Articles sur 'Tour de France'

Toujours aussi pourri


Cette année, comme l’an dernier, et comme chaque année depuis des années, le Tour de France a son lot de tricheurs. Cette année, c’est Riccardo Ricco qui s’est fait prendre par la patrouille. Il aurait un peu forcé sur l’EPO. Après Manuel Beltran et Moises Duenas, c’est déjà le troisième à se faire prendre. Il y en a vraiment marre de ces tricheurs. Quand est-ce que l’on va en finir avec le dopage dans le Tour de France?


Le Tour de la honte!


Le Tour de la honte, c’est bien l’expression qui convient pour décrire cette parodie de sport qui se déroule chaque jour du mois de juillet depuis bientôt trois semaines. Je me demandais il y a quelques jours qui serait le premier dopé du Tour cette année. La réponse ne s’est pas faite attendre et une fois de plus, le Tour a sombré comme chaque année dans la suspicion et le scandale. Il y en a vraiment plus qu’assez. Chaque année on nous dit : « plus jamais cela » et chaque année, c’est la même histoire, cela fait trop longtemps que ça dure. La faute à qui?


Le Tour de France


En ce moment, et comme chaque année au mois de Juillet, c’est le Tour de France. Ah le Tour de France, que de bons souvenirs d’après midi de grandes vacances passés devant la télévision à regarder l’étape du jour. Je trouvais toujours cela très long mais j’avais tellement envie de vivre l’intensité des derniers kilomètres que je restais scotché devant l’écran. Malheureusement, l’engouement est passé en ce qui me concerne. Je ne retire plus beaucoup d’intérêt à observer ces sportifs autour desquels il plane toujours une suspicion de dopage. Chaque année, on se dit que c’est la dernière fois, que plus jamais il n’y aura du dopage dans le Tour et chaque année, il y a des coureurs dopés comme si l’équation cyclisme = dopage était inéluctable.


Olé!


Le Tour de France, à défaut de présenter un intérêt sportif cette année, nous réserve toujours des chutes spectaculaires. Cet après midi, on a eu le droit à une triple chute dont un superbe soleil. Bon j’arrête ici d’ironiser là dessus car les courreurs se sont fait quelques fractures. Il faudrait quand même que les organisateurs songent à mettre des protections sur les glissières dans les virages les plus dangereux parce que dans ce cas précis, il était un peu difficile de passer à pleine vitesse…


Les justifications d’Armstrong


Vous avez probablement entendu Lance Armstrong tenter de se disculper suite à sa mise en cause en début de semaine par l’Equipe. Il aurait en effet pris de l’EPO en 1999. Au rang des justifications, il a d’abord évoqué le fait que les français ne l’aimaient pas car on aimerait pas les vainqueurs. Cet argument est faux, les français aiment les grands champions, Zinédine Zidane, David Douillet, par contre, c’est vrai qu’on aime pas trop les tricheurs… Ensuite, il a utilisé le fait qu’aucun protocole n’aurait été suivi pour le contrôle. Cela me semble un peu léger. Il n’était pas là pour superviser les contrôles et donc il est impossible pour lui de les remettre en cause.


Lance Armstrong : La chute d’un mythe?


Le journal sportif « L’Equipe » a révélé aujourd’hui l’existence d’analyses positives à l’EPO portant sur de l’urine prélevée lors du Tour de France 1999 de Cyclisme sur Lance Armstrong. Je ne sais pas exactement qui a tort et qui a raison, Armstrong disant que ces allégations sont fausses. Ceci dit, je suis assez choqué par cette nouvelle. En effet, si elle se confirme, cela voudra dire que pendant des années, certains cyclistes comme Virenque (mais pas seulement) n’auront jamais gagné le Tour parce qu’un tricheur leur a volé la mise. Je n’en dis pas plus aujourd’hui car je ne souhaite pas alimenter la polémique, il est trop facile d’accuser et de jeter de l’huile sur le feu mais les soupçons sont graves. Ce sport a déjà été touché à plusieurs reprises, beaucoup ont été puni, apparemment, certains seraient passés au travers des mailles du filet, c’est un peu comme se réveiller avec la gueule de bois après une belle soirée.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier