3
Oct
07

Tests ADN





ADN

En ce moment, il y a un gros débat en France sur la nécessité de faire ou non des tests ADN dans le cadre des regroupements familiaux afin de vérifier la réalité de la filiation. Je n’ai pas un avis tranché sur la question. Je trouve bien entendu qu’il est un peu choquant à priori d’utiliser des moyens technologiques pour vérifier l’authenticité d’une déclaration ou de papiers censés être vrais. Maintenant, il faut bien voir que la mise en place de tels tests n’est qu’une réaction face à un phénomène que la France ne peut pas contrôler autrement. Comme certains pays n’ont pas les moyens d’établir de manière claire et certaine la filiation, il faut bien que la France trouve des moyens de mettre en place les contrôles nécessaires. C’est parce que les contrôles nécessaires n’ont pas été mis en place depuis des décennies que l’on s’est retrouvé régulièrement face au problème des sans papiers.

Comme le disait Michel Rocard dans les années 80 : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». Il faut bien entendu une politique pour aider l’Afrique à se développer. Mais cela doit se faire au niveau européen. La France, à elle seule, ne peut résoudre tous les problèmes de ce continent. Et ce n’est pas en faisant preuve de laxisme face aux regroupements familiaux bidons organisés par des filières clandestines que l’on relèvera la France. Par conséquent, les tests ADN sont un moyen comme un autre de parvenir à un objectif important. Ce n’est pas comme si l’on interdisait à des personnes atteintes de certaines maladies ou pratiquant certaines religions de venir sur le sol français. Là, il ne s’agit pas de discriminer mais juste d’encadrer les flux migratoires en fonction de règles précises qui sont inscrites dans la loi depuis des décennies mais pas appliquées faute de moyens. Se donner les moyens d’appliquer la loi, n’est ce pas le sens de notre démocratie?





14 commentaires pour “Tests ADN”
  1. Gilles dit :

    C’est pas comme mais ça permettrait.
    Choppe pas le SIDA, sinon tu n’émigrera pas aux USA 🙂

  2. Olivier dit :

    Tout dépend de l’utilisation qui en est faite. Mais vu la lourdeur administrative du process qui va être à priori voté, je pense que comme bcp de lois, celle-ci ne sera pas mise en oeuvre…

  3. Hervé dit :

    Comme d’habitude avec cette citation de Michel Rocard, on en oublie la moitié, je rectifie donc en bon militant socialiste que je suis :
    « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais elle peut en prendre sa part. » ou quelque chose dans le genre.
    Il est important de garder cette deuxième partie de la citation, la première étant un trop lapidaire pour correspondre au Monsieur.

    Vous allez me dire que la France en prend effectivement sa part. Et c’est vrai.
    Et je pense aussi que la seule voie possible est l’aide au développement des pays tiers, et avec la même force, le contrôle de l’utilisation des fonds alloués à cette aide. Car on sait qu’une très grosse partie est détournée en corruption locale au détriment des populations dans le besoin.
    Toute mesure aux frontières sera de toute façon contournée, les flux en jeu sont tellement puissants. On l’a vu à la frontière hispano-marocaine à Melilla ou Ceuta, les fuyards n’hésitent pas à escalader les barbelés en se piétinant les uns les autres pour fuir les forces de sécurité. C’est à cela et uniquement cela que mène une politique d’immigration « dure ». On a tendance à l’oublier en France, n’étant pas en contact direct avec l’Afrique. Je ne vous parle pas des morts de faim ou de froid dans le désert la nuit à pied ou sur mer en embarcation de fortune.

    Pour ce qui est de l’utilisation de la recherche d’ADN, je vous renvoie au billet « Questions anodines d’actualité » de mon blog accessible ci-dessous. J’ai déjà tout dit le bien que j’en pense dans notre beau pays fondateur des droits de l’homme et de cette maxime universelle parait-il : « Tous les hommes naissent libres et égaux… ». C’est ensuite que ça se gâte.

    Bien à vous

  4. Olivier dit :

    Que se passerait-il selon toi si l’on disait à présent : « la loi sur le regroupement familial n’existe plus »? Cela serait tout de suite interprété comme un signe de laxisme et donc la France se retrouverait face à un afflux de personnes largement supérieur à ce qu’on connaît déjà et que l’on a déjà toutes les difficultés du monde à intégrer.

    Je suis comme toi favorable au fait que l’on aide les pays du tiers monde à se développer mais je suis aussi très lucide sur le fait qu’une grande partie des fonds ne va pas là où il faudrait. Entre corruption, dictature et clientélisme, l’Afrique est meurtrie. Que faire? Je n’ai pas de solution miracle mais si l’on arrêtait de porter un oeil bienveillant sur des régimes sanguinaires, cela serait déjà pas mal. Je ne dis pas que la démocratie serait la solution à tous les maux de l’Afrique car on le sait bien, la démocratie ne s’exporte pas, elle se forge au fil de l’histoire mais un peu plus de justice et de contrôle ne ferait pas de mal…

  5. Hervé dit :

    Je dis juste que la loi sur l’ADN est immonde pour notre République.
    Et qu’il faut être sacrément hypocrite pour tolérer ça dans notre pays, berceau des droits de l’homme.

    Quant à l’Afrique, c’est bien l’Europe occidentale qui a initié son pillage en ressources (esclaves, matières premières). Nous avons donc une dette envers ce continent. Trop facile de le laisser se débrouiller toute seule maintenant.
    Sais-tu par exemple qu’une amie du Nigéria m’a dit que son pays n’a aucune idée du volume de barils de pétrole qui sort de ses frontières, exportés par les grands groupes européens ? Trouves-tu ça normal ?
    Tout ça est une vaste escroquerie. Arrêtons de nous voiler la face, et assumons les actes de nos entreprises si florissantes à l’international, il faut juste voir dans quelles conditions pour les populations locales!

  6. Rastignac dit :

    La démocratie, c’est le pouvoir d’une opinion publique de se croire toute puissante et de condamner sans preuve et à la place de la justice avec l’aide des médias. Souvenons nous d’outreau, allégre etc… L’afrique a sûrement des progrès à faire mais elle a des ressources en elle que l’Europe et en particulier la France non plus. Arrêtons cette condescendance gratuite vis à vis des peuples que l’on considère comme plus faibles !

  7. pascal dit :

    On demande aujourd’hui beaucoup d’efforts aux français pour financer notre chère sécurité sociale.
    Les médicaments sont de plus en plus chers.
    Nous devons maintenant choisir notre mécecin.
    CSG, etc…..etc…..
    Alors que l’on demande à un étranger de prouver de quelque façon que ce soit, ( compte tenu que les papiers de beaucoup de pays d’Afrique sont peu fiables )
    sa réelle filiation avec la famille qu’il demande à faire venir en France…
    Je vois pas trop le problème….
    Prendre notre part de misère du monde ,d’accord….
    Cela ne veut pas dire tout, et tout le monde.

  8. Hervé dit :

    Occuper l’opinion avec ces questions sur les immigrés alors que rien n’est fait sur la dette du pays (on l’a vu avec la construction du budget 2008), n’est-ce pas mettre la charrue avant les boeufs ?
    Est-ce à dire que seuls les immigrés sont r-e-s-p-o-n-s-a-b-l-e-s de notre dette ?

    Dormez en paix, braves gens, Sarko veille sur nos intérêts sociaux ou ce qu’il en reste…

    Rastignac : ce n’est pas de la condescendance, tu oublies les problèmes de ce continent ou quoi ? Pourquoi alors ces gens veulent-ils travailler à tout prix ? Car au passage, ces gens travaillent dans nos pays. Mais en parlant de condescendance, on se dédouane facilement des problèmes des autres à peu de frais.

    Pascal : quand on commence à dire « par quelque moyen que ce soit », ça finit dans des parcs et autres horreurs du genre. Mais on va encore dire que j’exagère. L’ADN, ce n’est pas exagéré, c’est vrai. Ca permet même de retrouver les voleurs de scooteur dans certains cas !

  9. pascal dit :

    hervé
    Tu retombes dans les erreurs des socialistes,il y a quelques années, qui n’ont pas osé un peu de répréssion dans les banlieues parce-que ce n’était pas très « gauche »….
    On le paye cher aujourd’hui…
    Un peu de réalisme ne nuit pas a l’humanisme.
    Je comprends qu’un émigré fasse venir sa famille en France,mais pas qu’il en profite
    pour essayer de faire venir les enfants de son frère ( par ex.).
    Il normal que les pays acceuillants puisse controler de manière fiable leur filiation…..
    C’est avec ce genre de réaction ( des socialistes ) que nous avons sarko au pouvoir et je ne l’apprécie pas plus que toi.

  10. Olivier dit :

    Je suis d’accord avec Pascal… Je pense que la gauche a failli en faisant de certains sujets des sujets tabous… A trop se voiler la face, on finit par se tapper le mur.

    Je pense que les tests ADN constituent un progrès technique qu’il faut utiliser quand cela facilite certains arbitrages. Je fais une digression mais je crois qu’en matière de justice, si le fichier des empreintes était plus fourni, beaucoup plus d’affaires seraient résolues rapidement. Après, faut-il ficher tous les français, je ne sais pas. Mais après tout, il n’y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui ne souhaitent pas être fichés (si l’on met de côté la sacro sainte liberté française défendue de manière administrative par la CNIL). La vraie liberté, c’est de pouvoir dire ce que l’on pense, pas de pouvoir faire des conneries sans être réprimées par la loi en sachant qu’on y échappera faute de pouvoir être tracé…

    Quand à l’Afrique, la France a quand même beaucoup fait pour elle et continue de le faire. Bien entendu, elle a également profité de certaines ressources. Certains diront que c’est un juste retour sur investissement, d’autres diront que c’est du pillage. Moi je dis que c’est de l’histoire et qu’il faut tout faire pour les aider à se développer de manière plus autonome.

    Si vous trouvez que certaines entreprises françaises pillent l’Afrique, n’achetez pas leurs produits…

  11. Hervé dit :

    Et toutes les erreurs contenues dans le fichier STIC de la Police Nationale, ça vous dit quelque chose ?

    Et le fait d’y rester fiché « éternellement » alors que vous êtes simple témoin d’un méfais par exemple ?
    Et que cela puisse se retourner contre vous par exemple à l’occasion d’une embauche dans la Fonction Publique ?

    Votre confiance béate dans les outils informatiques utilisés actuellement ou votre non connaissance de leurs limites me sidère.

    Tout système informatique implique des erreurs de fait.
    Alors lié à l’ADN, c’est très très critique à mon sens vis-à-vis des libertés individuelles.
    Donc on ne peut pas dire qu’il n’y a que les gens qui ont quelque chose à se reprocher qui craignent cette nouvelle mesure de fichage.

  12. Olivier dit :

    Est ce qu’il faut mieux ne rien faire ou faire avec un système qui soit imparfait (comme tout système conçu par un humain soit dit en passant…)?

  13. Hervé dit :

    Un problème, il faut traiter le problème à la source : dans le cas évoqué, avec les pays d’origine.
    C’est simple, non ?

    Là, on se colle des pansements sur une jambe de bois.

  14. Olivier dit :

    Je pense qu’il faut à la fois traiter le problème à la source mais également contrôler à la destination…

    C’est un peu comme si tu avais une fuite d’eau, si le tuyau reste vide, tu n’as pas besoin de la colmater mais tu sais bien que le tuyau ne sera jamais vide donc autant la colmater… La métaphore s’arrête là, loin de moi l’envie de comparer les africains à une fuite d’eau…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier