelques restes humains sont retrouvés sur les lieux de l’accident. Un cheminot est alors contraint par son supérieur hiérarchique à la SNCF de procéder à l’enterrement sauvage dans un terrain vague de ces restes humains. Ce pauvre cheminot rongé par la douleur a fini par déposer plainte. Il a obtenu 45.


Nouvelle victoire pour le Gouvernement


Excellente nouvelle et grande victoire pour le Gouvernement! La CFDT a plié sous la pression et levé son préavis de grève à la SNCF. Ils n’ont quasiment rien obtenu en échange, juste une réunion pour discuter en Janvier. C’est une excellente nouvelle pour la France. Le rapport de force est en train de changer. Le pouvoir n’est plus du côté de ceux qui bloquent mais du côté de ceux qui avancent.


Pour la privatisation sans délai de la SNCF


Aujourd’hui, le vase a débordé! Les agents de conduite de la SNCF s’apprêtent à effectuer des grèves pendant tous les week ends du mois de décembre pour protester contre les changements des horaires de train. Le changement de ces horaires est censé fluidifier le trafic et réduire les retards. Oui mais voilà, cela risque de changer les habitudes des agents et tout changement est impossible à la SNCF. Ou alors, il faudrait qu’une prime soit mise en place pour compenser ce changement et encore, pas sûr que cela suffise! Bref, il y en a vraiment plus que marre de ces nantis qui n’arrêtent pas de profiter de leur position sans concurrence pour demander tout et n’importe quoi.


Retard : la SNCF condamnée à indemniser


C’est une décision historique. La SNCF vient d’être très lourdement condamnée à indemniser un voyageur qui n’avait pas pu répondre à ses engagements professionnels à cause d’un retard de train. Cette condamnation très attendue a été rendue par la cour d’appel de Paris. La justice reconnaît enfin la responsabilité de la SNCF dans le retard d’un train et va même plus loin en obligeant la société publique à indemniser correctement les voyageurs lésés. Jusqu’à présent, la SNCF acceptait de rembourser partiellement ou totalement sous certaines conditions le prix du billet en cas de retard. Elle refusait en revanche d’indemniser un quelconque préjudice lié au retard.


Les transports en IDF


La Cour des Comptes vient tout juste de publier un nouveau rapport au vitriol sur la qualité des transports en Ile de France. Ce rapport est dans la droite ligne d’un précédent rapport déjà accablant. Pour une fois, on ne pourra pas taxer le gouvernement de s’en prendre aux transports publics puisque ce rapport a été rédigé par la Cour des Comptes qui est présidée par Didier Migaud, un socialiste. Ce rapport n’est donc pas partisan. Il pointe les lacunes de la SNCF et de la RATP depuis des années : réseau inadapté à la demande faute d’investissements réguliers de la part des opérateurs qualité de service dégradée, notamment sur la ligne 13 et le RER B investissements mal gérés Le rapport met lourdement en cause la gestion du STIF qui ne joue pas pleinement son rôle d’organisateur des transports. En clair, le STIF est beaucoup trop laxiste avec la SNCF et la RATP qui n’auraient pas payé la moindre pénalité malgré la mauvaise qualité de service depuis la mise en place du système de bonus/malus en 2000.


Faux contrôleur pour vrai contrôle


Cette histoire est à peine croyable. Un jeune homme s’est fait passer pour un contrôleur SNCF dans le TGV Paris-Rennes. Il contrôlait les billets des passagers comme n’importe quel contrôleur et récupérait directement le fruit des amendes en espèces sonnantes et trébuchantes pour les resquilleurs. Il a finalement été arrêté par la police à l’arrivée. On ne sait pas encore si c’était un habitué de ce genre d’arnaques. Je pense que la SNCF devrait placer des contrôleurs à l’entrée des quais et ensuite ne laisser qu’un contrôleur dans le train pour assurer la sécurité.


Fin de la grève à la SNCF


Au 13e jour de grève, il semblerait que les voyageurs de la SNCF voient le bout du tunnel. Les grévistes ont reçu un soutien de poids dans leur mouvement avec l’éruption volcanique en Islande. En effet, avec l’arrêt des avions, le train est vite devenu incontournable. Heureusement, les cheminots grévistes ont moins de souffle que le volcan et donc leur mouvement est en train de s’essouffler. On ne peut que déplorer une fois de plus cet énième mouvement de grève à la SNCF. Je suis consterné de voir que les grévistes n’aient pas daigné reprendre le travail dès l’arrêt mercredi dernier des premiers avions.


Les transports en IDF : facteur de décroissance


Le cabinet Technologia vient de réaliser une étude très intéressante qui met en lumière l’impact catastrophique des transports en commun sur la santé des franciliens. Ils abordent de manière directe un problème critique engendré par la piètre qualité des transports en commun : le stress des salariés. Les médias passent leur temps à relayer les grèves à répétition des nantis de la RATP et de la SNCF mais il ne parlent pas souvent de l’impact sur les salariés de ces mêmes grèves, comme si c’était un problème secondaire. Il faut dire que les salariés n’ont pas vraiment de moyen d’action pour se faire entendre face à ces prises d’otages à répétition. Si ces grèves permettent d’améliorer le traitement des fonctionnaires de la RATP et de la SNCF, elles ont un impact énorme sur les salariés et donc sur les entreprises et l’économie française. Les salariés sont stressés, irrités et souvent en retard.


La France sous la neige…


Ce qui est amusant en France, c’est qu’à chaque fois qu’il neige, on a l’impression que c’est la première fois que cela se produit, qu’on avait jamais vu cela avant. Tout d’abord sur les routes qui deviennent impraticables dès le premier flocon. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir du sel en France mais il semblerait qu’on ait toujours les plus grandes difficultés à le répandre… Ensuite sur les trains, depuis vendredi, c’est panne sur panne sous le tunnel sous la Manche. Si la panne est excusable et compréhensible, la gestion de cette panne et les plus de 10-15 heures passées coincées dans le train pour les personnes ayant eu la mauvaise idée d’emprunter sont intolérables. Comment imaginer qu’une société comme la SNCF ne dispose pas d’un plan de continuité de l’activité lui permettant de prendre rapidement en charge les passagers lorsqu’il y a une panne. C’est juste hallucinant, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela se produit.


Oui au service maximum!


Une fois de plus, depuis le début de la semaine, il y a des grèves sur les lignes A et B du RER. Une fois de plus, les conducteurs irresponsables prennent en otage des clients qui les font pourtant vivre. La réponse d’Huchon, président du STIF, face à cette nouvelle grève? Répondre aux exigences des syndicats en embauchant plus! Et pourquoi pas leur filer une bonne augmentation aussi pendant qu’on y est? Comment tolérer aujourd’hui en 2009 qu’une personne du secteur privé, payée suivant des horaires fixes, ait une retenue sur son salaire voire même perde son emploi parce qu’elle n’a pu se rendre à son travail à cause des grèves dans les transports?


Les bons comptes de la SNCF


Pour une fois, je ne vais pas taper sur la SNCF mais plutôt me féliciter des bons résultats financiers et du dividende de 130 millions d’euros qui va être versé à l’Etat. Mine de rien, c’est la première fois que cela arrive! La SNCF a réalisé en 2007 un bénéfice de plus d’un milliard d’euros pour un CA de plus de 23 milliards d’euros. Cependant, tout n’est pas gagné. Le fret reste déficitaire. Le trafic des TER est saturé.


Le service minimum


Hier, les députés ont commencé à examiner le projet de loi sur le service minimum dans les transports. Les syndicats avaient lancé une grande journée de mobilisation pour l’occasion. Force est de constater que le mot d’ordre n’a pas été suivi. Seules 2.000 personnes étaient présentes à la manifestation. On peut voir les choses sous différents angles : il n’y a que 2.


Oui au service maximum!


Alors que le service minimum dans les transports est en train d’être adopté, on parle d’une extension du service minimum à l’éducation nationale. Plus de deux français sur trois sont favorables à cette extension. Je n’ai pas été sondé mais je suis moi aussi pour! Je suis même pour aller plus loin. Il faut une obligation de service maximum pour l’éducation. En clair, il faut étendre le rôle des enseignants.


A la gare du Nord, c’est celui qui dit qui est!


Je passe la parole à Jean-Luc pour une note très intéressante. Ne transformons pas l’agresseur en victime! Qui s’est « frotté le front » (doux euphémisme) avec l’agent de la RATP? Il est vrai que celui-ci avait eu le « front » de lui demander son ticket. Qui a été 7 fois condamné, menacé d’expulsion et relaxé par le juge sur une argumentation pour le moins obscure? Qui est responsable de l’affrontement qui a suivi?


C’est samedi, un peu d’humour!


Savez vous ce que veut dire SNCF? Et RATP? Et La Poste? Non, peut être pas, voici enfin la réponse! SNCF : Sans Nous, C’est Foutu Sauvez nous, C’est Facile RATP : Reste Assis, T’es Payé Rentre Avec Tes Pieds Râle Autant que Tu Peux La Poste : Les Agents Publics Ont Souvent Tendance à Exagérer FO : Faut Oublier! CGT : C’est Grave les Tâches?


Pour la SNCF, votre vie vaut 1,20 euros


Scandaleux! Je viens de lire un article sur Yahoo à propos de l’agression dont ont été victimes des centaines de voyageurs dans le train Nice-Lyon la semaine dernière. La SNCF propose comme dédommagement de rembourser les malheureuses victimes soit 1,20€ (tarif exceptionnel mais sécurité assurée). Je n’ai pas eu la malchance de voyager dans ce train mais je crois qu’à la place des victimes, je porterais plainte contre la SNCF pour mise en danger de la vie d’autrui et non assistance à personne en danger. Je pense d’ailleurs que des associations de consommateurs pourraient se porter partie civile. Décidément, à la SNCF, tout fout le camp, après les syndicats qui poussent à la grève sous n’importe quel prétexte en 2005, voilà maintenant que la sécurité n’est plus assurée dans les trains et que les voyageurs sont pris en otage sans que personne ne réagisse, les contrôleurs devaient être en train de réveillonner ou en pause syndicale!


Marre des grèves? Dites le!


Demain, c’est la grève à la SNCF, vous en avez marre, moi aussi, alors marquons notre mécontentement de manière pacifique en portant demain ce petit badge. Imprimez le (cliquez sur l’image pour la faire apparaître sur une page blanche) puis attachez le à votre boutonnière ou collez le sur votre pare-brise, plus on sera nombreux et plus les syndicats seront marginaux, il ne faut plus tolérer l’intolérable! Faites passer le message! Ne laissons plus une minorité de privilégiés prendre en otage la France qui bosse!


SNCF, SNCM, RTM : ces nantis qui n’arrêtent pas de pleurer…


Après la SNCM et la RTM, c’est au tour d’une partie des employés de la SNCF de se mettre en grève dès demain. Ceci m’amène à une première constatation très simple. Ce sont très souvent des entreprises appartenant au domaine des transports publics qui sont touchées par les grèves. Pourtant, leurs employés sont loins d’être mal lotis. Au contraire, ils appartiennent plutôt à cette classe en voie de disparition des nantis : sûreté de l’emploi, régime de retraites assuré et favorable, horaires légers, vacances à rallonge, augmentations de salaires chaque année, etc etc… Autant d’avantages qui leur semblent acquis mais qui font partie du domaine du rêve pour un très grand nombre de français. Je pense qu’il est grand temps de dénoncer cet odieux mécanisme qui consiste à dégrader le service public puis à rejeter la responsabilité ensuite sur l’Etat lorsque leur entreprise en pâtit.


Le premier train privé a enfin roulé en France


Ce jour est un jour historique pour tous les défenseurs de la liberté d’entreprendre. Le premier train privé français de marchandises vient de circuler sur le réseau ferré français. C’est une première depuis l’ouverture à la concurrence du transport international de fret en Mars 2003. Ce premier train de la société Connex chargé de chaux a quitté la Meuse en direction de l’Allemagne. Bien entendu, il a été stoppé de manière illégale par quelques centaines de cheminots syndicalistes pendant plusieurs heures. Ces derniers étaient venus protester contre ce qu’ils considèrent comme de la concurrence déloyale.


SNCF : Le droit de grève plus fort que le devoir de service minimum


Une nouvelle fois, de nombreux usagers des transports en commun en France ont eu à souffrir d’une grève de quelques syndicalistes irréductibles de la SNCF. La grève qui a touché le pays ce jeudi a été suivie par 25 à 30% des cheminots suivant les sources. C’est quand même la troisième grève du genre depuis le début de l’année 2005. Les revendications sont les suivantes : revalorisation salariale de plus de 1% (le 1% étant garanti mais il n’est pas suffisant), dénonciation du plan « fret », lutte contre les suppressions d’emplois et lutte contre la mise en place du service garanti les jours de grève. Etudions ces différentes revendications de plus près. Je trouve scandaleux que les cheminots exigent une revalorisation salariale de plus de 1%.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier