25
Juin
06

Tout le monde a le droit d’avoir un père et une mère…





Gay Pride

Hier, c’était la gay pride à Paris (marche des fiertés homosexuelles). J’ai eu la chance de pouvoir croiser le cortège qui n’a pas manqué de transformer mon après midi en véritable enfer. Paris en état de siège, 800.000 personnes dans la rue, il m’a fallu une heure pour me garer dans le quartier de Bastille (je n’y étais pas pour la gay pride) puis une heure pour retraverser Paris. Alors les manifestations, c’est bien gentil mais quand cela fout mon samedi après midi en l’air, j’aime déjà beaucoup moins.

Mais venons en au problème de fond. Les homosexuels revendiquent depuis des années déjà le droit à un mariage homosexuel similaire au mariage hétérosexuel mais aussi le droit à l’adoption. Je suis contre ces deux revendications même si je sais bien que l’évolution naturelle des moeurs fait que d’ici quelques années, ils disposeront de ces droits, ce n’est qu’une question de temps. En tant qu’enfant, je crois que j’aurais très mal vécu le fait d’avoir un couple homosexuel comme parents. On parle toujours des droits des homosexuels à adopter mais on ne parle jamais des droits des enfants. Des parents, c’est un père et une mère. Un père apporte des valeurs qu’une mère ne peut apporter et vice versa.

Entendons nous bien, je n’ai rien contre les homosexuels, je pense que chacun fait ce qu’il veut de sa sexualité et cela ne me choque pas du tout qu’un homme aime un homme ou qu’une femme aime une autre femme. En revanche, au niveau de l’éducation, de la transmission de valeurs, de l’apprentissage de la vie, je crois qu’on a besoin de deux parents de sexe opposé, c’est mon point de vue. Bien entendu, je dénonce avec force et détermination la récupération politique de ce thème à quelques mois des élections. Le PS drague l’électorat gay, c’est absolument odieux, il se trouve soudain une conscience homosexuelle qui lui passera comme l’on oublie une aventure une fois l’élection présidentielle perdue.





8 commentaires pour “Tout le monde a le droit d’avoir un père et une mère…”
  1. Draky dit :

    Pour les politiques, ils se souviennent, à droite comme à gauche, que les Français ont une sexualité.
    Pour les 2 parents, alors selon toi et cette logique, que deviendront les enfants élevés par deux homosexuel(le)s ? Je suis d’accord que les valeurs apportées par les personnes des deux sexes comptent mais quid des enfants élevés par un seul des deux ? (un enfant élevé par sa mère sera donc… une fille manquée ?)
    En dehors d’un débat idéologique, être contre le mariage (civil) homosexuel ou l’adoption ne relève de rien de logique 😉
    Et puis, avoue, tu es homosexuel comme moi : je suis lesbienne, j’aime les femmes 🙂 (pitié pour cette pseudo-blague).

  2. Olivier dit :

    Attention, je n’ai jamais dit que les enfants de parents homosexuels seraient manqués… J’ai juste dit que je m’interrogeais sur la capacité des couples homo à inculquer toutes les valeurs nécessaires (non pas parce qu’ils ne les ont pas mais parce que deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas remplacer un homme et une femme).

    Sinon pour les enfants n’ayant qu’une mère ou un père, j’y ai pensé aussi, c’est un problème délicat, je pense qu’il manque forcément dans beaucoup de cas un certain nombre de valeurs, de repères…

  3. Draky dit :

    En fait, l’un des soucis, c’est que beaucoup de gens (surtout politiques) essayent de résumer « l’Education » avec des principes généraux alors qu’on est tous différend.
    Je te parie ce que tu veux que l’on n’a pas eu la même éducation 😉
    Alors mettre tous les parents homo dans un même panier… ça serait comme dire à propos des hommes politiques : « tous pourris ».

    Message subliminale du jour : allez voir le film « Dikkeneke »

  4. Olivier dit :

    Tu n’as pas tort, on a pas tous la même éducation et il est exagéré de dire que tous les parents homos éduqueraient moins bien leurs enfants que certains couples hétéro mais de manière générale (même si c’est dur de parler de généralité en la matière), je pense qu’un père et une mère, c’est mieux quand même…

  5. pascal dit :

    En effet le fond du probléme c’est la normalité.
    Est il normal de grandir dans un foyer de la DASS avec des éducateurs comme parents ?
    est il normal d’être tabassé par un pére alcoolique ?? (je connais…. )
    Ou même torturé ou violé par un beau-pére ??
    Et des exemples « d’anormalité » on peux en trouver des tas !!
    Alors si 2 hommes ou 2 femmes ont assez d’amour a donner pour avoir envie d’élever un enfant SVP ne gachons pas cette chance.Cette progéniture ne sera pas plus tromatisée que bien d’autres enfants qui grandissent avec un papa et une maman dans des conditions détestables….
    On peut réver d’un monde meilleur ou les hommes et les femmes s’aimeraient toutes la vie en élevant leurs enfants dans l’amour et la bonne éducation.
    Mais se n’ est pas si simple,on le sait.
    Moi ce dont je réve, c’est d’enfants qui grandissent entourés d’adultes qui les aiment et c’est déjà très utopique…

  6. Hervé dit :

    J’ai tendance à penser que les couples homos qui décident d’élever des enfants y pensent à deux fois, contrairement à certains couples hétéro par exemple.
    Donc, je ne me fais pas trop de souci sur ce plan.

    Je suis bien plus inquiet de la violence conjugale ou infantile, qui est bien plus grave, et dont on parle presque moins, encore que, c’est en train de changer aussi de ce côté-là.

    On ne peut pas généraliser pour les couples homo, de même qu’on ne peut rien généraliser pour les couples hétéro et leurs pseudo-repères.
    Ce qui compte, c’est l’Amour (avec un grand A) que porte les deux parents à leurs enfants. Le regard extérieur, on s’en tape, même si ça fait mal, dixit les enfants de couples homo déjà existants. Le débat est d’ailleurs hypocrite de ne pas considérer leur avis.

    Hervé qui a 4 enfants avec une femme mais qui conçoit que des couples homo désirent fonder une famille et qui leur reconnaît ce droit

  7. geneaseb dit :

    Je suis d’accord avec tout ce que tous le monde a dit sur ce sujet !

  8. leeloo dit :

    Salut salut!
    Moi aussi suis d’accord! Je suis homosexuelle et j’ai un petit garçon de 2 ans concu par insemination.
    Il va très bien!! Il est aussi chenapan que les copains de la crèche et il sait même dire « papa » 😉
    Mais biensur c’est « mamaman » qui résonne dans les couloirs de la crèche tout au long de la journée! Je sais qu’il y aura des questions et des remarques (moi même j’en ai déjà) mais mon fils est stable et bien heureux avec deux femmes à la maison!!!
    2 femmes/2 hommes…Peu importe tant qu’il y a explications a l’enfant, investissement des deux parents, amour et fous rires!!!!
    Voili voilou pour mon petit grain de sel 😉



L'autre monde | Thème liquide par Olivier