24
Sep
06

Tous coupables!





Nicolas Sarkozy s’en est pris violemment à la justice cette semaine. J’en ai déjà parlé mais je n’ai pas dit tout ce que je pensais sur le sujet. Au delà de la responsabilité de la justice dans la situation dans les banlieues, je crois qu’il ne faut pas oublier la responsabilité du monde politique qui est à mon sens bien plus grande. La justice a un rôle répressif dans les banlieues alors que le pouvoir politique a un rôle préventif. Autrement dit, je crois franchement que la justice récupère aujourd’hui les fruits pourris semés hier par le monde politique.

Depuis 40 ans, les différents gouvernements ont construit l’échec du modèle social des banlieues. La recette d’un modèle social épanoui, c’est un peu de diversité ethnique mais pas trop. Il faut bien voir qu’à faire cohabiter X nationalités ensemble sans aucun socle commun, la compréhension et le développement sont impossibles. Il faut mieux répartir les gens, casser le communautarisme et imposer une cohabitation entre français et immigrés. Si l’on veut que ces gens s’intègrent et se sentent bien chez nous, nous devons leur offrir la possibilité de vivre dans les mêmes endroits que nous et non les grouper dans des ghettos où personne d’autre n’accepterait de vivre. Pour cela, il faut développer les transports et casser l’architecture classique de ces cités. Le modèle de la cité a vécu, il n’a pas fait ses preuves, il faut s’en débarrasser, il faut redonner de l’humanité à ces quartiers, il faut raser ces horribles barres pour les remplacer par des maisons individuelles et créer à la place de ces cités dortoirs de petits villages plus adaptés à l’intégration et la vie en communauté. C’est ça la réussite, si l’on veut qu’ils se sentent bien chez nous, il faut qu’ils vivent dans des conditions similaires à celles que nous acceptons.

S’il n’y avait qu’une question à se poser pour comprendre le problème, seriez vous heureux dans un immeuble vétuste du Bronx au milieu d’un groupe de latinos que vous ne comprenez pas et qui vous prennent pour un extra terrestre? Non car notre capacité d’adaptation est limitée alors la moindre des choses si l’on veut intégrer, c’est de créer les conditions d’une intégration réussie et aujourd’hui, elles ne sont pas remplies. Quand on aura ces conditions, on pourra discuter éducation, justice, répression mais avant, c’est comme mettre une rustine sur un pneu explosé…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier